All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Londres comme un local

Par Amélie Marquis-Angulo – le dans Où partir
«À Londres, il fait toujours moche», «C’est trop cher», «Londres ce n’est pas assez exotique, c’est une trop grosse ville». Ce sont généralement les bonnes excuses des gens qui finissent par choisir d’autres destinations européennes. J’avais un peu les mêmes craintes avant de venir m’y installer, il y a déjà deux ans de ça! Pourtant, la vérité est qu’il est difficile de ne pas tomber en amour avec la capitale anglaise. Si tu prévois passer quelques jours à Londres ou t'y établir en 2017, voici quelques suggestions pour y vivre comme un local et pour tomber sous son charme tous les jours.



Tout d’abord, brisons le mythe du mauvais temps. L’image du Londonien sous son grand parapluie noir est plus un cliché que la réalité. En fait, il pleut moins à Londres qu’à Rome, Miami, Istanbul, Singapour ou même Buenos Aires! Avec une moyenne de température de 5 degrés l’hiver et de 19 degrés l’été, Londres peut se vanter d’être assez confortable à l’année. Donc, n’aie pas peur de regarder par la fenêtre le matin. Les chances qu’une belle journée ensoleillée t’attende sont assez élevées.

Comme un Anglais, on commence la journée avec un fry-up. À Londres, il est facile de trouver de délicieux avocats sur toast. Mais parfois, rien ne vaut un full english breakfast. Pour un traditionnel fry-up incluant saucisses, black pudding, bacon et beans, on va chez E Pellicci. Ce greasy spoon est une véritable institution qui t’offre le déjeuner pour aussi peu que 5,50£. Pour une version plus moderne mais tout aussi londonienne, on va chez Dishoom qui sert sa propre version du english breakfast fusionné aux saveurs uniques de l’Inde. 

Si tu es pressé, arrête-toi plutôt dans un Cabmen’s shelter comme le Syd’s coffee stall pour un bacon roll. Ce petit kiosque aux allures de vieux chariot offre à manger et à boire à l’honnête travailleur depuis 98 ans déjà.

@Ewan Munro/Flickr

Le ventre bien rempli, on part se balader dans la ville. Big Ben, Westminster, Harrods, Soho, Piccadilly Circus, Covent Garden sont des incontournables, j’en conviens. Généralement, deux jours suffisent pour en faire le tour. Pour vivre Londres comme un local, il faut oser sortir du centre et aller explorer ses petits «villages». Londres peut sembler une grande ville intimidante, mais une fois qu’on la connait un peu mieux, on réalise que c’est surtout une série de petites «pochettes» reliées les unes aux autres. Certains de ces villages comme Stoke Newington, Victoria Park Village, Hampstead, Highgate, Brixton ou Dulwich Village pour ne nommer que mes préférés, te feront oublier que tu es dans la grande ville de Londres. Surtout, n’oublie pas tes espadrilles. Les Londoniens marchent beaucoup et sans une bonne paire de chaussures, tu n’arriveras pas à suivre.

Pour une pause café, Londres ne manque pas d’options. Arrête-toi dans un de ses nombreux cafés indépendants pour recharger tes batteries avec un parfait et soyeux flat white. Monmouth, Taylor St Baristas, Workshop, Kaffeine, Department of Coffee and Social Affairs ne sont que quelques noms parmi les meilleurs coffee shops.

Si tu as la chance d’être à Londres un dimanche à l’heure du lunch, fais comme les Anglais et dirige-toi vers le pub local pour un délicieux roast. C’est le meilleur moyen de passer son dimanche entre amis, en famille, et aussi le meilleur moyen de se remettre de sa gueule de bois! Tu pourras déguster un délicieux morceau de boeuf, d’agneau ou de poulet, servis avec des triple cooked chips, légumes verts de saison, Yorkshire pudding, le tout nappé d’une délicieuse sauce brune. Pour les végétariens, ne vous en faites pas, la plupart des gastropubs offrent aussi une option végétarienne. L’hiver, demande une place près du foyer. The Marksman, The Draper’s Arms et The Albion sont mes favoris. Au fond, le roast du dimanche, c’est un peu comme célébrer Thanksgiving à chaque semaine.

Les pubs, publics houses, sont profondément ancrés dans la culture anglaise. Après une longue journée au travail, c’est au pub qu’on se retrouve. Peu importe le jour de la semaine ou l’heure, c’est toujours le bon moment pour une cheeky pint!

Les musées de Londres comptent parmi les meilleurs au monde. Et, crois-le ou non, ils sont gratuits. Que ce soit les squelettes de dinosaures, les trésors de l’Égypte ancienne, les œuvres de Van Gogh ou l’art moderne qui te font tripper, tu y trouveras ton compte. Les musées tels que le British Museum, le National Gallery, le V&A, le Tate Modern, le Natural History Museum et le Royal Academy of Arts ouvrent leurs portes aux visiteurs pour des late-nights les vendredis et samedis. Les soirées incluent également musique, boissons alcoolisées et nourriture. Alors si tu feel «vino-disco-rococo», c’est au musée que ça se passe pour célébrer avec style le début de la fin de semaine!

Quand j’ai envie de sortir pour manger et boire sans me ruiner, je vais dans un des nombreux street food markets de la ville. De loin le plus connu, le Borough Market, situé à l’extrémité sud du London Bridge, existe depuis 1014! Pour des marchés moins touristiques et plus locaux, dirige-toi vers l’est pour goûter à la meilleure bouffe de rue de ta vie au Dinerama dans Shoreditch ou au Dalston Food Market. Au sud, ne manque pas Brixton Village Market et Maltby Street Market. D’après mes dernières visites, je confirme que ce sont les tacos qui ont la cote auprès des Londoniens. Qui a dit que les Anglais ne mangeaient pas bien?

Pour plus que juste de la bouffe, je recommande également les éclectiques Camden Market, Brick Lane Market et Portobello Road Market où tu pourras trouver des articles vintages et autres knicks knacks. Broadway Market et ses artisans sont à ne pas manquer les samedis. Enfin, pour les plus romantiques, va flâner le dimanche sur Columbia Road pour t’offrir le plus joli bouquet au flower market.

C’est bien connu, les Anglais adorent boire du thé. Bien que la tradition de l’afternoon tea remonte au 19e siècle, se rendre dans un tea room est un incontournable pour combler une envie de sucré avec quelques sandwichs aux concombres, des scones chauds, de la clotted cream et un nice cuppa. Voici mes trois meilleures adresses pour un afternoon tea sans chichis: The Tea Rooms dans Stoke Newington, Loafing dans Victoria Park Village et Soho’s Secret Tea Room, mais ça, à vous de le trouver! Contrairement à la croyance populaire, l’étiquette du thé d’après-midi dit qu’il est impoli de lever le petit doigt lorsqu’on tient la tasse. Tu ne pourras pas dire que tu n’as pas été averti!

Enfin, pour terminer la journée de manière grandiose, on se rend dans le West End pour assister à une pièce de théâtre ou à une comédie musicale. Il y en a vraiment pour tous les goûts et ce n’est vraiment pas que pour les touristes. Time Out London offre quotidiennement des rabais et des offres de dernière minute sur leur site web pour assister aux spectacles à peu de frais. Que tu achètes des billets pour Shakespeare ou Matilda , n’oublie pas de réserver une table dans un des nombreux restos du West End pour un pre ou post-theatre dinner.

Il est honnêtement impossible de s’ennuyer à Londres. Il y a toujours quelque chose à faire ou à découvrir et ce, peu importe le budget. Londres c’est aussi une super bonne destination pour un premier voyage de l’autre côté de l’Atlantique. On y parle anglais avec le plus sexy des accents, les touristes y sont très bien accueillis, c’est multiculturel et parfois même exotique sans être trop dépaysant. L’histoire est présente partout où on regarde, et enfin, tu peux  y trouver des traditions vieilles de plusieurs centaines d’années qui perdurent toujours.

Je t’y attends autour d’une pinte!

Plus d'où partir

5 activités incroyables à faire au Nouveau-Brunswick

5 activités incroyables à faire au Nouveau-Brunswick

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Populaires

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord