All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Les territoires du désir

Par Nerds – le dans Club de lecture, Divertissement
« L’érotisme est l’une des bases de la connaissance de soi, aussi indispensable que la poésie. »

de Anaïs Nin, dans Être une femme et autres essais

Si cette citation de celle qu’on considère souvent comme la pionnière de la littérature érotique est vraie, le recueil de nouvelles Nu, chapeauté par Stéphane Dompierre, trace, mot à mot, le chemin vers soi. L’écrivain québécois, que certains ont pu découvrir avec Un petit pas pour l’homme, Mal élevé ou encore avec les bandes dessinées Jeunauteur, a réussi avec brio à rassembler 16 auteur(e)s bien de chez nous (lui y compris) afin de constituer un bel objet littéraire «latex sur chair», comme il le qualifie lui-même dans cette entrevue accordée à Catherine Perrin à la radio de Radio-Canada le mois dernier.

Source d’image: ici.radio-canada.ca

La démarche est en effet pas mal intéressante : à l’heure des Fifty Shades of Grey, du buffet pornographique accessible sur Internet et des autres gadgets sexuels producteurs d’images préfabriquées, c’est plutôt rafraîchissant de pouvoir pénétrer les univers d’auteurs qui présentent une vision saine et diversifiée de la sexualité. Sur les 16 écrivains, honte à moi, je n’en connaissais que 4 : Stéphane Dompierre, évidemment, Eza Paventi, Patrick Senécal et Guillaume Vigneault. Malgré tout, d’après mes recherches, tous ceux et celles qui ont écrit pour « Nu » (6 hommes et 10 femmes) sont des écrivains chevronnés ; ils/elles ont tous au moins déjà publié un roman ou un recueil.

Cultivez-votre-erotisme_imagePanoramique500_220

Ces nouvelles, avant même d’être érotiques, sont d’abord des histoires de rencontres. Le petit livre rose et noir recèle, par ailleurs, de couleurs beaucoup plus qu’il n’y paraît à première vue. À travers toutes ces voix différentes, que ce soit sous forme de confession ou de lettre, on arrive à décrire judicieusement la tension, l’intensité et le tourbillon qui accompagnent les grandes passions. À mon sens, ce livre est une belle façon de s’offrir un peu de temps à soi, de s’évader du quotidien pour bâtir son propre monde d’images affriolantes. Il se déguste comme un bon vin, lentement et avec délectation. On y explore les territoires du corps, sans artifices ni scénarios cuculs pour enfin en venir à se retrouver véritablement « nus » face à des expériences humaines qui feelent vraies. Une belle découverte littéraire pour les froides soirées d’hiver qui arrivent à grands pas!

Par Amélie Hubert-Rouleau
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de club de lecture

Démocratiser la poésie

Démocratiser la poésie

Josiane Ménard -
Ta dose de chick lit pour l’été

Ta dose de chick lit pour l’été

Le Fil rouge : Coffret thématique Gilmore Girls + CONCOURS

Le Fil rouge : Coffret thématique Gilmore Girls + CONCOURS

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
À toi avec qui ça n’a pas marché…

À toi avec qui ça n’a pas marché…

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.