All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Dossier cinéma : Le film manquait d’action, ouin pis?

Par Hugo Cournoyer – le dans Divertissement
Le rideau se lève finalement sur le dernier épisode de cette folle série sur le cinéma (pour lire les parties 1, 2 et 3)! En guise de conclusion, je t’offre plusieurs arguments, à utiliser ou adapter selon tes besoins, pour combattre la fameuse phrase qu’on entend trop souvent: «Le film manquait d’action.»
stage-1248769_1920Pixabay

Lis et apprends!

i. «Un film, par définition, c’est une suite d’actions. Même si tu filmes un arbre pendant une heure et demie, ce sera ton action.» Mais bon, ça, ce n’est pas un vrai argument. C’était un préambule.

ii. «T’es anxieux parce que tu vas mourir un jour. À chaque fois qu’on te place un miroir devant la face pour te rappeler que ta vie est tellement plate et sans intérêt, ça te fait mal au cœur. Tu refoules alors tes émotions et tu te dis que le film manque d’action. C’est ta vie qui manque d’action, grosse moppe!»… Ok, ça non plus, ce n’est pas un vrai argument. Mais si tu veux te le sortir du chest, lâche-toi lousse. Ça reste une rhétorique intéressante à appliquer.

Vrais arguments:

1. «Vraiment? Je comprends pas. Tu trouvais qu’il manquait de dialogues? Mais c’était tout le génie de la chose. Tout était dans le non-dit.»

2. «C’était clairement une critique du modèle cinématographique hollywoodien.»

3. «T’aurais aimé mieux quoi, qu’ils se tirent du AK47 dans face? T’es conscient que c’était une histoire sur le suicide et la dépression? […] Quoi, tu l’avais pas compris?»

4. «C’était le brio du film, justement. Pour qu’on puisse s’attarder à chaque petit détail. C’était un film qui racontait comment apprécier les petits détails de la vie.»

5. «Pour moi, un robot qui tire des roquettes, c’est pas de l’action, c’est de la poudre aux yeux. Y’a 15 ans, ok, c’était impressionnant les explosions partout pis le CGI pis toute. Mais aujourd’hui, honnêtement, ça me fait plus rien. Et j’ai du mal à penser que t’en es encore là.»

6. «Le scénario était bien écrit. Les personnages étaient profonds. La direction photo était géniale. Le montage aussi. Peux-tu m’expliquer plus précisément ce qui manquait selon toi?»

7. «T’as vu 12 Angry Men

8. «Tu devrais lire la série Le cinéma, qu’ossa donne?. Ça t’aiderait.»

Pour d’autres arguments et d’autres trucs pour mieux apprécier tes séjours dans les salles sombres de ton cinéma préféré, je t’invite à lire les parties 1 à 3 de la présente série, si ce n’est déjà fait.

Et en conclusion, je te dirai ceci :
« You know something, Utivich? I think this just might be my masterpiece. »

Vidéo récente
- Divertissement

Retrouve ta motivation et ton énergie grâce à ces 15 films

Plus de divertissement

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Nerds -
10 idées de bibliothèque pour montrer fièrement tes livres

10 idées de bibliothèque pour montrer fièrement tes livres

Marilou LeBel Dupuis -
Les activités les plus cool à faire à moins de 2 heures de Montréal

Les activités les plus cool à faire à moins de 2 heures de Montréal

Nerds -

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -