All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

L’Oktoberfest de Sherbrooke 2015 et tomber en amour : même combat

Par Nerds – le dans Divertissement
Aujourd’hui même, c’est l’Oktoberfest de Sherbrooke.

 C’est à croire que je suis devenue candidate pour siéger au poste de Grande Pluggeuse des Estries. J’en suis quasiment rendue à intrinsèquement vouloir devenir Kevin Parent. Je veux convaincre la communauté universitaire du Québec sur le cas Sherby, en lui lançant un regard wannabe-gêné-mystérieux (qui charme les p’tites) tout en lui susurrant aux oreilles : Seigneur, Seigneur? Quessé tu veux j’te dise?

Astheure, j’veux te faire tomber en amour. Le vrai, avec un grand A. 
Voici comment l’Oktoberfest s’y prend :

1. L’approche

Toé pis moé (pis 6000 individus), collés. Si jamais t’as pas de char, l’Oktoberfest t’offre l’aller-retour via les organisés de ton université : des bus ou des convois, quasi gouvernementaux, de voitures sont déployés à partir d’à peu près toutes les institutions. C’est un peu comme partir en sortie de fin d’année, mais avec moins de personnes prépubères, pis avec du monde qui chantent d’une voix pas encore trop imbibée (au début).

2. La séduction

La semaine qui précède l’événement, la population universitaire se trémousse d’impatience, aux portes des facultés, pour obtenir leurs bocks. Faut dire qu’un gros litre, ça excite le poil des jambes. Parlant de poils, y’a le monde en génie qui se font avoir par la tentation. À l’UdeS, ça se fait une pratique d’Oktoberfest, trois ou quatre jours plus tôt, question d’éviter les maladresses et de s’entraîner pour ne pas tomber su’é fesses. Avec la Nuit des bocks, l’heure est aux promesses : jeux de société, jeux vidéo, études pour les motivés, Red Bull, bières et cafés.

La Nuit des Bocks 2014 - Crédit photo : Vincent Dufour-Bédard
La Nuit des Bocks 2014 – Crédit photo/ Vincent Dufour-Bédard

3. On apprend à se connaître

«Oui mais Angie fais-moi tomber en amour, viens-en donc au point».

L’Oktoberfest de Sherbrooke, c’est : 14 années d’excellence, une réputation du plus grand party universitaire au Canada, 18 000 litres de bière. Ce sont des pieds et des mains d’étudiants en génie ou en communication, qui se font aller pendant l’année, pour te travailler fort les envies de fêter. C’est la musique festive de l’AGEG Band au-devant, c’est un plancher collant (mais tellement attendrissant), des cognages de bocks en tout temps. Et comme Sherbrooke ne te juge pas (Sherbrooke ne juge jamais, Sherbrooke t’aime), l’Okto, c’est être aussi d’ami avec l’ÉTS (un peu sur les restants de son RnD), c’est faire de l’œil (ou se protéger les yeux) au revêtement orange fluo de tes potes de l’UQTR pis c’est aussi apprendre à connaître tes désormais-pu-inconnus collègues de file d’attente aux (40) toilettes chimiques ou de te faire tirer les bretelles par ton (tant attendu) prince charmant.

Mais, confidences pour confidences, l’Oktoberfest de Sherbrooke, c’est aussi un hommage aux racines mêmes de la Fête avec un (assez gros) «F» : c’est la célébration de la bière (ou des 10 variétés qui seront offertes), c’est l’essence même du mot «forain», des menus bavarois dodus, des beaux garçons aux bas longs pis des grandes resplendissantes aux robes bouffantes. C’est une réunion de famille, des visages qu’on n’a pas revus depuis trop longtemps, des talents musicaux locaux de l’asso qui te font virailler en vrille, du houblon qui explose dans les airs et qui assaisonne tes guénilles.

Crédit : Hao Yin – Photo Voltaic

4. La confiance

Mais, au final, l’Oktoberfest de Sherbrooke, c’est comme les papillons dans le bas-ventre; tu le regardes pis t’aurais l’goût de l’approcher, t’es pas sûr, t’as peur d’avoir mal (au foie). Mais, maudit qu’il te tente. Tu le sais qu’il te propose quelque chose de pas super sérieux. Tu l’sais que ça ne durera peut-être pas longtemps.

En même temps, ça sert à quoi tous ces questionnements?
T’es jeune, en mi-session.
Tu veux du fun, pas une relation.

Viens donc t’coller à Sherbrooke.

As-tu ton bock?

Crédit : Hao Yin – Photo Voltaic

Par Angie Landry
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

Retrouve ta motivation et ton énergie grâce à ces 15 films

Plus de divertissement

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

Nerds -
5 applications pour les amateurs de bières

5 applications pour les amateurs de bières

Marie-Pier Hamon -
Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Nerds -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.