All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Être célibataire à la St-Valentin

Par Nicolas Sipak – le dans Amour
Demain, c'est le 14 février, la journée de la St-Valentin. Ce fameux moment de l’année. Une journée où l’on fête l’amour? C’est l'fun ça, quand tu n’es pas célibataire. Pour ma part, je ne peux pas dire que ça ait toujours été la meilleure des journées. C'est pas facile pour le moral quand tu vois tous ces couples s’aimer, s’embrasser, être ensemble, prendre des photos de couple et la photo de ton ex avec son nouveau «quelqu’un d’autre». C’est comme si cette journée-là, la vie te répétait constamment: «As-tu compris? Tu es tout seul dans la vie!»

Je suis célibataire. Bon. Chaque année qui passe, ça frappe. De plus en plus fort. Ce profond désir de partager son bonheur avec quelqu’un. Parce que ce n’est plus juste les moments initiaux de couples qui défilent sous tes yeux: c’est les bagues de fiançailles, les mariages de tes amis et des gens avec qui tu es allé au secondaire et les bébés. Beaucoup de bébés.

De ton côté, tu planifies ta vie aussi: carrière en poche, 2-3 poissons, un chien à défaut de ne pas pouvoir avoir d’enfants, tu viens d’acheter une maison, tu voyages 3-4 fois par année. Mais encore? On dirait qu’il manque de quoi dans tout ça. Partager.

Je ne suis pas le genre de célibataire endurci non plus. Écoute, de mes 25 St-Valentin, j’ai pu en partager une. Mais pour les autres, c’était le cumul des semaines qui la précédaient. De ces autres St-Valentin, je ne peux pas dire «ah celle-là a été correcte» ou «ah celle-là était bien». Elles ont toutes incontestablement été de la merde. Que ce soit la mort de mon poisson, ma vie amoureuse qui plante, le diagnostic d’une maladie d’un proche ou l’accident d’un ami: elles ont toutes incontestablement été de la merde.

Mais cela ne m’a jamais empêché de voir que derrière la St-Valentin, il y avait quelque chose de spécial, de beau, et ce malgré que mon expérience m’ait démontré tout le contraire. L’amour.

Je le sais, je le sais. Pour plusieurs, c’est simplement la plus grande occasion d’acheter le kit complet: chocolat, toutous, parfum et fleurs. Maudit capitalisme! Mais pour moi, ce n’est pas ça. Pour moi, la St-Valentin veut dire quelque chose: célébrer son amour avec et pour quelqu’un. Après avoir été seul pendant aussi longtemps, après avoir voulu sans pouvoir réellement connecter avec une personne, pour moi ça va au-delà de ça. Et surtout, ça n’implique pas qu’une seule journée dans l’année.

Ce n’est pas de la jalousie non plus. Mais oh qu’on aimerait ça! Que ce soit pour le déjeuner au lit, se faire servir son café le matin ou servir à l’autre un verre de vin quand cette personne revient de travailler après une longue journée. Que ce soit pour écrire ou recevoir une lettre, faire soi-même une carte en macaronis, partir un weekend, manger un midi à l’improviste au travail de l’autre ou recevoir un appel en plein milieu de journée pour se dire 3 petits mots. Que ce soit pour partager un gâteau Red Velvet, faire une fondue au chocolat ou pour séparer les guimauves d’une boîte jumbo de Lucky Charms, on aimerait ça.

Que vous soyez en couple ou non, je termine avec un message commun: prenez le temps d’aimer. L’amour, ce n’est pas à tenir pour acquis. Que ce soit envers vous-mêmes ou envers quelqu’un d’autre.

Et vous, que ferez-vous pour la St-Valentin?

Plus d'amour

Pour une nuit ou pour la vie

Pour une nuit ou pour la vie

À toi qui est toujours dans mes pensées

À toi qui est toujours dans mes pensées

Et si on s’envoyait quelques sextos aujourd’hui?

Et si on s’envoyait quelques sextos aujourd’hui?

Populaires

Je l’ai laissé partir

Je l’ai laissé partir

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Quand l’homme DOIT avoir envie de baiser

Quand l’homme DOIT avoir envie de baiser