All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Sur le beat de… Rosie Valland

Par Nerds – le dans Divertissement

Un touchant clair-obscur musical; Partir avant, le premier album folk-rock de Rosie Valland s’écoute accompagné d’un chaï latte, au sortir du sommeil, les matins pluvieux d’automne. Enveloppant et introspectif, il fait du bien comme un chandail en minou quand il fait un peu «frette» dehors. Rencontrée au Festival de musique émergente, la belle y rodait ses pièces en prévision de son lancement le 18 septembre prochain.

Tête-à-tête avec une jeune femme timide, mais des plus éloquentes.

Crédit : Tiphaine Delahaye
Crédit : Tiphaine Delahaye

Les Nerds : Peux-tu m’expliquer comment tu en es arrivée à faire de la musique?
Rosie Valland :
 Elle est arrivée naturellement. On dirait que je ne suis pas capable de me rappeler du moment précis, mais je sais que quand j’ai pris la décision de m’inscrire à l’École de la chanson, ça a été le début de quelque chose. Ça ne faisait pas longtemps que je faisais de la musique, mais, à partir du moment où j’ai été acceptée, ça a été le début dans ma tête.

LN : Y avait-il déjà des gens qui faisaient de la musique dans ta famille?
RV :
Eh bien, j’ai une famille très artistique. Je sais que mon grand-oncle a été drummer pour Gilles Vigneault. C’était naturel; mon père travaille en cinéma, ma mère n’est pas nécessairement dans l’art, mais, elle a une âme très artistique, donc ça ne sortait pas des nues pour moi.

LN : Comment ton premier album a-t-il émergé? 
RV : Il est vraiment sorti vite. Çe fut l’été passé. J’étais comme dans une espèce de relation triangulaire où je ne pouvais pas vraiment parler à la personne comme telle. J’ai l’impression que j’ai écrit un album où tout ce que je n’ai pas pu lui dire, je l’ai écrit. Ça a été un album qui est sorti super bien, sans effort.

À partir de ça, vu que les tounes étaient là, à partir de l’automne, on a commencé à enregistrer les chansons. Il y avait déjà quelque chose qui se tenait, parce que dans le propos, il y avait quelque chose de cohérent. Je parle toujours à la même personne. C’est comme des phases différentes dans cette relation-là, pour en finir avec. Finalement. J’ai l’impression que c’est comme le point où on n’a pas encore accès au deuil final, mais où je décide que je suis tannée et que c’est fini. Il fallait que cet album sorte.

Crédit : Tiphaine Delahaye
Crédit : Tiphaine Delahaye

LN : As-tu l’impression d’avoir «lâché du lest»?
RV :
Oui, vraiment, et c’est le fun parce qu’on est rendus au stade où, quand je joue les pièces avec mes musiciens, je suis déjà ailleurs. Je suis déjà dans l’idée de juste créer un son. Quand je les écris, ça me fait un grand bien, parce qu’il y a quelque chose que je laisse aller. Je mets des mots sur une émotion. Après ça, c’est de créer une enveloppe, c’est ça qui pousse le projet.

LN : Quelle est ta dernière découverte musicale?
RV : En ce moment, je suis dans les Barr Brothers, j’écoute toujours ça. Quand j’aime de quoi, je ne me tanne pas. Par exemple, quand j’ai écrit l’album, je n’écoutais que Cat Power, Lorde, et ça se ressent. J’aime écouter de la musique chez nous et j’ai l’impression que ça m’influence dans ma musique.

Source : popmontreal.com
Source : popmontreal.com/

LN : Quelqu’un que tu décrirais comme un modèle, ce serait qui?
RV : Feist et Cat Power. Le dernier de Cat Power, c’est elle qui l’a réalisé. J’ai vraiment capoté. Quand j’ai écouté l’album, je me rappelle que mon premier réflexe a été de me dire que ça devait être un gars qui avait réalisé ça, juste parce que je trouvais que ça avait vraiment des couilles. Mais t’sais, des couilles dans l’idée des gros tones, puis ce n’était pas gentil. Ça la sortait vraiment de son carcan habituel, alors je me disais par réflexe : elle doit avoir collaboré avec quelqu’un.

Quand j’ai su que c’était elle qui l’avait réalisé, c’est là que je me suis dit : plus jamais je ne vais penser que parce que ça l’a des couilles que ça l’a automatiquement été réalisé par un gars. Ça m’a donné la drive de vouloir arriver à ça aussi un jour. Je veux être capable d’arriver par moi-même à avoir ce guts-là, d’aller au fond des choses et de ne jamais m’excuser.

Source : lefigaro.fr/
Source : lefigaro.fr

LN : Quelle place occupe aujourd’hui la musique dans ta vie?
RV :
À 100%. Je pense toujours à ça, je suis toujours en train de vouloir me dépasser. Tout a un lien avec ça. Tous mes choix sont pour que ma carrière avance et prenne de l’ampleur. Complètement. C’est ce qui est tough dans les relations aussi. Je n’ai pas de place pour autre chose. Honnêtement. J’ai l’impression que j’ai encore tout à apprendre, alors je ne suis pas «assise» pantoute.

LN : S’il y a une chose que tu te souhaiterais dans le futur, ce serait quoi?
RV : J’aimerais ça que ça continue, et de vivre vraiment de ma musique. Je ne souhaite rien d’autre, juste que tout ce que je désire dans la vie découle de la musique; ne serait-ce qu’un jour, m’acheter une maison. Je trouverais ça cool que ça vienne de ça.

Rosie lancera donc son premier opus dans un local adjacent au café de son frère, le 180 g, au 6546 Waverly. Pour toutes les infos détaillées, voir ici.

Par Amélie Hubert-Rouleau
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

Retrouve ta motivation et ton énergie grâce à ces 15 films

Plus de divertissement

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

Nerds -
5 applications pour les amateurs de bières

5 applications pour les amateurs de bières

Marie-Pier Hamon -
Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Nerds -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.