All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Ta dépendance à Pikachu et sa gang est commencée!

Par Alexandra Nadeau-Gagnon – le dans Divertissement
Depuis la sortie de Pokémon Go il y a quelques jours, c’est la folie! On en parle partout, tout le monde y joue ou essaie à tout prix de le télécharger et il y a déjà des faits divers à ce sujet qui circulent sur le net.

Si vous ne savez pas de quoi je parle en ce moment, vraiment, je ne sais pas sur quelle planète vous vivez.

Pokémon Go, nouveau jeu en réalité augmentée tout récemment sorti sur Android et iOS, est le phénomène de l’heure, tout simplement. Le jeu reste encore indisponible pour certains puisque les serveurs du développeur, Niantic Labs, ne suffisent tout simplement pas à la demande tellement elle est grande. Des accidents de voiture causés par des piétons plus attentifs à la recherche de Pokémon qu’à la route ont déjà eu lieu. Une révolution s’est enclenchée et c’est encore trop tôt pour dire où ça va nous mener!

Un jeu similaire, Ingress, existe depuis 2012, mais l’engouement est loin d’être similaire, parce que, ben, Pokémon, c’est Pokémon. Ingress est, à mon avis, plus complexe, moins ludique, mais y’a SURTOUT PAS de petites créatures attachantes.

Ramenant en enfance tous les fans qui ont grandi durant les années 90 et captant l’attention des gamers plus aguerris, Pokémon Go est une formule gagnante qui joue très bien sur la nostalgie de ses joueurs ainsi que sur l’utilisation des nouvelles technologies. Comme l’attrait pour les Pokémon est toujours bien réel chez les jeunes d’aujourd’hui, ce jeu atteint un public qui s’étend jusqu’à… la totalité des gens qui possèdent un téléphone intelligent.

Qui n’a jamais rêvé d’arriver face à face avec son Pokémon préféré (moi, c’est Jigglypuff parce que je le trouve trop cute) pis de lui lancer une Pokéball pour le capturer, comme dans les émissions? Eh bien, avec ce jeu, c’est maintenant possible, pis tu peux même le faire directement de ton salon ou dans ta toilette! Sauf que c’est pas mal plus cool de jouer en te déplaçant, parce que tu vas trouver des espèces différentes et plus rares, tu vas monter de niveaux plus vite pis tu vas pouvoir incuber des œufs et être géniteur de Pokémon! Parle-moi donc de ça un jeu qui incite le monde à sortir et à bouger! Les marches de santé n’auront jamais été aussi populaires!

Si tu regardes sur Internet (t’as même pas besoin de fouiller plus loin que ton feed Facebook), tu vas voir qu’il y a plein de gens qui ont pris des screenshot de Pokémon un peu partout, y compris dans des endroits inusités. En Australie, le service de police de Northern Territory a dû faire une annonce via son compte Facebook afin d’avertir la population qu’il n’était pas nécessaire d’entrer dans le commissariat (qui est un Pokéstop!!!) afin d’attraper le Pokémon qui s’y retrouverait! Mais c’est ça qui est le fun, retrouver les créatures qui ont marqué ton enfance dans ton environnement à toi et aspirer à devenir toi-même un maître Pokémon. Faire partie du monde qui te faisait rêver plus jeune.

Même moi, qui ne suis pas gameuse, qui trouvais le concept inintéressant à la base et qui n’ai jamais été vraiment fan de cette émission, je me suis laissée prendre au jeu. Je l’ai téléchargé en cachette pour faire compétition à mon chum et essayer de le surpasser, et finalement, je joue définitivement plus que lui (j’ai 8 Pokémon d’avance!) Je traîne mon téléphone partout et dès que j’ai une seconde, je regarde s’il n’y a pas un Pokémon que je pourrais attraper. Dans un café aujourd’hui, j’ai sorti mon téléphone aux toilettes et… il y avait un Rattata sur le bol (true story)! Sur le trottoir ou en pleine rue, je remarque déjà des gens qui s’arrêtent subitement et qui swipent leur pouce vers le haut sur leur écran de téléphone! Ça ressemble dangereusement à une drogue. Qui aurait cru que la gang à Pikachu allait rendre les gens à ce point dépendants? Parce que même si je connais rien à rien de l’univers Pokemon, je suis toujours curieuse de savoir si y’en a pas un nouveau à découvrir sur ma table de salon ou dans mon bol de toilette. Ils sont partout et je veux les attraper jusqu’au dernier. Pourtant, tu me demanderais de te dire pourquoi, je ne saurais te répondre.

Le seul pas pire très gros bémol avec ce jeu, c’est justement qu’on est tous si captivés par l’écran de notre téléphone pour voir si un Pokémon apparaît qu’on en oublie un peu le reste du monde, y compris la circulation routière. Des accidents ont déjà eu lieu et le jeu est sorti depuis à peine une semaine. Au Missouri, la police a déjà rapporté que des voleurs ont utilisé le jeu pour entrainer des jeunes dans des endroits isolés et ainsi pouvoir les taxer.

Alors, soyez prudents! Levez les yeux de votre écran de temps en temps, question de ne pas bousculer un autre piéton, de voir les lumières rouges ou pour ne pas vous ramasser dans une situation regrettable!

Est-ce que toi aussi tu veux devenir un maître Pokémon?

Plus de divertissement

5 applications pour les amateurs de bières

5 applications pour les amateurs de bières

Marie-Pier Hamon -
Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Nerds -
10 idées de bibliothèque pour montrer fièrement tes livres

10 idées de bibliothèque pour montrer fièrement tes livres

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -

Alexandra Nadeau-Gagnon

Auteure, rédactrice et réviseure. Alexandra aime lire, aller au ciné, boire du thé et flatter ses chats.