All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Sur le beat de… June in the fields

Par Nerds – le dans Divertissement

C’est dans le feutré Verre Bouteille que j’ai entendu pour la première fois le duo folk June in the fields. James Forest et Mélissa Brouillette y ont lancé Miles behind, miles ahead le 6 octobre dernier, sur une scène dépouillée, nimbée d’une lumière digne des plus beaux feux de foyer. Enregistré entièrement en format analogue, l’album, qui met en valeur de douces harmonies vocales, a de quoi réchauffer ton dedans en ces temps de plus en plus frisquets. Retour sur un projet musical qui célèbre la simplicité, la beauté du quotidien, des rencontres et des voyages.

Crédit : Amélie Hubert-Rouleau
Crédit : Amélie Hubert-Rouleau

Les Nerds : Comment s’est créé le projet «June in the fields»?

Mélissa Brouillette : La première fois qu’on a joué de la musique ensemble, c’était juste pour le plaisir. James jouait en solo au Zénob à Trois-Rivières. Je travaillais là et je n’avais jamais entendu ce qu’il faisait. Je suis littéralement tombée sous le charme de la musique et de l’homme. (Rires)

On a passé une super belle soirée. Le lendemain, on s’est rencontré à St-Élie-de-Caxton, là où James restait. On a joué ce soir-là trois tounes qui, encore aujourd’hui, nous suivent en spectacle; deux de celles-là sont sur notre dernier album. Il y a eu une belle connexion humaine et musicale. De fil en aiguille, tout s’est concrétisé avec le premier album [NDLR : June in the fields, paru en 2013], puis l’envie de faire plus de place à ce projet-là dans notre vie.

LN : Est-ce que votre son très acoustique, très minimaliste était présent dès le départ?

James Forest : Oui. Une chanson qui a quelque chose à dire se tient debout juste avec une guitare et des voix. On a toujours décidé de garder ça super simple. Ça va droit au but. On a toujours voulu faire dans la simplicité, puis je pense que c’est quelque chose qui nous représente pas mal.

LN : Comment avez-vous choisi ce nom de groupe?

JF : On enregistrait le premier album en 2012 et on n’avait pas de nom de band. C’était au mois de juin et, moi, j’habitais dans les champs. J’y prenais des marches tous les jours et c’est là qu’on a fait un shooting photo aussi. «June in the fields», c’est comme sorti tout seul.

MB : On aimait bien le mot «June», parce que oui, c’est un mois, mais ça peut aussi sonner comme le nom d’une personne, puis ça évoque une image… Tu n’imagines pas que ça va être du rock… Tu te dis : c’est quelque chose de smooth. Ça évoque les grands espaces, quelque chose d’épurée. Ça sonnait bien et on dirait qu’on pouvait se l’approprier comme on voulait.

Crédit : Amélie Hubert-Rouleau
Crédit : Amélie Hubert-Rouleau

LN : Qu’est-ce qui vous inspire dans la vie?

JF : Chaque moment est à la fois rempli et vide de quelque chose. Chaque moment en est un propice à composer et à écrire. Il faut juste s’accorder le temps de le faire. Tout est inspirant.

LN : Et musicalement parlant?

JM : La liste est longue, mais on pense vraiment à l’ère folk de Californie de la fin 1960, début années 1970; Neil Young, Crosby, Stills, Nash and Young, Joni Mitchell, Van Morrison, Nick Drake, etc… Il y en a une grosse gang. Les bands des années 1970, d’après moi, c’est eux autres qui ont changé toute l’histoire et il n’y a pas aucun band des années 2000 qui va être capable d’en faire autant.

MB : Je suis vraiment d’accord. Je me suis souvent dit ça aussi, qu’il y en a de la bonne musique aujourd’hui, mais on dirait que tout part de ces années-là.

Source : rumorsontheinternets.org/
Crosby, Stills, Nash and Young – Source : rumorsontheinternets.org/

LN : Quel est votre dernier coup de coeur musical?

MB : Des derniers mois, je dirais que Father John Misty. C’est quand je l’ai vu live, tout seul avec sa guitare… C’était juste lui qui jouait de la guit’, mais sa voix était juste transcendante. Tu l’entends chanter et il y a de quoi d’extrêmement touchant même s’il ne fait pas toujours dans la délicatesse et les chansons d’amour. Ç’a été un moment magique, et je l’écoute différemment depuis, parce que j’ai encore le souvenir de cette présence-là et d’une force dans sa voix. 

Source : theguardian.com
Father John Misty – Source : theguardian.com

LN : Qui est votre modèle, une personne que vous admirez énormément?

JM : Neil Young. Il a toujours fait ce qu’il voulait, sans aucune peur de déplaire. Il faisait un album qui était vraiment un hit et après ça, il faisait un autre album que les gens trouvaient pourri, mais lui le faisait parce qu’il en avait envie. Il fait encore de la musique aujourd’hui. Il est intègre.

MB : Je ne sais pas trop… Quand tu as dit «quelqu’un qui vous inspire», j’ai pensé à mon père. C’est à travers lui que j’ai le désir de persévérer dans ce que je fais. Il a été le premier à me donner une tape dans le dos et me dire : «Je t’encourage à faire ça. C’est beau quand tu fais ça.» C’est quelque chose que je vais toujours remercier et qui m’inspire. Quand je le vois dans la salle triper, ça m’inspire. De le voir au quotidien aussi.

LN : Qu’est-ce que la musique représente dans vos vies?

JF : Ma vie est tellement basée là-dessus que je ne pourrais pas trop répondre à ça. C’est comme respirer. Tout y est relié pour moi. La musique est capable de te faire ressentir pas mal n’importe quoi. C’est ça qui est beau.

MB : Oui. La musique, c’est tout, dans le fond. C’est ce qu’on fait, parce qu’on a une passion pour ça et ça nous habite, mais c’est ce qu’on écoute. C’est ce qui nous accompagne quand on n’est pas en train de la faire. C’est à peu près dans tout, la musique, si on écoute attentivement…

June in the fields entrevoit une tournée québécoise le printemps prochain et se rendra en Europe à l’automne 2016. En attendant, Miles behind, miles ahead est disponible sur son site officiel ainsi que sur iTunes.

Par Amélie Hubert-Rouleau
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.