All time BetterBe Branchez-vous Carrières

«La vie littéraire» de Mathieu Arsenault

Par Roxane Chouinard – le dans Divertissement

9782896981625

Écrivain libre, rebel et polyvalent de plus en plus influent dans le monde des lettres, mais méconnu du grand public, le Gaspésien Mathieu Arsenault est également designer de t-shirts aux références universitaires telles que «Téquila Heidegger, pas l’temps de niaiser…». Dans son nouveau roman sorti le même jour que celui de sa bonne amie,  la regretée Vickie Gendreau, le docteur PhD de littérature vient mettre l’onguent sur plein de gros bobos qui infectent notre époque littéraire comme la gangrène. Comme premières plaies: la consommation de masse et l’artificiel qui se développent dans le monde des lettres au Québec. Le culturel devient alors jetable et notre monde repose sur une immense cour à scrap d’œuvres oubliées après la rentrée littéraire.

839490-auteur-mathieu-arsenault

« J’ai l’impression que ce qui se fait de plus intéressant en littérature québécoise présentement, ce sont dans les œuvres plus expérimentales, qui prennent la mesure de ce qui nous arrive. Je ne pense pas qu’on va saisir la saveur de notre époque en se basant seulement sur ce qui se vend bien. Il y a des choses qui ne se vendent pas qui sont bien plus marquantes. »
– Mathieu Arsenault, tiré d’une entrevue avec La Presse

Rassurez-vous, ce n’est pas un livre théorique chiant mis dans la liste des lectures obligatoires de la session. L’ovni littéraire que j’ai lu m’a plutôt fait vivre et ressentir sous une multitude d’angles cette vie littéraire d’aujourd’hui! Il s’agit en fait d’un essai-roman au style libre, pitché et vif qui n’a rien à foutre de la syntaxe ou de la ponctuation. C’est une écriture de l’urgence que l’on retrouve aussi dans les romans de Vickie Gendreau qui semble d’ailleurs hanter l’œuvre de son ami Mathieu à travers la voix de la jeune narratrice lettrée de 20 ans. Celle-ci nous parle d’une époque dans laquelle l’archétype du roman universel contenant la connaissance et le monde est devenu improbable et où « dire la réalité n’est plus humainement possible »:

«[…] ma pauvre petite chérie tu bûches en ostie mais on dirait que la grande poésie ce ne sera pas pour cette vie-ci nous sommes jeunes nous sommes cools nous sommes beaux nous portons des lunettes de hipsters avec des chemises carreautées et une petite jupe foncée qui nous fait un beau cul nous nous teignons les cheveux nous nous les attachons nous allumons une cigarette, mais nous demeurons incapables de donner une quelconque cohérence à ce qu’on voit et ce qu’on vit et ce qu’on lit et ce qu’on fait la bonne poésie nous fuit et la mauvaise poésie ne fait rien alors nous nous retrouvons tous les soirs sur notre téléphone désoeuvrés en sale à niaiser sur un jeu[…]» (Extrait p.51)

Arsenault s’ennuie du roman qui s’ancre dans l’Histoire. Créer son époque semble la seule chose à faire pour remédier au vide. C’est une lecture cynique, mais encourageante, parce que malgré tout ça brasse dans le monde des lettres au Québec. Au fil de mes lectures, je crois à l’embryon (peut-être même déjà fœtus) d’un courant littéraire qui est peut-être bien en train de se former. Comment on l’appelle asteure?

Espérant que ce soit enfin le signe que notre génération s’autobotte le cul pour prendre consciemment la place dont elle est digne dans la littérature à travers les romans-briques jetables de gare d’autobus. En tant que fille de littérature à la base avant de jouer à la journaliste (et en tant que rêveuse-petite-faiseuse que je suis qui trouve ça ben dur d’écrire un chapitre valable du foutu roman qui macère dans ma tête depuis 3 ans), je peux dire que c’est venu me chercher la catharsis solidement profond!

P.S: Jetez un coup d’oeil à sa boutique en ligne! http://doctorak.co/boutique/

Ça, c’est le chandail que je veux acheter! Version doctorat également disponible.

memoire

La vie littéraire

Mathieu Arsenault

Le Quartanier

Montréal, 2014, 97 pages

 

Continuez votre lecture

Drama Queens de Vickie Gendreau

Drama Queens de Vickie Gendreau

« Ma vie amoureuse de marde » d’Anne-Marie Dupras

« Ma vie amoureuse de marde » d’Anne-Marie Dupras

Roxane Chouinard -
Le 12 août, j’achète un livre québécois. Et toi?

Le 12 août, j’achète un livre québécois. Et toi?

Katerine Viau -
5 maisons d’édition où faire ses provisions pour l’hiver

5 maisons d’édition où faire ses provisions pour l’hiver

Roxane Chouinard -
7 histoires d’amour qui ont traversé le temps

7 histoires d’amour qui ont traversé le temps

Madison Desmarais -
La rentrée littéraire 2014

La rentrée littéraire 2014

Roxane Chouinard -
Qu’est-ce que tu vas faire avec ça?

Qu’est-ce que tu vas faire avec ça?

Nerds -
Fé M Fé, une histoire d’amour rafraîchissante

Fé M Fé, une histoire d’amour rafraîchissante

Nerds -
Karine Richard: étudiante et auteure d’un «chick lit»

Karine Richard: étudiante et auteure d’un «chick lit»

Roxane Chouinard -
5 romans à lire en tout temps!

5 romans à lire en tout temps!

Nerds -
Mes romans, mes amours

Mes romans, mes amours

Marie-Pier Hamon -
De la littérature dans ta boîte aux lettres

De la littérature dans ta boîte aux lettres

Émilie Tourangeau -
La littérature, ma tablette et Malabourg

La littérature, ma tablette et Malabourg

Nerds -
La Déesse des mouches à feu

La Déesse des mouches à feu

Le Coeur de slush de Sarah-Maude Beauchesne + entrevue !

Le Coeur de slush de Sarah-Maude Beauchesne + entrevue !

Nerds -