All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Se baigner dans le fleuve ? Oui, madame !

Par Nerds – le dans Divertissement

Mardi matin, Richard Bergeron, moi et 198 autres montréalais nous sommes lancés dans le fleuve pour la 11ème édition du Grand Splash, organisée par le Comité citoyen, Montréal Baignade. Le but : se réapproprier l’accès au fleuve. Je l’admets en m’y rendant, j’y croyais plus ou moins : « Sauter dans l’eau une fois par année pour revendiquer notre accès au Saint-Laurent? Possible. » Mais, une fois mon plongeon exécuté, j’y ai cru et même que je dirais que cette action aux allures banales venait de laisser une trace indélébile en moi.

Ce matin là, pour partir ma journée du bon pied, j’ai pu sauter dans une eau juste assez rafraîchissante, claire, propre, absolument inodore et qui m’offrait une magnifique vue sur Montréal. « Ce matin on peut, mais on ne pourra avant une autre année », me suis-je dit. Soudainement, ça ne faisait plus aucun sens. Une eau parfaitement baignable, dans une ville où, lorsque l’été fait rage, les points d’eau sont saturés, mais à laquelle nous n’avons pas accès.

J’étais perplexe et j’aimais encore plus Richard.

J’entretiens un amour démesuré pour Richard Bergeron, le chef du parti politique municipal Projet Montréal. Son charisme n’est peut-être pas son principal atout (selon certains), mais il est absolument impossible de ne pas admirer d’abord son curriculum vitae et aussi la vision qu’il a pour sa ville…

Tous les arrondissements où ce parti s’est installé ont vu leur territoire subir de réels changements au bonheur de plusieurs, mais aussi au malheur de certains citoyens peut-être plus réfractaires à la ville du futur, une ville de composte, de vélos, d’espaces verts… Selon moi, Projet Montréal aide la métropole à rattraper son retard dans certains domaines et surtout, s’assure que les paroles prennent forme.

Si je vous parle d’eux plutôt que de l’organisme qui se bat depuis des années pour que les montréalais puissent se saucer à leur guise dans le Saint-Laurent, c’est parce que oui c’est politique. Projet Montréal essaie de tirer profit de cette mobilisation citoyenne, pour que l’année prochaine on puisse non seulement se baigner pendant une heure dans tout l’été, mais plutôt tout l’été durant. En plus, construire une piscine flottante comme celle que Projet Montréal présentera lors de la prochaine séance du conseil municipal coûterait environ 850 000$. Construire une piscine municipale extérieure coûte entre 5 et 8,5 millions de beaux dollars (La Presse).

Peut-être vous dites vous encore que vous ne vous mettriez pas le bout de l’orteil dans le fleuve, mais je vous assure, je m’y suis éclatée pendant une heure, j’ai même avalé de l’eau lors d’un combat amical, j’ai même remarqué que l’eau était assez translucide pour que j’arrive à voir jusqu’à ma taille dans l’eau et je suis saine et sauve. Le Fleuve, ce n’est peut-être pas Acapulco, mais je vous garantis que c’est mieux que des longueurs de deux coups de bras à la piscine Laurier ou encore qu’une plage « m’as-tu-vu » dans le Vieux où tu peux te faire cuire à ton aise, sans pouvoir te rafraîchir ensuite.

Sur ce, vivement le Saint-Laurent!

 

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.