All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Du folk et du blues à Saint-Hyacinthe

Par Marie-Pier Hamon – le dans Divertissement

Je connaissais déjà le Zaricot depuis mes 19 ans. Un de mes copains de l’époque m’y avait emmenée pour assister à un des matchs d’improvisation des Enfants du feu, qui y performent depuis désormais 13 ans. J’étais tombée amoureuse de ce bar de Saint-Hyacinthe. Quel ne fut pas mon bonheur lorsque j’ai su que le Zaricot hébergeait plusieurs shows dans le cadre du festival Agrirock!

Crédit : Marie-Pier Hamon
Crédit : Marie-Pier Hamon

J’ai donc parcouru les quelque 50 km qui me séparent de Saint-Hyacinthe, autrefois surnommée le Liverpool du Québec et je me suis rendue au Zaricot rencontrer les bénévoles super dévoués et le staff du bar, tous occupés à encourager la relève musicale du Québec.

Le premier artiste que j’ai eu la chance d’écouter : Santosh. Vous avez probablement déjà entendu sa voix profonde, car c’est également le chanteur du band Bad Uncle. Muni de son accordéon, il a donné une prestation simple, mais on ne peut plus juste. On se serait crus transportés dans une autre époque, en haute mer, sur un bateau des plus majestueux. Santosh sait posséder un crowd et l’emmener là où bon lui semble, soit dans son univers. Good job! J’ai également été frappée par la chaleur humaine que dégageait l’artiste. Celui-ci prenait le temps de jaser avec les gens assis dans la salle, leur serrant la main, s’esclaffant de quelques blagues par-ci et par-là. Le chanteur, qui provient de la Colombie-Britannique, est un «gros cœur sur deux pattes», comme m’a dit un bénévole et ça se voit.

P.-S. Santosh prépare un album solo. En attendant, on écoute A Surgeons Lament de Bad Uncle sur Bandcamp et on n’hésite pas à encourager le groupe montréalais!

Crédit : Marie-Pier Hamon
Crédit : Marie-Pier Hamon

J’ai également découvert, le 25 septembre, le band Dan Livingstone & The Griffintown Jug Addicts. Le quatuor jouait un rock, folk, blues, mélangeant par moment les tons et l’intensité. Le band avait énormément d’assurance et de fun sur scène et cela se ressentait dans la foule. Évidemment, les gars n’étaient pas à leur premier show : ceux-ci ont déjà performé, entre autres, au Festival International de Jazz de Montréal et au Festival International de Blues de Tremblant.

Crédit : Marie-Pier Hamon
Crédit : Marie-Pier Hamon

Après Santosh et Dan Livingstone & The Griffintown Jug Addicts, l’excellent groupe Canailles est monté sur scène. Le crowd était totalement en feu. C’était des fans purs et durs qui dansaient, sautaient et chantaient sur le blues, folk du band québécois. C’était une énergie brute qui ne se dégageait pas seulement de la scène, mais du Zaricot en entier! La voix de Daphné Brissette, la chanteuse, pogne joliment dans les tripes. C’est intense pis on aime ça en maudit!

Si vous ne connaissez pas encore ce groupe, allez sur Bandcamp l’écouter et prenez une shot d’Ungava à la santé du band et de Dom, le joueur de banjo de Dan Livingstone.

Source : culture.beloeil.ca
Source : culture.beloeil.ca

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Marie-Pier Hamon

Journaliste de formation, Marie-Pier se passionne pour la rédaction d’articles culturels, de divertissement et la recherche de contenu. Toujours un peu en train d’écouter de la musique, elle écrit probablement plus de mots dans une journée qu’elle n’en dit.