All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La fois où j’ai lu 31 livres en 31 jours

Par Collaboration spontanée – le dans Divertissement
1er janvier 2017. Journée tranquille. Je garde le chat d’un ami parti en vacances et il a une bibliothèque à faire rêver dans son chez lui.  Tout est fermé et il n’y a pas grand-chose à faire à part fixer ledit chat.  Je prends un livre, me fait un café et je m’installe confortablement avec de la musique tranquille. Puis ça me frappe: petit moment de bonheur parfait! J’avais oublié à quel point j’adorais lire.

Voyez, le problème avec nos gadgets et dépendances à ceux-ci, c’est qu’on a tous développé un peu l’attention span d’un poisson rouge.  Moi, personne qui était «reconnue» par mes bibliothécaires de quartier pour être la «petite bouclée qui lit donc vite», je n’arrivais plus à lire un chapitre sans me laisser interrompre par un «buzz» de téléphone. Moi qui adorais tellement lire et me proclamais haut et fort le titre de rat de bibliothèque, je n’avais, dans les faits, pas réussi à lire un livre d’une traite depuis des années.  DES ANNÉES.

Et ça m’a rendu triste.  Et je me suis donc dit que j’allais me forcer à reprendre l’habitude d’engloutir des livres comme je le faisais à l’enfance/l’adolescence.  Ça tombe bien, je travaille à mon compte et le gros stress du temps des Fêtes était derrière moi (et j’avais besoin de vacances que j’étais trop pauvre pour me permettre). Bref, je me suis lancé le défi de lire un livre par jour pour tout le mois de janvier.On m’a traitée de folle, on ne m’a pas cru, on a été admiratif un peu, on m’a demandé bien souvent «ok, mais tu lis en diagonale, là?». Non, je lis juste vite parce que c’est mon super pouvoir vraiment plate et pas tant le fun à show off dans un party.

Et voilà.  31 jours et 31 livres plus tard, j’en suis à vous faire un compte rendu de mon aventure.

1. Une fausse bonne idée que je ne regrette vraiment pas dans le fond

Le bon côté de travailler à mon compte, c’est que je peux faire ce que je veux quand je veux.  Le mauvais côté, c’est que ce que je veux ne rapporte pas nécessairement de quoi payer le loyer.  Oups.  Mon mois de janvier a été pauvre en ventes, mais hyper enrichissant intellectuellement.  Par contre, j’ai retrouvé un focus que je n’avais pas eu depuis vraiment longtemps et la capacité de me concentrer plus que 2 minutes sur un truc complexe. Bref, un mois de travail « perdu », mais une capacité à travailler au moins 4 fois plus vite de gagnée/retrouvée.

2. Comment j’ai fait?

Je suis une introvertie finie et ma vie sociale est plutôt limitée. En plus, je sortais d’une rupture, alors je n’avais pas le cœur de rencontrer de nouvelles personnes (les livres > les garçons)! Plus concrètement, j’organisais mon horaire de chaque journée en fonction du livre que j’allais lire. Petit livre de 200 pages? Je me pointais au café près de mon gym 90 minutes avant le cours de cardio avec un latté et je «clenchais» ça dans la plage horaire allouée.  Méga livre philosophique de 500 pages? Je gardais ça pour les dimanches solitaires et je divisais le livre – la moitié le matin, la moitié avant d’aller dormir.

3. Combien ça m’a coûté?

Je réitère.  Je suis le cliché de l’entrepreneure paumée – Un des gros défis était donc de trouver une source de livres à lire pour le mois à venir.  Je n’ai acheté aucun livre pour le défi et les seules dépenses auront été sous la forme de quelques lattés.  J’ai la chance exceptionnelle d’avoir des amis qui aiment donc ça lire – le défi aura été une occasion en or de découvrir les favoris de gens que j’admire autour de moi.  Double apprentissage!

4. Mes préférés

Prude – Emily Southward

Un mémoire drôle et humain d’une Montréalaise qui rejoint son fiancé pour vivre en Californie alors que celui-ci se retrouve à filmer les arrières des tournages de porno pour une téléréalité.   Le livre raconte comment elle  a navigué la situation délicate de supporter la carrière de son amoureux tout en étant confrontée dans sa féminité, sa sexualité, son couple et ses idéologies féministes.

The Universe in the Rearview Mirror – Dave Goldberg

Ce livre est le cours de physique que vous ne saviez pas que vous aviez envie de suivre.  Les références nerds sont très drôles – et il faut absolument prendre le temps de lire les notes en bas de page.

The Black Swan – Nassim Nicholas Taleb

Un incontournable qui fait réfléchir.   Le «black swan», c’est le concept des inconnus qu’on ne peut prévoir et leurs effets sur nos vies.  Un ouvrage philosophique qui s’applique à l’économie et le sociétal – c’est la réflexion de comment notre cerveau analyse les choses et comment nous sommes tout plein de biais anecdotiques.  En gros, le but de cette lecture est de prendre conscience de comment les improbables ont affecté la société et de comment ils pourraient nous affecter dans le futur.

5. Est-ce que je recommande ce défi?

Oui, mais planifiez mieux vos lectures que moi.  Certains de mes livres étaient beaucoup trop volumineux pour être réalistes dans un contexte normal de personnes normales qui travaillent de 9 à 5, qui sont aux études ou les deux.

Par contre, la bonne nouvelle c’est que quasi tout le monde semble faire le défi «février sans alcool» et de lire tranquille chez soi c’est une super mode méthode pour ne pas se laisser tenter dans un bar.  De mon côté, j’ai ralenti un peu le rythme pour me concentrer un peu plus sur des tâches qui rapportent de l’argent dans mon pauvre compte bancaire – par contre, je continue de lire un peu tous les jours et je vise le défi un peu plus réaliste de lire 2 livres par semaine!

Si vous êtes curieux de voir la liste complète des livres lus en janvier (et mes lectures en cours) , consulte ma bibliothèque virtuelle!

Bonne lecture!

Par Catherine Dupont-Gagnon
Collaboratrice spontanée

Plus de divertissement

Netflix Canada: nouveautés disponibles en janvier 2020

Netflix Canada: nouveautés disponibles en janvier 2020

12 témoignages sur le Ouija qui vont te donner froid dans le dos

12 témoignages sur le Ouija qui vont te donner froid dans le dos

5 boutiques à découvrir sur la rue Saint-Laurent

5 boutiques à découvrir sur la rue Saint-Laurent

Populaires

Quand prendre un verre veut dire «baiser»

Quand prendre un verre veut dire «baiser»

Échange de cadeaux: 20 idées à 20$ ou moins

Échange de cadeaux: 20 idées à 20$ ou moins

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Collaboration spontanée

Si tu es intéressé.e à écrire de manière spontanée pour Nerds, n'hésite pas à nous contacter par courriel au [email protected]!