All time BetterBe Branchez-vous Carrières

C’est la taille qui compte?

Par Nerds – le dans Bien-être, Sexe

C’est la taille qui compte?

bananas-03
source: wehartit.com

Est-ce que la taille du pénis compte? Et celle du vagin, dont on discute moins, mais qui reste un complexe pour plusieurs? On va enfin mettre ça au clair. Hommes et femmes, Les Nerds vous rassurent…

La taille du pénis

La « normale »

Puisque plusieurs personnes se rassurent par des statistiques… Selon les chercheurs du King’s College de Londres ayant étudié plus de 15 000 hommes, la longueur moyenne d’un pénis en érection serait de 5,16 pouces. (Selon différentes recherches les résultats varient d’environ 5 à 5,6 pouces). La taille « moyenne » ne veut toutefois pas dire la taille normale et peut facilement varier de 4 à 6 pouces. Lorsque que la taille du pénis devient anormale est lorsqu’il mesure moins de 3 pouces en érection à l’âge adulte, appelé micro-pénis. Ce n’est toutefois pas parce que la taille est « hors norme » qu’elle ne peut pas autant apporter de plaisir.

Garder son pénis en forme

Si vous désirez augmenter la taille de votre pénis, les chirurgies sont risquées et coûteuses, et les solutions proposées par un email pour « Enlarge your manhood » laissent grandement à désirer… Avoir un pénis en santé consiste alors surtout à rester en forme en ayant une bonne alimentation, en limitant le tabac et l’alcool et en évitant le stress et l’anxiété. Ainsi, on limite les problèmes d’érection.

« Les femmes préfèrent les gros pénis. »

Certaines femmes expriment bel et bien cela… mais ça ne veut pas dire que toutes les femmes préfèrent les gros pénis. Plusieurs femmes préfèrent également les pénis de plus petites tailles, car elles aussi sont faites plus petites et un trop gros pénis peut réellement leur faire mal. Ce n’est donc souvent pas la taille qui compte, mais bien comment cette taille convient au partenaire.

Pour ceux qui sont complexés par leur trop grand pénis, utiliser du lubrifiant et s’assurer que la femme ne soit pas tendue peut souvent faire en sorte qu’elle n’ait pas mal. Si cela ne suffit pas, d’autres méthodes que la pénétration existent toujours et sinon… vaut peut-être mieux trouver meilleure chaussure à son pied.

Petit ou grand plaisir pour l’homme?

Le plaisir n’est pas proportionnel à la taille du pénis. Ce qui peut réellement nuire à votre plaisir est surtout le complexe dont on peut se débarrasser… et la performance qu’il est toujours possible d’améliorer. La confiance aide souvent plus qu’on ne le croit à se sentir à l’aise, et la pratique à s’améliorer.

Et le plaisir de la femme…

Plusieurs hommes sont complexés par leur pénis après avoir tant entendu dire que « les femmes préfèrent les gros pénis. » La majorité d’entre elles disent que la taille compte… mais lorsque l’on continue à leur poser des questions, on comprend plutôt qu’il ne faut pas que ce soit beaucoup trop petit ou beaucoup trop gros et que « ce n’est pas la taille qui compte, c’est ce que tu sais en faire ».

En fait, la partie la plus sensible du vagin est l’entrée, et c’est d’ailleurs là que se trouverait le fameux point G, alors pas besoin d’un gros engin pour procurer du plaisir. De plus, la majorité des femmes atteignent l’orgasme par la stimulation de leur clitoris, où la taille ne compte pas du tout puisque même une personne ne possédant pas de pénis (elle-même ou sa partenaire) peut la satisfaire. De cette façon, même avec un petit pénis, un micro-pénis ou pas de pénis du tout, il est toujours possible de mener une femme à l’orgasme et peu se plaindront de la taille lorsqu’elles auront obtenu cela ou même un simple grand plaisir.

La taille du sexe féminin

La « normale »

Au repos, le vagin fait environ 8-10 centimètres de profondeur et environ 12 centimètres lors de l’excitation sexuelle. Pas besoin d’un pénis de taille démesurée dans ce cas, car il ne pourra jamais entrer plus loin que ce que le vagin peut prendre. (Et, tant qu’à en parler, non, un gros pénis ne pourra pas « défoncer » un vagin.)

Pour ce qui est de l’aspect extérieur, il existe autant de sortes de vulves qu’il y a de femmes dans le monde et personne ne devrait se sentir complexé.

« Elle couche avec  plein de monde, ça doit être rendu lousse. »

Le vagin est un « élastique »… qui sait très bien revenir en place. Avoir un grand nombre de relations sexuelles ne le rendra pas plus « lousse »; il faudra plutôt attendre l’accouchement ou la ménopause pour voir une différence. Si le vagin semble plus lousse après avoir partagé plusieurs fois son lit, c’est souvent parce que la femme apprend à être moins tendue ce qui rend la pénétration plus facile. Pour celles qui tiennent tout de même à être plus serrées, il est possible de faire des exercices Kegel qui consistent à serrer les muscles de votre vagin (un peu comme quand on essaie de se retenir d’uriner) ce qui permet de les renforcer et vous permettre plus de contrôle.

Lorsqu’il est trop serré…

Plusieurs peuvent également avoir peur d’être trop tight et que la pénétration soit douloureuse, voire impossible. Pour de nombreuses femmes, c’est souvent le fait d’être tendue qui rend la pénétration plus difficile. Plusieurs options sont possibles pour régler ce problème : relaxer, être à l’aise avec le partenaire, prendre plus son temps, utiliser du lubrifiant, s’habituer d’abord avec un jouet sexuel… Parfois, il s’agit plutôt d’un problème plus important et il peut être nécessaire de contacter un médecin ou un gynécologue.

Ce qu’en pensent les hommes

Plusieurs ne considèrent même pas qu’une femme puisse avoir un « problème » de taille de vagin, et l’apprécieront telle qu’elle est.

Au final…

Et s’il n’y avait pas de trop petits ou de trop gros pénis, ni de vagins trop lousses ou trop petits? Tout le monde est différent et ce n’est souvent pas la taille « normale » qui compte, mais comment elle convient bien à celle du partenaire. La relation sexuelle consiste également à découvrir la sexualité de chacun et on ne peut inévitablement pas plaire à tout le monde. Mieux vaut trouver la personne avec qui on « s’emboîte » le mieux que d’essayer de plaire à tout le monde. Puisque qu’on ne le dit toujours pas assez : ce n’est pas la taille qui compte, c’est de savoir s’en servir.
Par Charlotte Poitras
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

Indispensable mode : la robe taille basse

Indispensable mode : la robe taille basse

Kristine Bergeron -
La Cup : mythes et croyances

La Cup : mythes et croyances

Nerds -
La confiance, c’est sexy

La confiance, c’est sexy

Laurence Lécuyer -
Le consentement actif, c’est sexy

Le consentement actif, c’est sexy

Nerds -
C’est quoi ton numéro?

C’est quoi ton numéro?

Nerds -
Vierge à 20 ans?

Vierge à 20 ans?

Nerds -
Flirter, c’est tromper ?

Flirter, c’est tromper ?

Nerds -
L’éjaculation précoce: un peu trop ponctuelle

L’éjaculation précoce: un peu trop ponctuelle

Nerds -
La femme parfaite est célibataire

La femme parfaite est célibataire

Nerds -
Que faire du gars qui est mauvais au lit?

Que faire du gars qui est mauvais au lit?

Nerds -
La contraception pour lui

La contraception pour lui

Marilyn Claveau -
Le sexe, une corvée?

Le sexe, une corvée?

Nerds -
Comment reconnaître un gars qui en vaut la peine

Comment reconnaître un gars qui en vaut la peine

Nerds -
Ces moments où les garçons m’ont fait douter

Ces moments où les garçons m’ont fait douter

Marilyn Claveau -
Comment savoir s’il ne te veut que pour le sexe…

Comment savoir s’il ne te veut que pour le sexe…

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.