All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Regards du Népal: l’exposition photo

Par Sarah Dufresne – le dans Bien-être, Divertissement, Santé
Quand? :

Jeudi 27 août 2015

Où? : Au Resto Loft FIBO, situé au 215 Notre Dame Ouest, dans le Vieux-Port de Montréal (Salleprivée.ca)

Combien? : C’est gratuit!

11863463_10153504781245903_7771770850663232695_n

Tout le monde se souvient des tremblements de terre survenus au Népal il y a déjà quatre mois. Par contre, on néglige souvent le fait qu’il y a toujours des gens là-bas qui sont encore dans le besoin. La saison des pluies a porté un coup dur aux sinistrés et ceux-ci ainsi que les ONGs œuvrant sur place ont d’ailleurs besoin d’importantes ressources pour rebâtir.

Présent au Népal durant les deux tremblements de terre et témoin de la résilience exemplaire d’un peuple courageux, mon ami photographe Frédéric Séguin a eu l’idée de faire une exposition photo Regards du Népal présentant les visages pleins d’espoir suite à ce désastre.

Co-fondateur de l’organisme québécois Shoot to Help, c’est dans le cadre de la première mission de ce jeune organisme que Frédéric était présent au Népal. Shoot to Help a pour mission de promouvoir les impacts positifs des organismes non-gouvernementaux et de la collaboration internationale à travers la photographie. Son ami Vincent Simard et lui ont parcouru l’Inde et le Népal pendant 5 mois, rencontrant et collaborant avec de nombreux organismes. Arrivé deux semaines avant le premier tremblement de terre, les membres de Shoot to Help ont eu le temps de collaborer avec l’équipe népalaise du CECI avant de quitter Katmandu le jour même du sinistre. Les plans ayant évidemment changé, Frédéric est retourné à Katmandu afin de rejoindre et couvrir les missions de soutien aux rescapés. Durant une de ces missions dans la région montagneuse de Sindhupalchow, le 12 mai 2015, le sol s’est remis à trembler. Étant à quelques kilomètres de l’épicentre et haut dans les montagnes, Frédéric et l’équipe du CECI ont dut courir pour leur vie afin d’éviter les glissements de terrain et atteindre une route praticable.

20150508-Sindhupalchowk082 (2)

Pourquoi une exposition de portraits?

À travers le danger et la désolation, ce qui a le plus marqué Frédéric ne provient pas de la misère et la destruction, mais bel et bien de l’espoir et de la résilience du peuple népalais. Omettant de présenter ce qui a déjà été trop vu, les maisons effondrées et les scènes de désolation, Regards du Népal se concentre sur l’espoir dans les yeux des gens. Les photos ont été prises après le premier et le deuxième tremblement de terre, certaines même pendant la journée du deuxième et seront présentées en grand format sur aluminium brossé.

L’événement a pour but non seulement de susciter une prise de conscience de la situation, mais également d’aider le CECI en versant directement la moitié des profits provenant de la vente des photos.

Une telle exposition engendre évidemment d’importants coûts de production et il est possible de supporter l’initiative tout en se portant acquéreur des futures impressions. Il est possible d’aider Frédéric financièrement avec son projet en cliquant ici.

20150508-Sindhupalchowk374 (2)

Pourquoi au resto-loft FIBO?

Guillaume Paul-Simoncelli, co-fondateur de Salleprivée.ca a décidé de s’associer à cet évènement en fournissant gratuitement une salle pour l’exposition de Frédéric. Il a choisi cette luxueuse salle qui se trouve dans le Vieux-Port de Montréal. Vous pouvez justement en profiter pour aller voir le World Press Photo qui se trouve juste à côté.

Je vous également à suivre Frédéric sur sa page Facebook pour voir régulièrement ses oeuvres et lire ses anectodes qui racontent sa passion pour la photographie.

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -