All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

L’importance d’aller au Népal

Par Nerds – le dans Où partir, Voyage

Le 25 avril 2015, la terre a commencé à trembler. Elle a commencé en force, magnitude 7,8. Rien à voir avec ce qu’on connaît de temps en temps ici. Le premier tremblement de terre, on en parlera beaucoup dans les journaux. Du dernier aussi, le 12 mai 2015. Un tout petit peu moins fort, mais toujours rien à voir avec ces bébés-tremblements qu’on commente ensuite avec ardeur sur les médias sociaux : cette fois, 7,3 de magnitude.

Ce dont les nouvelles n’ont pas trop parlé par contre, c’est qu’entre le 25 avril et le 12 mai 2015, la terre n’a jamais vraiment cessé de trembler au Népal. Face aux tremblements spectaculaires qui ont ouvert et clôt le spectacle, ils étaient faibles, sans importance. Mais pour les habitants, ils étaient suffisants pour qu’ils croient que les dieux avaient décidé d’en finir avec leur pays.

Source: www.globalong.com
Source:globalong.com

Et maintenant?

Crédits photo: Prabin Awale
Crédits photo: Prabin Awale

La terre a cessé de trembler. Les locaux ont un pays entier à reconstruire. Pour les jeunes qui terminent à peine leurs études, tous les plans qu’ils s’étaient faits du futur sont effacés. On reconstruit, tout le monde doit s’y mettre.

Mais le pays ravagé n’est pas au bout de ses peines. Pendant que tout le monde reconstruit, les touristes se tiennent loin, annulent leur voyage au Népal. Ce qui aurait dû être la haute saison pour des villes comme Pokhara ou Annapurna (le premier arrêt avant d’escalader l’Everest) ne viendra pas aider l’économie nationale, cette année.

Et pourtant. On aurait pu croire que les voyageurs qui fréquentent le Népal sont de ceux qui n’ont pas froid aux yeux. En général, le pays attire les touristes les plus téméraires, les passionnés du trekking – des gens qui n’ont pas peur des hauteurs et sont prêts à repousser leurs limites pour un paysage à couper le souffle.

À Thamel, dans la vallée de Katmandou, on retrouve aussi une bonne poignée de hippies nostalgiques d’une époque qu’ils n’ont jamais connue (la moyenne d’âge est plutôt jeune), mais rares sont ceux qui ne sont là que pour ça. Ils enseignent l’anglais ou font de l’aide humanitaire de toutes sortes. Les touristes viennent au Népal pour donner une partie d’eux au pays.

Pourquoi sont-ils partis alors ?

Pourquoi des gens aussi aventureux ont abandonné le pays alors que celui-ci avait le plus besoin d’eux? La réponse est évidente. On ne peut pas les blâmer, les conditions étaient devenues difficiles. Et puis grand nombre d’entre eux sont restés aussi. Le problème, ce sont ceux qui devaient venir et ont annulé leur voyage. Sans y penser, ils sont devenus un trou de plus dans l’économie népalaise.

Et le trou, plus on le creuse, plus il sera dur à reboucher.

Crédits photo: Valérie Jacques-Bélair
Crédits photo: Valérie Jacques-Belair

Le Népal est un pays merveilleux. Les gens sont accueillants, la vue saisissante, la nourriture incroyable. Bien sûr, de ces temples ancestraux qui peuplaient la vallée de Katmandou il ne reste plus grand-chose. Mais les paysages n’ont pas changé. La bonté des gens non plus.

Les enfants ont encore besoin qu’on leur apprenne l’Anglais. Les habitants ont plus que jamais besoin qu’on veille à leur santé. Les chemins sinueux qui traversent monts et vallées ont à tout prix besoin d’être parcourus. Pour réparer le Népal, il est primordial que les locaux puissent encore partager leur cuisine et leur culture avec des étrangers.

Par Valérie JB
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus d'où partir

5 activités incroyables à faire au Nouveau-Brunswick

5 activités incroyables à faire au Nouveau-Brunswick

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.