All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Les 4 trucs qui m’ont convertie au minimalisme

Par Josiane Ménard – le dans Budget
Août 2013. Je reviens tout juste d'un été à Madagascar. J'y suis restée presque trois mois. 11 semaines, pour être précise, pendant lesquelles j'ai été loin de chez moi, loin des mes possessions, loin de mes habitudes d'occidentale privilégiée. Août 2013. Réveil brutal. Ma surconsommation frôlait l'indécence. Une shopaholic éternellement insatisfaite. Trop d'argent déboursé en futilités afin de combler je ne sais quel vide. Je ne savais pas de quelle façon j'allais m'y prendre, mais je savais que je devais changer ma façon de consommer.

Les 4 trucs qui m’ont convertie au minimalisme

Le changement de mes habitudes de consommation ne s’est pas produit en une seule nuit. Après beaucoup d’efforts et de recherches (et soyons honnêtes, quelques rechutes), je peux maintenant affirmer que je ne suis plus la dépensière insouciante que j’étais. J’ai ensuite réalisé que moins je dépensais, moins j’avais envie de dépenser. Je me suis aussi débarrassé de beaucoup d’items inutiles dont je ne me servais pas. C’est par l’entremise de mes lectures que j’ai été introduite au minimalisme, et je prends conscience aujourd’hui que ma démarche s’inscrit vraiment dans cette philosophie.

Des achats plus sensés

Dorénavant, avant d’acheter quelque chose, je me pose réellement la question: «En ai-je vraiment besoin?» Je mûris ma réflexion pendant un bout de temps avant de prendre une décision. C’est l’aspect de mon cheminement qui m’a été le plus difficile à réaliser, car dépenser me procurait réellement une sensation de gratification immédiate.

picturequotes-com
picturequotes.com

Une garde-robe simplifiée

Ma vie est tellement plus simple depuis que je me suis départie des vêtements qui ne correspondent pas à mon style. Depuis que j’ai l’âge de choisir mes vêtements toute seule (une pensée pour Jacob Junior, Chado et Suzy Shier), je choisis presque toujours des vêtements unis, noirs, gris ou en denim. Comme je ne m’encombre plus de vêtements qui ne sont pas cohérents avec ma garde-robe, c’est vraiment plus facile pour moi de réaliser des beaux outfits. Je ne me casse plus la tête le matin et je peux snoozer sans culpabilité.

Un autre aspect non négligeable est que j’essaie de privilégier des pièces de qualité, intemporelles, qui ne se déformeront pas après deux lavages. Donc, il se peut que je paie un peu plus cher, mais j’ai beaucoup moins de vêtements non portés qui s’accumulent chez moi.

brit-co
brit.co

Un appartement épuré

Je suis très sélective des objets qui entrent dans mon appartement. En déménageant, j’ai rempli une quantité énorme de sacs à donner afin de me délester d’items qui m’encombraient inutilement. Comme les espaces trop chargés me rendent anxieuse, mes murs sont tous de couleur pâle et je n’y accroche presque rien. Chaque élément déco qui se trouve chez moi a été soigneusement sélectionné. C’est très important pour moi de sentir que je peux respirer. Et ça me prend mille fois moins de temps pour faire le ménage.

Je m’inspire des intérieurs scandinaves pour créer une atmosphère douce et épurée. Les applications Pinterest et Instagram sont vraiment des mines d’or lorsque j’ai besoin de nouvelles idées.

nordicdesign-ca
nordicdesign.ca

Un horaire moins chargé

Au début de mon cheminement, ce que je comprenais du minimalisme était surtout au niveau matériel. Cependant, je me rends compte avec les années qu’il s’inscrit également dans un aspect psychologique et relationnel. Étant de nature introvertie, mon énergie sociale est limitée, alors je dois y faire très attention et me préserver. Je me permets donc de plus en plus de prendre du temps pour moi, même si cela implique de refuser des invitations.

Comme je ne suis pas parfaite, j’ai encore beaucoup de chemin à faire pour atteindre mon objectif de vivre selon le mode de vie minimaliste. Ma plus grande faiblesse, c’est vraiment les produits de beauté. La quantité de produits de toutes sortes que je possède est vraiment gênante. Je ne sais pas encore de quelle façon je vais y remédier. Mais tout compte fait, je repense à tout le chemin que j’ai fait depuis trois ans et je me dis que je vais finir par y arriver. Une crème de jour à la fois.

Continuez votre lecture

Ces chansons qui m’ont appris à accepter la vie

Ces chansons qui m’ont appris à accepter la vie

Ces moments où les garçons m’ont fait douter

Ces moments où les garçons m’ont fait douter

Marilyn Claveau -
Le minimalisme: un conflit générationnel?

Le minimalisme: un conflit générationnel?

Emilie Bolduc -
À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

Ethel Gutierrez -
Ces stéréotypes qui ont duré assez longtemps

Ces stéréotypes qui ont duré assez longtemps

Eve Bilodeau -
[Tendances] C’est l’été, montre tes pieds!

[Tendances] C’est l’été, montre tes pieds!

Sarah Morissette -
L’amour existe encore

L’amour existe encore

Nerds -
À toi qui m’as si mal aimé

À toi qui m’as si mal aimé

Éliza Lafond -
Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Nerds -
Les Nerds ont testé Peur Dépôt!

Les Nerds ont testé Peur Dépôt!

Ethel Gutierrez -
Mon pacemaker m’a appris à aimer mon corps

Mon pacemaker m’a appris à aimer mon corps

May L Wells -
L’amour est dans les petites choses

L’amour est dans les petites choses

Camille St-Germain -
Avant de partir en camping, voici les trucs que tu veux savoir!

Avant de partir en camping, voici les trucs que tu veux savoir!

Roxanne Bourbonnais -
Les jobs étudiantes de m****

Les jobs étudiantes de m****

Nerds -
«Les vraies femmes ont des courbes»

«Les vraies femmes ont des courbes»

Valerie Landry -