All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le bénévolat, des résultats tangibles: l’histoire d’Audrée – Série «Prix pour l’entraide»

Depuis 20 ans, le Prix du Gouverneur général pour l’entraide honore les personnes qui donnent bénévolement de leur temps pour aider les autres. Notre équipe a rencontré plusieurs bénévoles dont la compassion et l’empathie méritent d’être soulignées. Voici le profil d’Audrée, une candidate idéale pour le Prix.

Le week-end dernier, j’ai eu la chance de rencontrer Audrée, 27 ans, et Richard, 60 ans, au Centre des Sciences de Montréal. Tout sourires, ils venaient tout juste de sortir du film IMAX «Pandas 3D» et s’apprêtaient à aller déguster une crème glacée. Audrée est la marraine de Richard depuis un an et demi.

IMGP1860_opt

Quand Audrée Loiselle a commencé son emploi de relationniste de presse dans l’industrie de la musique, une partie d’elle semblait incomplète. Elle s’ennuyait du contact humain qui l’avait tant touché lorsqu’elle était intervenante de loisirs en santé mentale plus tôt dans sa carrière.

C’est alors qu’elle s’est jointe au comité organisationnel de la Course TROIS, 2, 1, GO!, un événement sportif et une campagne de financement au profit du Regroupement pour la Trisomie 21 (RT21).

Lors de sa première course pour le RT21, Audrée a rencontré un responsable du PCEIM, le Parrainage civique de l’Est de l’Île de Montréal. Elle a donc décidé de se lancer tête première dans le processus de parrainage.

Richard, qui est atteint d’une déficience intellectuelle, attendait une marraine depuis 5 ans quand Audrée est arrivée dans sa vie. Pour lui, sa marraine est sa seule source de sortie; il n’a pas d’autres divertissements mis à part aller travailler quatre jours par semaine et aller chez sa sœur une fois par mois. Chaque deux semaines, Audrée prévoit une activité de quelques heures avec Richard dont ils ont discuté avant. Les activités sont très variées : cinéma, bingo, jardin botanique, mini-putt.

«Quand on se voit, Richard et moi, c’est sa journée. C’est lui le roi. Il me dit que ça lui fait du bien, qu’il est content.»

IMGP1899_opt

Évidemment, le parrainage est un investissement, il faut être prêt à donner du temps.

Pour Audrée, le bénévolat lui apporte une paix intérieure. Ça lui permet de se recentrer et de retourner à la base de la vie et de l’humain. Quand une personne atteinte d’une déficience nous dit que «la vie n’est pas facile, mais elle est belle quand même», ça nous fait oublier nos problèmes assez vite merci. Audrée ne voit pas sa vie sans bénévolat, ça fait maintenant partie d’elle et complémente sa vie.

«Richard a un sourire qui vient me chercher, je me sens paisible après.»

Dans le futur, Audrée a pour projet d’ouvrir une OBNL mettant de l’avant l’art-thérapie au profit du développement de soi avec des jeunes contrevenants. C’est son grand rêve!

Tu veux t’impliquer bénévolement comme Audrée? Voici des liens utiles qui te guideront dans ta démarche.
PCEIM
RT21

Si tu connais une personne (ami ou collègue) qui s’implique bénévolement comme Audrée et dont l’action exemplaire mérite d’être soulignée, rend-lui hommage en soumettant sa candidature au Prix du Gouverneur général pour l’entraide dès maintenant sur entraide.gg.ca en 3 étapes faciles.

Pour découvrir d’autres profils de bénévoles, c’est ici :
Frédéric et Vincent de Shoot to Help

*Cette série de billets inspirants vous est présentée par la Fondation Rideau Hall; les opinions exprimées demeurent celles de l’auteur.

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
À toi avec qui ça n’a pas marché…

À toi avec qui ça n’a pas marché…

Nerds -