All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Sur le beat de… Heat

Par Nerds – le dans Divertissement

Quatre gars, un son, une attitude : celle de gars décontractés exaltés par le rock. Le groupe montréalais Heat surfe sur une vague qui pourrait bien se transformer en tempête tropicale d’ici peu. Rencontre avec Susil Sharma, chanteur et guitariste de la formation à l’énergie plus que contagieuse.

Crédit photo : Heat
Crédit photo : Heat

Les Nerds : Explique-moi d’abord ce qui a mené à la naissance de Heat.

Susil Sharma : J’avais peut-être 13 ou 14 ans quand j’ai commencé à jouer de la guitare. Il y a 10 ans, je suis parti de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, pour emménager ici à Montréal. J’ai arrêté d’étudier environ un an après mon arrivée pour me consacrer à la musique. À ce moment-là, j’étais dans plusieurs groupes en tant que bassiste.

Six ans plus tard, j’ai réalisé que j’avais envie d’écrire mes propres chansons et de produire un type de musique avec lequel je me sentais plus connecté. J’ai donc créé Heat il y a 3 ans. J’ai rassemblé des amis et on s’est mis à jouer dans des petites places comme la Brasserie Beaubien. Après, on a commencé à travailler avec Michaël Bardier, notre agent, qui a sa propre compagnie de booking et de gérance de production, Heavy Trip. À partir de là, il s’est passé environ un an où il nous a trouvé le plus d’occasions possible de jouer.

Puis, on a enregistré notre EP et changé notre lineup de band de 5 à 4 personnes. Au cours de la dernière année, on a fait beaucoup de promotion pour le EP et récolté des bonnes critiques. On a eu la chance d’aller en Europe, au Texas, etc. Mais bon, ça a pris quand même plusieurs étapes pour se rendre où on est maintenant et il en reste encore pas mal à venir.

Crédit photo : Heat
Crédit photo : Heat

LN : Est-ce que la musique était déjà présente dans ta famille avant que tu en fasses toi-même?

Susil : Pas du tout… En fait, personne d’autre n’en jouait. Mais bon, j’ai certainement beaucoup appris sur la musique avec mes deux soeurs, parce qu’elles ont 6 et 12 ans de plus que moi. Donc, quand j’étais encore jeune ado, j’avais des soeurs de 19 et 24 ans qui me montraient des cassettes et des magazines sur le punk. C’était pas mal avant l’arrivée d’Internet. (Rires) 

Crédit photo : Heat
Crédit photo : Heat

LN : Au point de vue musical, qu’est-ce qui t’inspire tout particulièrement?

Susil : Il y a plein de choses différentes. La télé, certains bands de la jeune scène rock new-yorkaise, mais aussi britannique, des groupes shoegaze rock comme My Bloody Valentine. On a juste sorti un EP jusqu’à date, mais on s’apprête à enregistrer notre premier album et certaines de nos influences se sont confirmées. On est encore un «guitar band», mais on veut expérimenter différents effets avec des synthétiseurs et des drums.

Source d'image : http://www.chartattack.com/news/2013/06/10/news-my-bloody-valentine-announce-north-american-tour/
Source d’image : chartattack.com

LN : Si tu devais me nommer une toune qui te fait penser aux tournées?

Susil : Je dirais une chanson de Brian Eno; ça s’appelle Here Come the Warm Jets. Matt, notre guitariste, a déjà fait jouer ça dans notre van… Des fois, le fait d’être en tournée peut être pas mal plate quand tu dois être assis dans une van pendant huit heures… Ce qui est le fun, c’est quand quelqu’un met un album qu’on a jamais entendu. C’est vraiment cool; on échange beaucoup entre nous.

J’adore ça, être en tournée, mais c’est vraiment un rythme un peu weird, de voyager autant, de conduire autant. Tu vois plein de lieux différents, mais tu ne restes pas vraiment longtemps à chaque endroit. C’est un peu toujours la même chose : tu te rends à la salle, tu fais un soundcheck, tu joues, tu ranges tes trucs, tu retournes à ton hôtel. Le lendemain, tu reprends la route. Encore et encore. J’aime vraiment ça, mais je ne pense pas que c’est pour tout le monde.

Source d'image : http://flavorwire.com/432231/finding-the-heart-in-brian-enos-experimental-masterpiece-here-come-the-warm-jets
Source d’image : flavorwire.com

LN : S’il y avait une personne au monde avec qui tu aimerais jouer, ce serait qui?

Susil : Johnny Marr, le guitariste du défunt groupe The Smiths. C’est mon guitariste préféré. Il a vraiment intégré plein de styles et de rythmes différents dans son jeu.

Source d'image : http://www.roland.co.uk/blog/johnny-marr/
Source d’image : roland.co.uk

LN : Qu’est-ce que la musique représente pour toi?

Susil : C’est intéressant, parce que plus je deviens sérieux par rapport à la musique – maintenant c’est ma job à temps plein, ça prend tout mon temps – plus c’est devenu une «way of life» pour moi. J’ai parlé à d’autres de ça et c’est comme une chose courante pour les groupes jeunes quand ils deviennent plus sérieux. Mais tu dois toujours te rappeler que c’est une grande passion, quelque chose qui procure beaucoup de fun. Même si tu joues les mêmes chansons chaque soir, tu dois toujours te rappeler pourquoi tu as commencé à jouer de la guitare au départ.

Crédit photo : Heat
Crédit photo : Heat

LN : Que souhaiterais-tu pour Heat au cours des prochaines années?

Susil : C’est pas mal fou qu’on se soit rendu où on est en ce moment seulement avec un EP. On doit encore enregistrer notre premier long jeu. Je pense que ça va représenter une grosse étape pour nous. On est encore pas mal «affamés»… Je sens qu’on n’a pas encore montré à 100% aux gens de quoi on est capable. J’ai l’impression qu’on apprend encore beaucoup et j’ai déjà hâte à la sortie de l’album, à la prochaine tournée et aussi d’explorer d’autres sonorités.

Si tu as manqué Heat au festival La Grosse lanterne le 8 août dernier, ce ne sont pas les occasions qui vont manquer au cours des prochaines semaines; le groupe se produira le 4 septembre au Festival de musique émergente (FME) d’Abitibi-Témiscamingue ainsi qu’au Divan Orange le 20 septembre dans le cadre de Pop Montréal. Saute sur l’occasion!

Par Amélie Hubert-Rouleau
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

Sur le beat de… Chocolat

Sur le beat de… Chocolat

Nerds -
Sur le beat de… Cherry Chérie

Sur le beat de… Cherry Chérie

Nerds -
Sur le beat de… Emilie & Ogden

Sur le beat de… Emilie & Ogden

Nerds -
Sur le beat de… Syzzors

Sur le beat de… Syzzors

Nerds -
Sur le beat de… La Bronze

Sur le beat de… La Bronze

Nerds -
Sur le beat de… Rosie Valland

Sur le beat de… Rosie Valland

Nerds -
Sur le beat de… Bears of Legend

Sur le beat de… Bears of Legend

Nerds -
Spécial FME : Sur le beat de… Philippe Brach

Spécial FME : Sur le beat de… Philippe Brach

Nerds -
Sur le beat de… June in the fields

Sur le beat de… June in the fields

Nerds -
Sur le beat de… Ariane Zita

Sur le beat de… Ariane Zita

Nerds -
La relève rock : la promotion virtuelle et ses écueils

La relève rock : la promotion virtuelle et ses écueils

Nerds -
Les Nerds rencontrent The Garlics

Les Nerds rencontrent The Garlics

Marie-Audrey Perron -
Sur le beat de… Safia Nolin

Sur le beat de… Safia Nolin

Nerds -
FEQ: «Move like Jagger»

FEQ: «Move like Jagger»

Nerds -
Rencontre avec un band qui swing : les Royal Pickles

Rencontre avec un band qui swing : les Royal Pickles

Marie-Pier Hamon -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.