All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

LDT : yeux brillants, barbe longue et champagne

Par Andreane Viau – le dans Divertissement

crop_20175772900

Photo par Andréane Viau

J’ai connu Laurent Duvernay-Tardif alors qu’il jouait au football collégial AA au Collège André-Grasset. Il s’est lié d’amitié avec mon copain et plusieurs de mes amis du secondaire si bien qu’on s’est souvent retrouvé à son domicile de Saint-Hilaire pour … profiter de notre jeunesse disons!

En apprenant à connaître Laurent, j’ai vite réalisé qu’il était pas mal plus qu’un « gars de foot ». Laurent, c’est aussi un gars de famille et un excellent ami qui trouve toujours un peu de temps pour son monde malgré ses entraînements, ses études en… MÉDECINE, et ah oui, sa job dans la NFL. En gros, c’est le genre de gars qui vient t’aider à déménager un samedi matin où tout le monde t’a choké. Y’a vraiment rien pour lui mettons.

Gars de party à ses heures, il a convié ses proches pour un 5 à 7 (lire 5 à minuit) chez lui et sa copine vendredi dernier afin de maximiser ses chances de voir tous ceux qui lui sont chers avant de repartir pour Kansas City. C’est que, voyez-vous, entre ses entrevues pour RDS, TVA, Radio-Can (j’en passe) et l’enregistrement de Tout le monde en parle, le gars avait besoin de temps pour s’amuser et enjoy la vie un peu.

C’est donc la barbe longue teintée de roux par le soleil du Missouri, un verre de champagne à la main et les yeux brillants qu’il a accepté de répondre à mes questions.

Qu’est-ce qu’on apprend quand on joue dans la NFL?

J’ai appris que les joueurs sont beaucoup plus professionnels qu’on ne peut le penser. Plusieurs gars viennent de milieux défavorisés, ils ont des enfants, des responsabilités. Ils ont appris à travailler fort, à prendre soin de leur corps et à ne retourner chez eux que lorsqu’ils ont terminé.

Ce qui m’impressionne le plus, c’est l’environnement stressant de la NFL. La majorité des gars ne viennent pas du Missouri, les contrats sont non garantis. Les gars se battent chaque jour non seulement pour garder leur travail, mais aussi pour subvenir aux besoins de leur famille. People come and go. Les joueurs avec qui tu t’entraînes une semaine ne seront pas nécessairement les mêmes la semaine suivante.

Quel est le plus gros sacrifice que tu as dû faire pour te rendre où tu es aujourd’hui?

En novembre passé, j’ai arrêté l’école pour quatre mois pour aller m’entraîner aux États-Unis. De décider de retarder ma graduation de médecine avant même de savoir si j’allais être repêché, sans savoir si j’allais jouer dans la NFL, ça a été un gros gamble.

Maintenant, je profite du moment à 100%.

Quel est ton conseil de réussite?

Depuis le Cégep, à chaque année, je pensais que c’était ma dernière année de football. Non pas parce que je n’aimais pas le sport, mais à cause de la pression des gens autour de moi qui me disaient: « Si tu veux devenir médecin, il va falloir que tu fasses des choix. C’est un ou l’autre. »

Au bout du compte, l’important c’est de s’écouter. Ce n’est pas parce que peu de gens (ou personne) ont passé par là que c’est impossible d’y arriver. Il y a toujours des moyens de s’arranger, pourvu qu’on se donne à 100% et qu’on aime ce qu’on fait.

Vidéo récente
- Divertissement

Retrouve ta motivation et ton énergie grâce à ces 15 films

Plus de divertissement

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

Nerds -
5 applications pour les amateurs de bières

5 applications pour les amateurs de bières

Marie-Pier Hamon -
Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Nerds -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -