All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Zone de confort, c’est fini, je te laisse

Par Étienne Ashford – le dans Bien-être, Voyage

Ça y est, j’ai tout laissé derrière. Ma vie routinière, mon emploi, ma famille et mes amis. Je me lance les yeux grands fermés, le coeur gros. Je m’en vais là où la zone de confort n’existe pas, là où la vie commence.

2016 est un point tournant dans ma vie. Après avoir travaillé pendant 4 ans à conseiller les gens dans leurs nouveaux choix de carrière et à leur fournir mes conseils pour changer leur vie, c’est à mon tour. Après 6 longues années d’université où j’ai frôlé le burnout, après avoir terminé un DESS et goûté à la vie d’adulte, la routine, je ressens encore un certain vide. Mais je ne devrais pas, j’ai une carrière que j’aime, des intérêts diversifiés, des dettes négligeables et surtout, le futur devant moi…en tout cas c’est ce qu’on me dit.

Au diable la zone de confort.

Je réalise que nous avons tous de grands rêves, ceux qui mijotent dans nos têtes et qui reviennent dans les conversations du jour de l’an. Comme un retour à l’école, un changement de carrière, un voyage, un projet ambitieux. Tristement, pour la majorité des gens les rêvent ne se concrétiseront jamais. J’en viens à me dire qu’il existe 2 sortes de personnes : les « J’aurais dû » et les « J’ai dont bien fait de ». Ceux qui se lancent et ceux qui attendent encore et toujours le bon moment. Le méchant dans l’histoire ce n’est pas le désir de changer mais la foutue zone de confort, celle imposée par la société. Celle qui te pousse à consommer, à avoir une job, des enfants. Celle qui souhaite plus que tout t’aspirer dans le cercle vicieux de la vie. Une fois aspiré, ça devient une tâche herculéenne d’en sortir parce qu’il y a simplement trop d’obstacles à surmonter. Penses-y bien, tu connais assurément quelqu’un qui te parle d’un projet fou depuis longtemps, mais qu’il ne réalisera sans doute jamais. Parce que, souvent, on attend que les choses se fassent pour nous, sans nous.

Chance, pas de chance, j’y vais.

Depuis toujours, mon rêve professionnel à long terme est d’atteindre le titre de MBA, qui requiert des bonnes, très bonnes notes ainsi que des expériences pertinentes. Après des années à bûcher, j’ai reçu, in extrémis, une lettre d’acceptation dans un programme où la moyenne d’âge avoisine la trentaine. La consécration de plusieurs années d’études. Je me suis dit que c’était probablement un gros coup de chance, jamais je n’y aurais cru, pas à 25 ans. En tout cas, ça allait chambouler ma vie.

Cet événement allait demander beaucoup d’énergie, le faire à temps partiel n’était tout simplement pas une option. Pas d’enfant, personne dans ma vie sauf mon chat, une bonne job, c’est le temps de fermer les yeux et de me lancer. J’ai donc démissionné en me disant que c’était le temps de sortir de la zone de confort, bien établie depuis 4 ans. Mais c’était pas assez, il me fallait être plus drastique. Tant qu’à le faire, je vais l’éliminer complètement de ma vie.

L’aventure qui m’attend

J’ai décidé de faire ce dont j’ai envie depuis des années, mais que je n’ai jamais osé en raison des 1001 obstacles de la vie : le tour de l’Amérique du Sud. Je parle la langue, j’ai des racines au Venezuela, alors pourquoi pas ?

Je pars donc seul pour la première fois. Environ 80 jours, presque 8000km par voie terrestre, avec un itinéraire de 5 pays qui est plus un « guideline » qu’autre chose.

On me dit que je suis fou, brave ou encore téméraire, mais je crois que la seule explication plausible se trouve dans ce proverbe : «  La vie commence à la fin de la zone de confort ». Je veux  la trouver, je veux me découvrir, je me lance, c’est maintenant ou jamais.

L’itinéraire approximatif

-Quito, Équateur : La capitale et l’endroit où la planète est coupée en 2.
-Mancora, Pérou : La mecque du surf.
-Lima, Pérou : La capitale pour transiter vers ma prochaine destination.
-Cusco (Machu Picchu), Pérou : Village historique légendaire.
-La Paz, Bolivie : Capitale culturelle en haute altitude.
-Uyuni, Bolivie : Désert de Solar.
-San Pedro, Chili : Transit, découverte du relief chilien.
-Santiago : Capitale, vignobles, etc.
-Buenos Aires, Argentine : Capitale, meilleur viande au monde, fiesta.

TRIPGoogle

C’est donc avec des sentiments partagés de stress et d’excitation que je me lance vers l’Amérique du Sud, vers l’inconnu et l’aventure. Avec les moyens du bord, je vais vous partager mon expérience en cours de route.

Ablamos mas tarde!

Extra

Ma liste de Backpacker*

Médicaments/Crèmes

-Polysporin
-Immodium (PAS LE CHOIX)
-Probiotiques (préparer ta flore intestinale)
-Advil
-Autres prescriptions/ gouttes pour les yeux
-Chasse moustique
-Crème Solaire

Toilette

-Brosse à dents
-Serviette
-Pâte à dents
-Coupe-ongles
– Mini kit de soins
-Papier toilette (au cas où)
-Clipper rechargeable ou rasoir
-Wet wipes

Électronique

-Tablette (Netflix)
-Clavier Bluetooth
-Téléphone Android
-3 Chargeurs android (Go pro/cell/tablette)
-Caméra numérique avec 2 cartes mémoire
-3 Cartes Micro SD 32gb (Go pro/cell/tablette)
-2 Paires d’écouteurs
-Lampe torche (petite)
-Adapteurs (Cartes Sd/Android/flash drive)
-Batterie externe (10000 mah + charge solaire) 

Vêtements

– poncho de pluie
– 4 t-shirts
– 2 camisoles
– 1 paire de jeans
– 1 pantalon de trek transformable en shorts
– 1 maillot
– 1 short/maillot
– 7 sous-vêtements
– 1 chandail à manches longues
– 1 petit sac à dos
– 1 GROS sac à dos (ma valise)
– manteau « shell » (Dans le sud, c’est l’hiver.)
– 1 hoodie
– 2 paires de souliers + sandales (casual/marche)
– 1 chemise
– dry Bag
– 2 casquettes

Autres

– Couteau suisse
– Money Belt**
– Cache-yeux/bouchons/coussin gonflable
– Bouteille d’eau (flexible)
– Copie (passeport/permis/assurance maladie) envoyée à mon propre email
– 2 cadenas à chiffres
– Zip Locks/sacs en plastique

Vidéo récente
- Bien-être

Devrais-tu essayer l'entraînement HIIT?

Plus de bien-être

Apprendre à dire non: une habitude aux multiples bienfaits

Apprendre à dire non: une habitude aux multiples bienfaits

Nerds -
Top 5 des meilleures chaînes YouTube pour t’entrainer à la maison

Top 5 des meilleures chaînes YouTube pour t’entrainer à la maison

Nerds -
Les 5 meilleures chaînes YouTube pour faire du yoga à la maison

Les 5 meilleures chaînes YouTube pour faire du yoga à la maison

Nerds -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -