All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

S’ouvrir au monde grâce au World Press Photo 2016

Par Alice Gaudreau – le dans Divertissement
Le World Press Photo, le plus prestigieux concours annuel de photographie professionnelle au monde revient à Montréal pour une 11e année. Du 30 août au 2 octobre, chacun pourra pousser les portes du Marché Bonsecours pour aller contempler les 150 images lauréates de photographes professionnels. 

Ce sont des images qui détonnent.

Des histoires qui déchirent.

Des émotions qui nous dénudent.

Des couleurs qui nous allument.

Les photojournalistes nous esquissent les réalités d’ailleurs, la sensibilité des êtres du monde entier.

Cette exposition est l’occasion de nous baigner dans les actualités qui ont façonné notre planète cette année. 2016 nous a marqué avec les attentats de Paris, le séisme au Népal, la crise des réfugiés et les tensions au Moyen-Orient.

Tâchons de n’en rien oublier.

1 - Migrants and refugees arrived by boat in November near the village of Skala on the Greek island of Lesbos. Under Europe’s system of open internal borders, the island’s thinly patrolled, easily accessible coastline, within sight of the Turkish coast, might as well be the frontier of France or Germany or Sweden.© Sergey Ponomarev - Reporting Europe's Refugee Crisis

Aller au World Press Photo, c’est faire hommage à l’humanité qu’on a tendance à oublier. C’est se rappeler de la complexité des 7 milliards d’êtres qui évoluent comme nous sur cette planète que l’on prend pour acquise. C’est s’arrêter, se laisser toucher, bouleverser. C’est ressortir un peu plus humain de notre vie trop souvent déconnectée.

Anaïs Barbeau-Lavalette, la réalisatrice du long-métrage Inch’Allah est la porte-parole, conceptrice et auteure invitée de l’édition 2016 du World Press Photo de Montréal. Elle présente une exposition de photos sur les réfugiés syriens venus s’établir à Montréal. Avec le photographe Guillaume Simoneau, elle retrace leurs vies alors qu’ils se retrouvent déracinés dans notre métropole.

© Tim Laman - Tough Times for Orangutans 03© Tim Laman - Tough Times for Orangutans, Indonesia

L’exposition d’Anaïs Barbeau-Lavalette se joint à trois autres expositions complémentaires qui abordent divers thèmes spécifiques de l’actualité. Oxfam-Québec, dévoilera l’impact des paradis fiscaux sur les inégalités sociales et économiques internationales. ICI RDI contera, grâce à ses photos, la vie de ses correspondants à l’étranger. Les images s’animeront avec les courts-métrages du Festival du nouveau cinéma.

En septembre, joignons nous au 50 000 personnes qui ont visité cette exposition emblématique.

Ayons le courage de regarder la Terre en face dans toute sa beauté, sa force et sa vulnérabilité.

© Brent Stirton - Ivory Wars, South Soudan 02© Brent Stirton - Ivory Wars, South Soudan

Le World Press Photo c’est…

31 août-2 octobre au Marché Bonsecours

10h-22h du dimanche au mercredi

10h-00h du jeudi au samedi

Vidéo récente
- Divertissement

Les nouveautés à ne pas rater sur Netflix cet Août !

Plus de divertissement

13 Reasons Why, saison 3: jusqu’où la controverse se poursuivra-t-elle?

13 Reasons Why, saison 3: jusqu’où la controverse se poursuivra-t-elle?

Ma première fois à ÎLESONIQ de soir

Ma première fois à ÎLESONIQ de soir

Marie-Pier Hamon -
Ma première fois à ÎLESONIQ de jour

Ma première fois à ÎLESONIQ de jour

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Nerds -