All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Mon père n’est pas Superman et je l’aime

Par Noémie Ferland – le dans Bien-être, Opinion
 À l'approche de la fête des Pères, j'ai réalisé que ceux-ci portaient souvent le fardeau de commentaires, de critiques et que la société était souvent moins attentionnée envers eux. On prend souvent pour acquis qu'ils n'ont pas besoin de petites attentions, parce qu'ils sont dont forts, fiers et invincibles. C’est pourquoi j'ai décidé que cette année, ils méritaient mieux que de simples articles comme:

Mon père n’est pas Superman et je l’aime

10 meilleurs gadgets à offrir pour la fête des Pères ;
7 outils qui feront plaisir à votre papa ;
13 tondeuses à faire rêver votre père ;

Parallèlement, c’est pour mon père que j’ai envie d’écrire ces mots. Parce que deux ans après avoir perdu ma mère, je constate que notre relation est différente de ce qu’elle était quand j’étais plus jeune. Pendant mon deuil, j’ai pleuré sa perte, ri à nos souvenirs. Je me rappelle encore nos bons coups et ses belles qualités de mère comme y’en a pas deux, mais au travers de tout ce cheminement, j’ai oublié de souligner à quel point mon père a été présent, et comment il est devenu un pilier dans ma vie.

(Inquiétez-vous pas, il a toujours été là quand j’avais besoin de changer mes pneus d’auto, de poser des tablettes ou de repeindre ma chambre en rose fluo quand j’avais 10 ans.)

Maintenant, l’avoir comme unique parent avec ses défauts de papa attachant a fait en sorte que j’ai développé un lien d’attachement encore plus fort; on connecte, c’est émotionnel, c’est dans nos valeurs et notre manière de voir la vie qu’on se retrouve.

Parce qu’avec lui, je peux discuter pendant des heures sans voir le temps passer. On peut aussi bien parler de la dernière émission de La Semaine Verte, et finir 2 heures plus tard à jaser de Chris Hatfield, pis de baseball, pis de poneys.

On échange, on s’écoute, on rêve.
Il me parle de son vécu, de ses histoires et moi j’apprends à propos de tout plein de choses qui ne s’enseignent pas à l’université. Y’a juste l’école des papas pour nous parler de ces choses-là.

Sa curiosité insatiable m’a poussé à m’intéresser à tout. Il m’a appris à me questionner, à remettre les choses en perspective, à voir le beau dans le laid.

Grandir avec lui comme papa, ça a aussi fait en sorte de me forger toute une culture musicale.
Après tout, ça marque un enfant écouter du rock pendant les rides d’auto, parce que maintenant
si je connais les chansons de Queen par cœur, c’est grâce à lui;
si je connais le nom du bassiste de Pink Floyd, c’est grâce à lui;
si je peux impressionner les gens en chantant le solo de guitare entier de Stairway to Heaven, c’est aussi grâce à lui.

Et si j’ai eu envie de vous témoigner de ma relation avec mon père, c’est parce que je trouve ça important de souligner que la vision que l’on se fait de nos parents peut changer avec le temps. En vieillissant, on finit par comprendre que notre père n’est pas forcément parfait, qu’il a ses faiblesses d’humain normal et qu’il peut lui arriver de ne pas toujours être en contrôle.

giphy

Dans mon cas, ses faiblesses sont devenues mes forces, et c’est à ce moment-là que j’ai réalisé que c’était à mon tour, que je devais moi aussi prendre soin de mon papa et du temps qu’on passe ensemble.

Ça fait qu’aujourd’hui, on s’appelle chaque semaine, on a des petits rituels qui nous font rire (même si ça signifie être 2 saisons en retard dans Game of Thrones, on attend d’être ensemble pour l’écouter!) et lorsque je quitte Montréal pour aller le voir dans sa petite ville de région, je mets mon cellulaire de côté, j’apprécie le moment et j’ai des vraies conversations avec lui.

Mon père n’est pas Superman, ni riche, ni parfait, mais je sais qu’avec son coeur grand comme tout, il m’a fait le plus grand cadeau qu’on puisse offrir à son enfant: celui d’avoir forgé la personne que j’aime être devenue.

Continuez votre lecture

Mon père est plus fort que le tien!

Mon père est plus fort que le tien!

Nerds -
Barack Obama n’est pas mon idole

Barack Obama n’est pas mon idole

Mathieu Rousseau -
Lettre ouverte à mon père célibataire

Lettre ouverte à mon père célibataire

Éliza Lafond -
Parce qu’on n’est jamais vraiment prêt à devenir parent

Parce qu’on n’est jamais vraiment prêt à devenir parent

Kim Bélisle -
Papa, tu n’es peut-être pas le plus fort, mais…

Papa, tu n’es peut-être pas le plus fort, mais…

Marilyne Jetté -
La régression des technologies : père et fille

La régression des technologies : père et fille

Marie-Pier Hamon -
La force de sa fille

La force de sa fille

Hugo Cournoyer -
Est-ce que tu l’aimes?

Est-ce que tu l’aimes?

Marilyne Jetté -
Lettre à celui qui ne la lira jamais

Lettre à celui qui ne la lira jamais

Tanya Gélinas -
Papa à tout faire

Papa à tout faire

Audrey X -
Quand le timing n’est pas le bon

Quand le timing n’est pas le bon

Valerie Landry -
Mon ex n’est pas un con

Mon ex n’est pas un con

Julie Morisset -
Il n’est pas assez grand

Il n’est pas assez grand

Valerie Landry -
Le coup de foudre n’est pas obligatoire

Le coup de foudre n’est pas obligatoire

Marie-France Poulin -
Pour papa

Pour papa

Nerds -