All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Une journée à l’Oktoberfest de Munich

Par Amélie Desmarais – le dans Divertissement, Où partir, Voyage, Voyager mieux

Oui, vous avez bien lu chers Nerds… à Munich!

On a tous déjà participé à des festivals de bières dans nos régions respectives et on a, pour la plupart, tripper comme des petits fous. En tout cas, la fan de bière en moi participe religieusement aux deux Festibière de Gatineau à chaque année. C’est donc peu dire que l’Oktoberfest de Munich, c’était comme un rêve devenu réalité.

Le début d’une épopée bavaroise

Après une longue route de bus totalisant 13 heures, on met les pieds au centre-ville de Munich vendredi midi. Le centre-ville est rempli de gens portant les habits traditionnels bavarois. Je craque. 130 euros pour une robe… Oui, ça fait cher… Allez, je ne dis jamais YOLO, mais là, c’était définitivement le cas de le dire. J’enfile ma robe pour me fondre dans la masse, on n’est même pas sur le site du Oktoberfest encore!

On rejoint nos amies au centre-ville pour le souper. Seulement, on apprend de locaux qu’il faut réserver pour entrer dans les tentes de l’Oktoberfest et que c’est le seul endroit sur le site où ils servent de la bière. La nouvelle nous déboussole un peu… En plus, il aurait fallu réserver au moins 9 mois à l’avance! C’est par la suite qu’un gentil allemand nous conseille de nous rendre tôt (6h du matin) pour faire la queue et être certaines d’entrer dans au moins une tente. On décide de se coucher tôt pour prendre des forces et se pointer très tôt le lendemain!

What doesn’t kill you makes you stronger

Nous voilà en ligne le samedi matin à 7:00 (pensiez-vous réellement qu’on y serait pour 6h? 5 filles, c’était clair que non!), bouteille de prosecco à la main, prêtes à affronter la ligne de feu. Oktoberfest est situé sur un site gigantesque, un peu comme nos festivals au Québec; il y a des manèges, des food trucks et aussi d’immenses tentes.

8h30 : La ligne commence à bouger.

9h05 : Nous sommes assises toutes les cinq et on constate l’immensité du festival.

Crédit photo : Amélie Desmarais
Crédit photo : Amélie Desmarais

9h11 : Nos premiers 5 litres de bière nous sont servis. Parce que oui, à l’Oktoberfest, on sert une bière, mais d’un litre par personne. Ah, on a aussi eu droit à un immense pretzel pour le p’tit déj.

Crédit : Evelyne Lord-Tarte
Crédit : Evelyne Lord-Tarte

9h31 : Une autre tournée de bière arrive. La table à laquelle nous sommes assises est réservée à 11:00, alors on fait le plein avant de se faire montrer la porte.

10h06 : Allez, une petite dernière pour la route.

12h35 : Tout le monde est bourré. TOUT-LE-MONDE

13h02 : On prends l’apéro dans une tente disponible pour les gens sans réservation. Eh ben dis donc, c’est pas si compliqué entrer dans une tente finalement…

13h58 : On commande un currywurst, on reçoit un bratwurst. Ok, ça va pas bien là, tout le monde est bourré, même les serveurs.

14h10 : On se glisse dans une file pour entrer dans une nouvelle tente. Attention, ici ça se corse… Ils laissent passer très peu de gens à la fois et la ligne est immense. Ça pousse dans tous les sens, les gens s’appuient contre toi pour garder un sens d’équilibre, mais surtout, personne ne parle la même langue… Ça donne une belle engueulade! Point positif : on peut dire ce qu’on veut et personne ne comprend!

15h et quelques poussières : On accède à la tente. Y’a de l’ambiance, musique et tout. On se fond dans le décor et on commande d’autres bières. Cette fois, on reste debout, profitant de la table de nos nouveaux meilleurs amis (bah oui, on a dansé le YMCA ensemble, c’est clairement la meilleure façon de se faire des BFF).

Crédit : Mylene Gilson
Crédit : Mylene Gilson

Et le temps file… et file.

Je ne sais plus quelle heure il était quand on est sorties de la tente, mais je sais seulement que le mal qu’on s’est donné pour y entrer en valait clairement la peine. On a commandé un dernier bratwurst, on a laissé tomber l’idée de se faire un currywurst, vu l’état d’ébriété avancé de tout le monde, on s’est dit qu’on ne recevrait certainement pas ce qu’on voulait. Tant qu’il y avait de la saucisse et des pretzels, on était bien contentes.

On est rentrées vers 22h dans notre logement de banlieue, je ne me souviens pas d’avoir autant ri dans une journée. Surtout dans le train, les gens étaient tous en mode fête, criant des chansons paillardes en allemand avec une bière scotchée à la main.

Le réveil du lendemain était moins difficile que prévu et tout ce qu’on avait vécu la veille semblait être un rêve. Prendre des photos en état d’ébriété n’est pas souvent conseillé, mais dans ce cas-ci, je vous le conseille fortement, ça donne des magnifiques souvenirs. Je suis déjà prête pour l’an prochain! Et cette fois, je ferai des réservations pour ma tente de prédilection.

Crédit : Cécile Binet
Crédit : Cécile Binet

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

Amélie Desmarais

Vagabonde dans l’âme, mais relationniste dans la vrai vie, Amélie sait porter plusieurs chapeaux. Elle aime les voyages, la cuisine et le vélo!