All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

10 choses à savoir avant de partir en Croatie

Par Raphaelle Dubé – le dans Où partir, Voyage, Voyager mieux
La Croatie est un excellent choix pour passer des vacances de rêve. Si vous avez arrêté votre choix sur cette mangifique destination soleil, partez préparé.

1. Les filles sont (très, TRÈS) belles

Tyra Banks aurait l’embarras du choix pour sa prochaine top modèle. Avant de partir en couple en Croatie, il est primordial d’établir certaines règles de base. Jusqu’à quel point votre copain peut-il fixer? A-t-on le droit de flirter? Votre couple est-il solide? Si la réponse est non, pensez à aller dans un endroit où les jeunes filles de 14 ans n’ont pas l’air de modèles professionnelles. Heureusement, celles entre 20-25 ans sont déjà mariées avec enfants, maison et mari (relativement) riche.

Il faut comprendre que la situation économique du pays est précaire. Les chances de trouver un emploi après l’université sont très minces. Certaines femmes, poussées par leur famille, ont comme objectif de capturer un homme qui pourra subvenir à leurs besoins pendant très longtemps. Cela explique peut-être pourquoi il est tout à fait normal de voir une femme en talons aiguilles et robe moulante à 8h du matin au marché en train d’acheter de la laitue…

2. Plitvice est un incontournable

Il est obligatoire de visiter le paradisiaque parc national des lacs de Plitvice, ouvert été comme hiver. Le transport en autobus est pratique et fiable. Vous trouverez des billets pour quelques dollars dépendamment d’où vous partez. Plusieurs accommodations sont disponibles : hôtels, auberges, appartements, selon votre budget. Comptez au moins une journée complète pour voir le paysage à briser votre appareil photo. Littéralement. Attention de ne pas l’échapper dans l’eau salée! La baignade est interdite.

IMG_1109

3. Préparez-vous à vous faire dépasser dans la file

Les Croates partagent une passion commune avec les Français : le faufilage. Si par malheur vous vous trouvez dans le chemin d’un Croate pressé, gare à vous. Grognements et cris suivront. Leur second sport national est à prendre au sérieux. Que vous soyez une vieille madame, une nonne ou handicapé, nul n’est à l’abri. Les habitants feront tout leur possible pour vous dépasser afin d’aller prendre un café sur la terrasse quelques mètres plus loin. Vous développerez éventuellement des techniques pour bloquer ces malfrats de la politesse : mettre sa valise dans le chemin, marcher soudainement plus vite. Travaillez en équipe pour bloquer le passage des deux côtés et savourez votre victoire en entendant les paroles brusques jetées à votre égard.

4. Poisson, pizza et prosciutto

Pays des figues et du miel, la Croatie a le climat parfait pour cultiver la nourriture des Dieux. Les vignobles poussent comme de la mauvaise herbe et le poisson se pêche à la main. Rares seront les restaurants à servir de la nourriture de mauvaise qualité. L’arnaque sera plutôt dans le prix « spécial touriste » qui vous coûtera 85 kunas (17$) pour une salade de tomates. Pour une expérience unique, le marché fermier qui s’active dès 5h du matin est un incontournable. Toutes les grandes villes possèdent le leur et y vendent fruits, légumes et fromages frais. Les figues, les cerises, la roquette, la lavande et l’huile d’olive sont à acheter à un prix dérisoire.

Les Croates sont les maîtres de la crème glacée et de la pizza mince. Ne soyez pas gênés, ce n’est pas nécessairement de la nourriture de touriste même si ce n’est pas le plat le plus traditionnel. Vous tomberez surement sur le ćevapi (t-ché-va-pi), un sandwich aux saucisses faites d’un mélange de viande émincée et d’épices secrètes. Simple, mais délicieux. Servi avec oignons crus sur un pain blanc imbibé de gras de cochon. À commander avec du ajvar (aïe-var), condiment rouge-orangé fait de poivrons grillés, ail et aubergines. C’est l’équivalent gourmand d’une poutine après une soirée bien arrosée.

Pâtes aux truffes d’Istra de chez Filippi – Crédit Sylvia
IMG_1652
Crédit Raphaelle Dubé

5. Karlovačko over Ožujsko

Le pays a deux marques de bières populaires : la Ožujsko, bière officielle de l’équipe de soccer nationale, et la Karlovačko. Pour prendre un verre, les Croates n’y vont pas de main morte. On ne sert des verres de bières qu’aux femmes, pour les hommes, exclusivement des bucks. Les économes trouveront au Konzum, l’épicerie-dépanneur, des deux litres en plastique de bière. Živeli!

6. Le vin (blanc) rend fou

Vous êtes prévenus.

7. Chaussures nautiques

La Croatie est une ancienne terre rocheuse inondée créant un riche archipel d’îles. Du moins, c’est ce qu’on m’a dit. Pas de plage de sable blanc, ou si peu. Principalement des galets, des pics rocheux et des oursins. Témoignant de l’importance de ces souliers hybrides, les touristes et les locaux arborent les blessures aux jambes dues aux récifs comme un accessoire de mode. Avant d’aller faire une baignade dans la mer turquoise, assurez-vous d’avoir l’équipement nécessaire.

IMG_1341
Crédit photo Raphaelle Dubé

8. Fumeurs

Les intolérants à la cigarette seront déçus d’apprendre que les jeunes comme les vieux, hommes ou femmes, fument constamment et à peu près n’importe où. Le cancer du poumon, comme le cancer de la peau, ne semble pas les inquiéter. Les Croates sont un peuple très chaleureux. Lorsqu’on est reçu chez quelqu’un (ou même à l’hôtel) on offre, en signe de bienvenue, un verre d’alcool fort, généralement de la rakija. Un alcool typique produit à partir d’herbes, de prunes, de noix ou de miel, qui est d’ailleurs souvent fait maison. Il serait rude de refuser l’invitation de son hôte à partager la table autour de verres, de biscuits et de cigarettes.

IMG_0593

IMG_1275-2

 

Rakija aux cerises
Crédits photo: Raphaelle Dubé

9. Le service n’est pas terrible

Bienvenue en Europe de l’Est! Ne vous attendez pas à un sourire charmant venant de votre caissière, ni de la dame à la billetterie ou encore moins de la jeune vendeuse de pain. Cependant, il est possible d’amadouer et même de gagner la sympathie des serveurs aux restaurants et au bar, certainement parce que ceux-ci travaillent exclusivement avec l’industrie touristique. Les Croates, en général, accordent une très grande importance à leur apparence. Il est inconcevable d’aller au restaurant en shorts ou en haut de maillot de bain. Quelques mots croates (dobar dan, molim, hvala), un beau sourire et une tenue appropriée débloqueront un service du moins potable.

10. « EH »

Il est toujours utile d’apprendre quelques mots de base avant de partir dans un pays étranger. Le croate est peu compliqué et avec de la pratique, vous comprendrez vite les subtilités de la langue. Ce que vous n’apprendrez pas dans le dictionnaire par contre est l’onomatopée eh prononcé ai comme dans «j’ai», et prononcé avec un air désinvolte bien assumé. Deux lettres qui veulent tout dire, en particulier en Dalmatie, la région du sud. Vous réussirez à dire : «Bonjour», «Je comprends», «Je ne comprends pas», «Je suis d’accord», «Quoi?». Vraiment, si vous devez apprendre un mot, c’est bien celui-là.

Vidéo récente
- Où partir

Budapest, une destination à ajouter à ta bucket list

Plus d'où partir

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Stéphanie Lojen -
Roadtrip USA: 5 belles destinations à faire entre filles

Roadtrip USA: 5 belles destinations à faire entre filles

Nerds -
Voyage pas cher: les meilleures destinations pour la fille fauchée en quête d’aventures

Voyage pas cher: les meilleures destinations pour la fille fauchée en quête d’aventures

Nerds -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -