All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Mon ex n’est pas un con

Par Julie Morisset – le dans NERDIES | 100% ADOS, Sexe
Lorsque quelqu’un parle de son ex, on s’attend à ce que la majorité du monologue soit négatif : « C’est un con. », « Elle est vraiment laide. », « Je le déteste tellement. »

Mon ex n’est pas un con

L’ex est toujours le mal incarné qui a égaré son cerveau à la naissance. Pourtant, cette dite personne était LE choix de notre cœur il y a peu de temps et n’est certainement pas le diable en personne. Certes, il existe de mauvaises personnes qui méritent ce type de discours, mais je ne crois pas qu’elles soient en majorité. Il y a des ex qui ont de l’allure sur cette terre. La preuve : les miens en font partie.

Apprivoiser son départ

Ici, je ne parle pas de la personne que tu frenches le vendredi dans un party et que tu revois sans te souvenir de son nom. Je parle plutôt du gars ou de la fille qui t’arrache un « je t’aime » du corps et avec qui tu t’es surpris à organiser des plans d’avenir. Je parle de cette personne qui a été au centre de ton attention pendant longtemps et qui a fini, malgré toi, par quitter tranquillement tes pensées.

Son départ t’avait fait souffrir au point de perdre espoir d’aimer à nouveau. Tu avais aimé si fort et avec tant de sincérité que tu croyais avoir perdu cette capacité d’offrir ton cœur à une autre personne. Pourtant, au fil du temps, tu avais repris confiance en toi, tu avais accepté la situation et tu avais fini par l’appeler ton ex. Au début, le mot roulait dans ta bouche, mais, à force de le répéter, tu l’avais apprivoisé et tu avais oublié l’effet désagréable qu’il te faisait sentir au commencement; tu étais passé à autre chose.

La claque dans’ face

En passant à autre chose, j’avais fait le choix de ne pas rayer les bons souvenirs de ma mémoire. Au contraire, je me faisais un plaisir de regarder nos photos et de repenser à tous nos moments de folie et de bonheur; il y en a eu tellement. Après tout, il avait fait battre mon cœur pour une raison, ce n’était pas une mauvaise personne, il n’était seulement pas le bon pour moi. Malheureusement, lorsqu’on comprend ce point, le plus difficile est de l’accepter. Ce moment est une bonne claque dans’ face; ça fait mal pendant un bout, souvent plus pour un que pour l’autre, mais, heureusement, la douleur finit par s’estomper dans les deux cas.

Certes, on s’était perdus en cours de route, mais je n’avais pas arrêté pour autant de vérifier qu’il allait bien dans l’autre chemin. J’avais fermé mon idée à la facilité de le détester et j’avais ouvert mon esprit à la difficulté de regarder derrière lui. Il méritait le respect du souci. Il méritait mon respect tout court. Ce n’est pas parce qu’on s’éloigne d’une personne qu’on doit en oublier ses bons côtés. Et des bons côtés, il en avait! Je voyais son passage dans ma vie comme un bon souvenir plutôt qu’une erreur. La vie l’avait assurément mis sur mon chemin pour une bonne raison et je n’avais le droit de cracher sur cette décision.

On est tous l’ex de quelqu’un

Il est facile de reprocher tout et rien à une personne, mais il est pas mal plus difficile de le remercier pour ce qu’il a fait pour nous. Il faut faire abstraction de la blessure qu’a subie notre cœur et s’ouvrir aux bons souvenirs qui ont eu la chance de faire partie de notre histoire. Il ne faut surtout pas oublier que chaque décision a un impact sur notre vie et que notre ex fait partie de ces décisions. Sans lui ou elle, on ne serait peut-être pas où on en est présentement.

Aujourd’hui, je dis haut et fort que mon ex n’est pas un con. Je parle seulement de lui au il plutôt qu’au nous. Il est passé dans ma vie et m’a permis de grandir. Il m’a permis de mieux comprendre ce qu’est l’amour et m’a aidé à être moi-même dans une relation. Il a joué un rôle important dans mon présent en influençant mon passé. Je ne peux que le remercier pour ces belles années.

N’oubliez jamais que vous êtes aussi l’ex de quelqu’un. Êtes-vous une mauvaise personne pour autant?

Continuez votre lecture

La deuxième chance de trop

La deuxième chance de trop

Kim Bélisle -
Mon chum, c’était un divan

Mon chum, c’était un divan

Ève Landry -
Mon père n’est pas Superman et je l’aime

Mon père n’est pas Superman et je l’aime

Noémie Ferland -
Mon ex, celui avec qui je ne suis jamais sortie

Mon ex, celui avec qui je ne suis jamais sortie

Laurence Nguyen -
Mon chum n’a pas été mon sauveur

Mon chum n’a pas été mon sauveur

Joanie Hébert -
La vie n’est pas toujours une suite logique

La vie n’est pas toujours une suite logique

Sophie Granger -
Quand le timing n’est pas le bon

Quand le timing n’est pas le bon

Valerie Landry -
Comment être une bonne ex?

Comment être une bonne ex?

Kristine Bergeron -
Barack Obama n’est pas mon idole

Barack Obama n’est pas mon idole

Mathieu Rousseau -
Pitbull ou pas Pitbull (ce n’est pas une question)

Pitbull ou pas Pitbull (ce n’est pas une question)

Dominic Roy -
Le coup de foudre n’est pas obligatoire

Le coup de foudre n’est pas obligatoire

Marie-France Poulin -
Quand changer d’idée n’est pas synonyme d’échec

Quand changer d’idée n’est pas synonyme d’échec

Melina Geremia -
Le féminisme n’est pas mort

Le féminisme n’est pas mort

Nerds -
L’école, ce n’est pas pour les peureux!

L’école, ce n’est pas pour les peureux!

Marilyn Claveau -
Cher premier amour

Cher premier amour

Éliza Lafond -