All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

FEQ: Marie-moi Pat.

Par Nerds – le dans Divertissement

Je ne m’y habituerai jamais.

J’ai beau être groupie  fan finie de Patrick Watson (mon chat se nomme d’ailleurs Watson en son honneur) et compiler près de 10 billets souvenirs de spectacles ayant parfois été donnés dans ce qui s’apparentait à un sous-sol d’église y’a 10 ans, je ne m’y fais pas. Chaque prestation est comme la première.

1035489-patrick-watson
Crédit photo: Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil

J’appréhendais un peu le fait que la plupart des morceaux du show provenaient de l’album « Love song  for robots» sorti en mai dernier, ce qui ne donnait pas beaucoup de temps aux fans pour apprendre les chansons par coeur et donner l’ambiance que le show méritait. Je n’ai pas été déçue. On est partis dans nos têtes quelque part vers 21h30 pour revenir sur les plaines quand les lumières se sont éteintes, après la chanson «The great escape» dans le noir total et une envolée de ballons, pis une larme, je l’avoue.

Patrick est comme ça. Une seconde c’est le chaos total sur scène, avec une symphonie de bruits et de lumières qui nous fait retenir notre souffle avant de passer à une chanson de feu de camp, où il partage un seul micro avec sa gang. On a jamais de break. On a toujours la bouche grande ouverte, avide de savoir ce qui viendra ensuite.

J’ai eu l’immense honneur d’assister à une répétition intime, la veille, avec une poignée de journalistes. J’ai beau l’avoir vu à 10 pieds de moi et en avoir été shakée au plus profond de ma moelle épinière, j’ai vécu le même choc quand Charlebois est entré sur scène avec son couplet de «Je te laisserai des mots», écrit spécialement pour l’occasion.

11709687_10153447234561886_6582776766374084215_n

Ce qu’on retient le plus de Patrick, ça reste toujours son univers. Y’a absolument rien de fake quand il est sur scène. Vieux T-shirt avec ses joggers, comme si ce n’était pas la scène Bell devant des dizaines de milliers de personnes, changement de setting parce que bien coudonc, cette chanson-là lui tentait plus que celle prévue au set initial, interaction avec le public parce qu’il est touché. Et il l’est pour vrai. Pour l’avoir vu manger des chips chez ex-machina la veille, je confirme que y’a pas grand différence entre l’artiste qui improvisait sur le piano du Saint-Angèle y’a 10 ans et l’espèce de moment historique qu’on a vécu hier.

Merci Watson et à la prochaine !

P.S: Brigitte Poupart, si t’es game de faire la mise en scène de mon mariage le jour venu, je te serai éternellement reconnaissante.

Par Chanel Garceau
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.