All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le métal: de l’or en décibels pour les oreilles

Par Marie-Audrey Perron – le dans Divertissement
Souvent, quand je dis aux gens que mon iPod/cellulaire/MP3/walkman regorge de tous les styles musicaux, ils me répondent avec empressement qu'eux aussi. Merveilleux!

Pourtant, dès que j’énumère des pièces de classique, la moitié se rétracte. «C’est plate, le classique.» Ok, admettons. Le punk, alors? «Ben non, ça fait trop emo!» Chill, c’est peut-être moi qui suis restée en 2009. Le métal, alors? «Ark, c’est juste des gars qui crient!» Ouch. Mon coeur est en mille miettes.

Ben oui. Je suis de ceux qui écoutent du métal. Je suis la part d’ombre des mélomanes. Promis, je n’ai jamais tué de bébés chats (je n’ai aucunement l’intention d’en tuer un jour, d’ailleurs).

Crédit: opnmind

J’avoue, des groupes comme Norther ou Amon Amarth, ça ne peut pas plaire à tout le monde. Mais dire que vous n’aimez pas le métal, c’est un peu comme dire que vous n’aimez pas les fruits. Forcément, entre le citron et les fraises, vous trouverez bien votre préférence. Il existe des tas de styles de métal, et presque autant de mélodies et de voix qu’il y a de groupes.

On dénombre au moins 25 genres différents, avec plusieurs sous-styles. Parmi eux, il y a évidemment le Death Metal, le Trash Metal et le Heavy Metal, mais on retrouve également le Nu Metal, le Metal Symphonique et même du Metal Celtique! Il y en a pour tous les goûts, autant dans le folklore que dans la religion, le latino, et même dans des styles très mélodiques.

Saviez-vous que le métal possède des ressemblances avec le classique? «Quoi? La musique plate et les gars qui crient se ressemblent?» Plus qu’on ne le pense! Les deux font de la musique décrite comme grandiose et brillante. Les deux allient les bruits forts et l’exubérance. Les deux composent avec des mélodies bien souvent complexes. Une étude britannique, menée par Adrian North, a conclu que le heavy metal et la musique de (feu) Wagner auraient tendance à attirer le même type d’humains. Conclusion: le gros méchant sataniste est en réalité un ourson en peluche délicat.

Alors oui, j’aime le métal. Parce que les musiques me permettent de me défouler comme aucune chanson pop ne peut le faire (Désolée Taylor Swift, je te trahis). Parce que les paroles narrent bien souvent des histoires épiques, poétiques, vibrantes. Parce que ça touche mon âme. Parce que c’est original. Parce que rien ne ressemble au métal, parce que c’est plus grand que nature, parce que la technique est hallucinante.

La musique porte des messages d’espoir comme des messages de désespoir. Un juste mélange entre passion et raison, entre l’imaginaire et la triste réalité. Parce qu’elle respire la liberté, parce qu’elle critique et s’échappe des conventions, parce qu’elle fait vibrer ce petit sentiment enfoui au fond de toi. Parce que c’est beau, tout simplement.

Je suis bien consciente que ce n’est pas ce qui peut vous convaincre du tout au tout, mais je peux quand même vous partager mes groupes favoris!

La première fois que j’ai vraiment accroché sur un groupe de métal, c’était Luca Turilli’s Rhapsody. Pour réellement apprécier les compositions et les paroles, c’est un bon début. Luca Turilli a l’habitude de conter des aventures dans ses chansons, comme c’est le cas dans The Ancient Forest of Elves. Sa chanson Mystic and Divine est, à mon avis, un bel hymne à la féminité.

On a également tendance à croire que le métal, c’est juste pour les hommes. FAUX! Plusieurs groupes ont des voix féminines et ça, ça touche l’âme. C’est profond, sensuel, c’est doux et violent à la fois. Un peu comme un passage au purgatoire sur un nid de plumes. Kittie est une belle découverte, mais Amberian Dawn reste un de mes groupes favoris. Ça reste assez doux, puisque c’est du metal power symphonique.

En fait, ce qu’il faut retenir pour apprécier le métal, c’est qu’il y a une variété d’artistes à découvrir. As I lay Dying et Kamelot sont à l’opposé total du stéréotype du métaleux, et pourtant! Il existe même une variété de métal chrétien, comme Mortification.

Vous connaissez déjà plusieurs groupes, d’ailleurs. Nightwish (et la merveilleuse Eva), Korn, Metallica (sérieusement, qui n’a jamais crié nothiiiiiing else matters en plein élan de colère?), Megadeth, et en fait, plusieurs autres. Comme qui dirait, c’est pas parce que ça passe pas à la radio que c’est pas bon. 

Il y a même plusieurs groupes du Québec qui jouent du métal.  Hunt The Shark, Behind The Revolver et Beyond Fiction sont autant de jeunes talentueux qu’il faut encourager. Entre ta toune de Louis-Jean Cormier et le succès d’Ariana Grande, consomme donc un peu de produits locaux!

Pour les amateurs, vous pouvez regarder du côté de Dethklok, Aborted et Psycroptic. La musique ressemble un peu plus à ce qu’on attend du métal, mais un bon auditeur saura apprécier ces sonorités.

Et la prochaine fois que ma musique métal partira dans l’auto, non, je ne changerai pas de chanson. J’aime ma musique. Elle est bonne ma musique. Si t’aime pas ça, sors de mon char. 

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère