All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Heavy Montréal ou comment crier dans la joie !

Par Kevin Sauvé – le dans Divertissement
« Put the pedal to the metal » ou ma traduction un peu douteuse : « Met la pédale jusqu’au métal ». En fin de semaine se déroulait le festival Heavy Montréal au parc Jean-Drapeau. J’ai eu la chance d’y assister et de passer de bons moments.

Le festival se déroulait en même temps et au même endroit que celui de l’îleSoniq, qui est un festival de musique électronique ; juste pour te dire, à la sortie du métro Jean-Drapeau, on savait déjà qui allait à quel festival! Les gens habillés (ou peu habillés) tout en fluo se dirigeaient vers l’îleSoniq et les gens habillés en noir vers le Heavy Montréal. Je sais que c’est un peu cliché comme observation, mais reste que c’était la vérité du moment.

Heavy Montréal se veut un festival de musique heavy métal. Depuis 2008, il attire les adeptes et c’est maintenant un des plus grands dans le genre en Amérique du Nord.
Durant les dernières années, les organisateurs ont tenté d’ouvrir leurs portes à des groupes plus rock pour attirer le plus de spectateurs possible, mais cette année, ils ont voulu revenir aux sources et garder une liste de groupes qui plairait aux purs et durs fans de métal, comme Disturbed, Nightwish ou Five Finger Death Punch.

Personnellement, je ne suis pas un grand fan du genre, mais j’ai quand même vraiment apprécié ma fin de semaine! Pour commencer, dans le métro, en route vers le festival, il y avait 3 gars qui étaient déjà pas mal avancés sur le party mode et chantait (lire ici criaient) du gros Metallica! Tu sais que tu es rendu à destination quand tu entre dans un gros nuage de poussière à cause des moshpits (des gens qui se rentrent dedans pour le fun!) qui se multiplient un peu partout sur le site. Il y avait beaucoup d’accolades de gars et de filles qui ont un peu trop bu et fêté au gros soleil, beaucoup de sourire et de joie de vivre malgré la fausse réputation violente et sombre du métal. On boit quelques bières, on chante avec la foule et on se sent au bon endroit.

Le site était facile d’accès et pas très grand, donc tu n’avais pas besoin de courir un 5 km pour aller voir tes groupes. Les employés et les fans étaient super sympathiques et respectueux de l’espace de chacun et la qualité sonore était impeccable pour un festival extérieur.

J’ai passé deux belles journées au soleil, à découvrir des groupes, à boire et à voir des amis. C’était une super belle expérience! L’an prochain, si jamais tu décides d’y aller, habille-toi en noir, bois de la bière en cannette, ouvre tes oreilles au métal et tu risques de passer une belle et intense fin de semaine!

Vidéo récente
- Divertissement

5 activités gratuites et le fun à faire en septembre

Plus de divertissement

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -