All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Sur le beat de… Chocolat

Par Nerds – le dans Divertissement

On vous l’a déjà dit à quelques reprises : chez les Nerds, on aime beaucoup le groupe Chocolat. On a emprunté quelques minutes de leur temps le mois dernier, avant leur perfo épique au festival OUMF. Les gars nous ont jasé tournée, «rock élégant» et découvertes musicales.

Crédit : Amélie Hubert-Rouleau
Crédit : Amélie Hubert-Rouleau

Les Nerds : Comment a émergé le groupe, il y a maintenant 8 ans?

Jimmy Hunt (chanteur et guitariste) : Je ne sais pas trop… Les gars et moi, on s’est croisé à un moment donné. À ce moment-là, je jouais en one-man-band et Ysaël jouait avec moi de la basse. C’est un peu comme un projet de musiciens qui se croisent dans un bar et qui se disent : là, on va faire un band. Souvent, ça se passe pas, mais là, on est encore pogné avec ça aujourd’hui… (Rires) Ça a duré plus longtemps que prévu.

LN : Si l’album précédent était qualifié de «rock élégant», vous diriez que Tss Tss est plus…

JH : Ouin, cette appellation ne marche plus trop. Je l’ai vu dans un communiqué il y a pas longtemps, un vieux communiqué de 2008. Ils disent qu’on prétend faire du rock élégant. Ce n’est plus très vrai…

Dans le temps, on disait ça vraiment en joke, quand ça a sorti en 2008. Ça a été récupéré un peu «premier degré», comme si c’était intentionnellement du «rock élégant». Je ne sais pas ce que ça veut dire… On était peut-être plus dandy-esque dans notre style. Maintenant, c’est plus un mélange de krautrock, hard rock, psychédélique, garage. Des vieilles affaires.

Emmanuel Éthier (guitariste) : Progressif. 

Source : bornbadrecords.net/artists/chocolat/, par John Londono
Source : bornbadrecords.net/artists/chocolat/, par John Londono

LN : Donc si je vous demandais vos sources d’inspiration, ce serait «des vieilles affaires»?

JH : Non, mais je pense qu’on écoute de tout. On n’est pas vraiment «niché» dans la musique. On a des goûts qui se rassemblent assez, mais tout le monde, de son bord, écoute des choses que l’autre n’écouterait pas nécessairement. Il y a des bands où c’est très « directionnel », les goûts musicaux de tout le monde, mais dans notre cas, c’est assez flou. Nos influences viennent d’un peu partout, je pense. Ysaël écoute de la musique pas écoutable. (Rires) De l’électro bizarre. J’ai l’impression qu’il ne commence pas par les meilleures affaires. Mais j’aime ça l’écoeurer.

LN : Il y a eu une pause d’environ 6 ans entre vos deux albums. Qu’est-ce qui s’est passé pour vous entre-temps?

JH : Je faisais des albums solos et, comme je composais les tounes pour Chocolat, ça a mis ça en veilleuse. Entre-temps, tout le monde avait d’autres projets. Je pense qu’Ysaël a recommencé à jouer plus avec les Demons Claws. Brian a eu un projet solo. Pour Christophe, Organ Mood était déjà là, je pense. Dylan est parti vivre en Allemagne. Bref, tout le monde était assez occupé. Il n’y a pas vraiment eu d’embrouilles entre nous, c’est juste qu’on ne le sentait pas, le prochain album. On se disait tout le temps qu’on allait sûrement rejouer ensemble.

Puis, c’est en 2014 qu’on a sorti le dernier album. J’avais des tounes qui «fittaient» pour le band, sur lesquelles j’imaginais Ysaël et Brian jouer. Dylan n’était plus là. Martin était un peu disponible, l’ancien claviériste, qui joue encore avec nous des fois. C’est un band dans lequel il y a pas mal de têtes. Christophe était disponible après l’enregistrement, dans le fond. Donc, on a recommencé parce que j’avais des tounes qui « fittaient » pour ce projet-là, et ça me tentait de jouer avec les amis, avec d’autres amis. (Rires)

LN : Vous avez déjà dit en entrevue que vous aviez arrêté de faire des tournées un peu après la parution de votre album en 2008 parce que vous étiez tannés de faire de la promo et tout ce qui entourait le fait d’être en tournée…

JH : Oui, il y avait des affaires qui nous tapaient un peu sur les nerfs. Je pense qu’on voulait juste jouer du rock dans des bars et ce qui s’était passé avec le label et tout, c’était plus une intention qu’on ait une position un peu plus mainstream, mais on ne s’est pas rendu là. Les ambitions dépassaient un peu les nôtres. Je pense qu’il aurait peut-être fallu qu’on tourne plus, mais au Québec, tu fais une petite tournée en région et tu en as pour quelques mois avant de pouvoir recommencer.

Emmanuel : C’est drainant parce que dès qu’un projet est un peu une niche, dès que tu as un projet qui est un peu hors de ce qui passe sur les radios commerciales, il y a du monde à tes shows en région, mais ils ne connaissent pas nécessairement ce que tu fais…

JH : Tu fais beaucoup de route pour peu d’ambiance… Mais c’est pour ça qu’on aime ça aller tourner en Europe, en partie parce qu’on peut faire des tournées condensées. En une ou deux semaines, on a plusieurs shows. Ici, c’est comme des tournées de week-end. Des fois, il y a comme une couple de semaines qui se passent entre deux shows. Le projet est peut-être mieux saisi là-bas aussi…

LN : Avez-vous l’impression de ne pas avoir la même réception là-bas?

JH : Non, c’est différent. Mais c’est le fun. Ce qui se passe ici, c’est quand même intéressant, mais c’est peut-être plus local. C’est peut-être plus à Montréal, Québec ou Chicoutimi. C’est plus là que ça se joue.

LN : Quelle est votre dernière découverte musicale?

JH : Je n’ai pas écouté beaucoup de musique récemment. J’ai passé l’été dans le bois à construire des affaires… Je n’avais beaucoup de réseau. Mais j’ai écouté l’album de Johnny de Courcy. Je trouve qu’il y a une couple de bonnes tounes dessus. Il a des bons hooks mélodiques. 

Source : straight.com
Source : straight.com

Jimmy et sa bande de rockeurs chevelus seront en tournée en France au début novembre, mais tu auras l’occasion de les voir le 21 novembre au Club Soda dans le cadre du festival M pour Montréal. Tu ne le regretteras pas!

Par Amélie Hubert-Rouleau
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

10 films d'ado culte à écouter encore et encore !

Plus de divertissement

Netflix Canada: nouveautés disponibles en septembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en septembre 2019

10 films d’ado culte à réécouter sans modération

10 films d’ado culte à réécouter sans modération

Marie-Pier Hamon -
13 Reasons Why, saison 3: jusqu’où la controverse se poursuivra-t-elle?

13 Reasons Why, saison 3: jusqu’où la controverse se poursuivra-t-elle?

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.