All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Être entrepreuneur dès le secondaire, ça se peut !

Par Shanna Sarrazin-Laverdure – le dans NERDIES | 100% ADOS
Tu passes tes journées à l’école, dans des cours, à écouter tes enseignants parler. Quand tu n’y es pas, tu fais tes devoirs, tu étudies ou tu travailles. À travers ta routine du secondaire, tu rêves de mettre sur pied ton propre projet; de le créer de A à Z et de le gérer. Pourtant, même si tu en as envie, le temps te manque. Tu te dis : quand viendra le jour où j’aurai assez de temps?

Être entrepreuneur dès le secondaire, ça se peut !

À nos yeux, ce sont des adultes accomplis qui font des projets. Tes idées, elles vont attendre jusqu’au moment où tu seras un vrai de vrai adulte… Combien de personnes dans mon entourage ai-je entendu parler de leurs projets ainsi : « Quand j’aurai fini mes études, je ferai… », « J’ai hâte de pouvoir faire… », « En ce moment, ce n’est pas possible, je n’ai pas le temps. »

Faut-il être devenu un adulte avant de se lancer? Attendre d’avoir fini nos études, d’avoir plus de temps? Mauvaise nouvelle, le manque de temps est assez constant dans la vie! Quand ce ne seront pas les études ou le travail qui prennent tes moments libres, ce sera autre chose : la famille ou les tâches ménagères par exemple. Il y aura toujours quelque chose qui nous rendra trop occupés! Ainsi, on ne doit pas s’arrêter au manque de temps, mais plutôt se réserver des plages pour faire ce dont on a envie.

Pour ce qui est de l’âge, honnêtement tu n’as qu’à penser à Clémence et Maé, deux filles de 12 ans qui ont créé une application (et petite entreprise) qui se nomme InDaFridge. Un concours leur a même permis d’aller à San Francisco présenter leur projet. Impressionnant! Elles, elles ont pris le temps!

Ma petite expérience

Lorsque j’étais en secondaire 3, j’ai mis sur pied mon premier projet, ce n’était pas de grande envergure, mais c’était un bon début. Nous avions eu droit à une fête d’Halloween lors de nos deux premières années au secondaire, mais la direction avait décidé de l’annuler lors de notre 3e année. Nous, les élèves du 2e cycle, étions tous bien déçus.

C’est pourquoi, avec mon groupe d’amies, nous avions décidé d’aller voir le directeur de notre niveau afin de lui présenter un projet pour fêter l’Halloween. Ce ne fut pas accepté du premier coup, mais nous n’avions pas abandonné notre cause pour autant. Pour mieux expliquer nos intentions, nous avions élaboré un argumentaire et avions détaillé nos idées, le déroulement souhaité, ainsi que les activités qu’on désirait.

Après quelque temps, nous avions finalement eu l’autorisation de réaliser notre projet et nous avions pu amorcer les préparatifs pour la journée : organisation du concours de costumes et de la projection de films, ainsi que la préparation des sacs de bonbons.

Au final, je ne vous le cacherai pas, la journée n’avait pas été ce qu’on peut appeler un succès (avec moins d’une vingtaine d’élèves costumés sur environ 300) et les activités n’avaient pas été les plus l’fun de notre vie, mais on avait quand même réussi à monter un projet. Pour un premier c’était pas si pire que ça! D’ailleurs, les autres élèves étaient bien contents d’avoir manqué une ou deux périodes de cours et mes amies et moi étions bien fières d’avoir réussi à mener ce projet jusqu’au bout.

Notre fête d’Halloween n’était pas une réussite incroyable, c’est vrai. Mais au final, l’important c’est d’avoir pu comprendre que si on le voulait, on pouvait bâtir et mener à bien un projet. Une première expérience n’est pas toujours à la hauteur de nos attentes, mais ce sont avec ces essais qu’on apprend et qu’on peut organiser de plus grands projets et peut-être même monter notre propre entreprise.

Prend le temps de rêver, mais prend aussi le temps de réaliser tes rêves !

Continuez votre lecture

Spécial Halloween : être ou ne pas être sexy

Spécial Halloween : être ou ne pas être sexy

Nerds -
Quoi faire ce weekend? – SPÉCIAL HALLOWEEN

Quoi faire ce weekend? – SPÉCIAL HALLOWEEN

Roxane Chouinard -
Changer de programme : oui ça se peut !

Changer de programme : oui ça se peut !

Comment survivre au plus gros projet de sa vie?

Comment survivre au plus gros projet de sa vie?

Camille St-Germain -
Comment être pas sexy à l’Halloween

Comment être pas sexy à l’Halloween

Kim de Falc -
Être étudiant et économiser? C’est un OUI!

Être étudiant et économiser? C’est un OUI!

Melina Geremia -
Se déguiser, et pas juste à Halloween

Se déguiser, et pas juste à Halloween

La procrastination tue la motivation

La procrastination tue la motivation

Camille St-Germain -
Le pire mois de l’année: guide de survie

Le pire mois de l’année: guide de survie

Nerds -
Créer sa vie avec le temps qui reste

Créer sa vie avec le temps qui reste

Sarah Lussier -
12 témoignages sur le Ouija qui vont te donner froid dans le dos

12 témoignages sur le Ouija qui vont te donner froid dans le dos

Valerie Landry -
Toi aussi, tu peux prendre le temps de prendre le temps

Toi aussi, tu peux prendre le temps de prendre le temps

Melina Geremia -
5 idées de costumes DIY pour l’Halloween

5 idées de costumes DIY pour l’Halloween

Organisation 101 d’un party d’Halloween

Organisation 101 d’un party d’Halloween

Ouija : quand les navets remplacent les citrouilles

Ouija : quand les navets remplacent les citrouilles

Nerds -