All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Sur le beat de… Safia Nolin

Par Nerds – le dans Divertissement

À fleur de peau, la musique de Safia Nolin nous transporte, nous émeut. Elle transperce de bord en bord par sa sincérité. Loin d’être aussi sombre que ses «maudites rues de Limoilou», la jeune femme dégage plutôt une aura de joie de vivre et de simplicité charmante. Réunion entre quatre yeux, avec celle qu’on pourrait décrire comme la nouvelle coqueluche de la scène folk québécoise.

Crédit : Marie-Pier Hamon
Crédit : Marie-Pier Hamon

Les Nerds : Explique-moi comment la musique est arrivée dans ta vie.
Safia Nolin :
 J’ai eu envie d’en faire pas mal toute ma vie. Vers l’âge de 17 ans, après avoir lâché l’école, j’ai demandé à mon frère de me trouver une guitare, ce qu’il a fait. J’ai fait des covers pendant une couple d’années jusqu’à ce que j’écrive ma première toune.

LN : Qu’est-ce qui a été le déclencheur de ton écriture?
SN :
 C’était trop dark dans ma vie. J’avais besoin d’essayer quelque chose qui pourrait peut-être m’aider à trouver ce que je voulais faire et qui j’étais. Ça a super bien marché. Je suis vraiment chanceuse, parce que c’est la première fois que j’ai essayé. T’sais, je n’ai pas essayé de peindre, je n’ai pas essayé de tricoter, j’ai juste essayé d’écrire une toune, puis ça s’est full bien passé. C’était comme un «essai et erreur», puis je suis tombée sur le premier essai.

LN : Quelles sont tes principales sources d’inspiration, musicalement parlant?
SN :
Musicalement parlant, il y a Karkwa. Ça a été un band vraiment important dans ma vie. Je les ai écoutés tellement de fois; Malajube aussi, Bon Iver, Fleet Foxes, Dallas Green, City and Colour. Avant ça, il y avait Alexisonfire, Coldplay, Avenged Sevenfold. Je pense que je ne suis jamais allée aussi deep que ça ; de dire Avenged Sevenfold! (Rires)

Source : assemblagerequis.com
Karkwa – Source : assemblagerequis.com

LN : Quelles situations de la vie t’inspirent particulièrement?
SN :
La douleur et la tristesse. Je n’ai jamais été capable d’écrire sur quelque chose de positif dans ma vie, parce que c’est comme de l’énergie positive que tu veux garder en toi ; tandis que les événements négatifs qui te marquent ou qui [produisent] de l’énergie négative, il faut juste les extérioriser. Tout le monde a une façon de les extérioriser, et puis, moi c’est vraiment d’écrire des tounes.

LN : Comment trouves-tu le fait de rejouer des chansons qui font référence à des émotions plus négatives? Arrives-tu quand même à te détacher de tout ça pour simplement les interpréter?
SN :
 Oui, quand je les interprète, je vais ailleurs. J’essaie de penser que chaque chanson est comme un film. C’est un film que tu peux vraiment adapter. Je pense à la situation. Je pense à tout ça. Tes chansons, tu peux les retransposer sur plusieurs situations, fait que ce n’est jamais plus actuel.

Crédit : Marie-Pier Hamon
Crédit : Marie-Pier Hamon

LN : Ton dernier coup de cœur musical?
SN :
Dans ce genre de questions là, j’ai tout le temps envie de ploguer mes amis; parce que, Philémon [Cimon] et Philippe Brach, ont sorti deux albums, et les deux sont fucking bons. Ils sont vraiment [rendus] ailleurs. C’est rafraîchissant pour les deux. Ils sont extrêmement talentueux.

Sinon, il y a Sufjan Stevens. Ça faisait longtemps [que je l’aimais], c’est juste que là, je ne suis pas capable d’arrêter d’écouter son album depuis qu’il est sorti. Je l’écoute tous les jours. J’ai vu son show et j’ai failli mourir, je pense. Tout était parfait. C’est comme une Bible, cet album-là [NDLR : Carrie & Lowell]. Ça parle de la mort, un sujet que personne n’aime vraiment, qui est comme un mystère. Il a vraiment une belle plume, ce gars-là.

Source : labibleurbaine.com/
Sufjan Stevens – Source : labibleurbaine.com/

LN : Penses-tu que ton succès est circonstanciel, que les gens aiment autant ça, parce qu’ils ont particulièrement besoin de sincérité, d’authenticité en ce moment, au sein du paysage musical québécois?
SN :
Je trouve que le paysage musical québécois est vraiment bien. Sérieusement, c’est rempli de talent! Je pense qu’à l’automne, les gens sont déprimés, ils ont besoin d’un album triste. Je suis juste tombée dans l’album triste que les gens ont besoin d’écouter. On a tous besoin de brailler en automne. Je suis vraiment honorée d’être l’album d’automne de certaines personnes.

Crédit : Marie-Pier Hamon
Crédit : Marie-Pier Hamon

LN : Que représente la musique dans ta vie?
SN :
«Safia Nolin affirme que la musique a sauvé sa vie.» (Rires) Mais c’est vrai! C’est comme avoir gagné à la loto de la vie. Il y a du monde qui cherche ce qu’ils veulent faire toute leur vie. Moi, ça m’a frappé dans la face quand j’avais 20 ans. J’avais tout pour ne pas le savoir; je n’avais pas d’éducation, rien, pas de plan. Ça m’a juste frappé dans la face à quel point c’était ça que je voulais faire. Je me trouve juste vraiment chanceuse et la musique, ça a été plus qu’une bouée de sauvetage. Ça a été l’affaire qui m’a sauvée.

LN : Qu’est-ce que tu te souhaiterais pour le futur?
SN : Je ne sais pas… J’aimerais ça faire le Metropolis. Et travailler avec le monde d’Arcade Fire, aussi. Mais ça, c’est juste des rêves niaiseux. J’aimerais ça mélanger les deux crowds, anglos et francos.

Pour voir Safia en show, rends-toi au festival MRCY ce week-end, le 26 septembre, à l’Espace Montmorency, à Laval. Toutes les infos sont ici!

Par Amélie Hubert-Rouleau
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

5 activités gratuites et le fun à faire en septembre

Plus de divertissement

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
À toi avec qui ça n’a pas marché…

À toi avec qui ça n’a pas marché…

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.