All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Le minimalisme: un conflit générationnel?

Par Emilie Bolduc – le dans Opinion, Société
Récemment, j’ai écouté le documentaire Minimalism disponible sur Netflix. En plus d’être captivant, il m’a accroché par sa façon de décrire simplement le minimalisme, de montrer comment l’intégrer étape par étape dans sa vie, sans en devenir fou.

Le minimalisme: un conflit générationnel?

Pour vous décrire rapidement le minimalisme, disons que c’est une façon de penser, voir une façon de vivre où tous les objets présents dans votre vie apportent une valeur, régulièrement, à celle-ci. Il ne s’agit donc pas se débarrasser de sa collection de livres, mais plutôt de la lampe sur la table de votre salon que vous n’avez pas allumée une seule fois depuis son achat.

À la suite de mon visionnement, je me suis beaucoup questionnée. J’ai réfléchi à ce mode de vie et j’ai rapidement voulu m’informer davantage et l’appliquer peu à peu dans mon quotidien. Mais j’ai aussi réfléchi au mode de vie dans lequel j’ai été élevée. Est-ce possible que le minimalisme soit un conflit générationnel? On entend souvent parler des défauts des milléniaux, ô combien nous sommes rivés sur nos écrans, que nous avons toujours tout facilement, mais remontons-nous un peu le temps d’un article. Ça va nous faire du bien, trust me.

Mon grand-père pourrait fournir la grande vente de garage de Montréal à lui seul avec tous les objets qu’il accumule depuis des années. Je me souviens, lorsque j’étais petite, ma grand-mère me disait toujours: «Bientôt là, on va faire un grand ménage ici, bientôt».  Un ménage qui n’a jamais eu lieu, car mon grand-père refusait systématiquement de se débarrasser de tous ces cossins, appelons-les comme ça, car ce n’est pas ce que je qualifierais d’objet de valeur. Même pas sentimentale, vous voyez le genre.

C’est vrai que nous sommes une génération qui vit dans l’éphémère. Entre Snapchat et Instagram, nos histoires ne durent que 24 heures, et ensuite, elles disparaissent aussi rapidement qu’elles sont remplacées. Mais cet aspect des milléniaux possède ses avantages. Il permet de faire rapidement place au futur et à la nouveauté. Le minimalisme est donc beaucoup plus facile à adopter dans ce cas-là. Il suffit de faire son tour sur Pinterest pour s’apercevoir que tout ce qui est trendy est simple et épuré. Au revoir les armoires pleines de bibelots inutiles, comme dirait ma mère «C’est yink des ramasses-poussières anyway! »

Appliquez-vous le minimalisme dans votre quotidien?

Continuez votre lecture

Les 4 trucs qui m’ont convertie au minimalisme

Les 4 trucs qui m’ont convertie au minimalisme

Josiane Ménard -
4 projets à commencer durant tes vacances

4 projets à commencer durant tes vacances

Se découvrir en voyageant sans bagage

Se découvrir en voyageant sans bagage

Audrey X -
Recycler pour mieux magasiner

Recycler pour mieux magasiner

Organiser sa chambre pour réduire son stress

Organiser sa chambre pour réduire son stress

Chloé Néron -
S’aimer le temps d’un été

S’aimer le temps d’un été

Esther Armaignac -
Le petit renne au nez rouge

Le petit renne au nez rouge

Nerds -
Changer le monde à sa façon, pourquoi pas?

Changer le monde à sa façon, pourquoi pas?

5 jeux du Tonight Show à essayer pour pimenter ta soirée

5 jeux du Tonight Show à essayer pour pimenter ta soirée

4 conseils de Béatrice Bernard-Poulin pour moins dépenser en 2017

4 conseils de Béatrice Bernard-Poulin pour moins dépenser en 2017

Sophie Prévost -
Van Life, la vie de rêve?

Van Life, la vie de rêve?

Noémie Lessard -
Comment survivre au ménage du printemps?

Comment survivre au ménage du printemps?

Nerds -
5 trucs faciles pour donner une impression de grandeur à ton appart

5 trucs faciles pour donner une impression de grandeur à ton appart

Valérie Martel -
Ces amis qui sont toujours là

Ces amis qui sont toujours là

Laurence Lécuyer -
Se contenter d’être

Se contenter d’être