All time BetterBe Branchez-vous Carrières

L’évolution des « J’aime » sur Facebook

Par – le dans Divertissement
www.techcrunch.com
www.techcrunch.com

La semaine dernière, Facebook nous déballait ces nouvelles options à travers le monde afin que l’on puisse enfin s’exprimer différemment et réagir de façon plus authentique sur les publications. Comme Mark Zuckerberg le mentionnait, parfois nos proches partagent du contenu amusant, parfois triste, et cette nouvelle fonctionnalité est née du fait que les utilisateurs désiraient mieux comme outil de communication qu’un simple « j’aime ». Avouons-nous-le, avec la popularité du mobile, on recherche toujours les façons de communiquer les plus efficaces et cette nouvelle fonctionnalité nous donne moins le besoin de s’exprimer en commentaire ou de chercher le parfait sticker à travers des pages et des pages déjà disponibles.

lol

L’envers de la médaille

La semaine dernière,alors que je déjeunais avec un de mes amis, on discutait justement de cette nouvelle fonctionnalité apportée par Facebook et le questionnement suivant a été soulevé: si Facebook nous permet ces nouvelles réactions plutôt qu’un bouton « Je n’aime pas », les chances sont qu’ils veulent probablement analyser en profondeur la façon dont je me sens envers une publication X. Paranoïa, vous me direz? Pas tant que cela. Rappelons-nous que le modèle d’affaire de Facebook est de cibler ses utilisateurs avec le bon contenu et, plus ils détiennent d’informations sur vous, mieux c’est, car les annonceurs peuvent directement vous rejoindre. D’ailleurs, nous n’avons qu’à nous rappeler du cas de janvier 2016 où Facebook faisait planter son application volontairement sur Android pour tester la loyauté de ses utilisateurs ou encore ce fameux test où Facebook manipulait ce qu’un utilisateur voyait sur son fil d’actualité afin d’analyser son comportement. Ce n’est pas un big deal, mais de plus en plus, on met notre vie sur ces réseaux sociaux et le concept de vie privée devient inévitablement un phénomène qui prend de l’ampleur chez nous, les consommateurs.

Il n’en demeure cependant pas moins que notre expérience utilisateur est nettement enrichie par ces nouvelles options et, comme mon ami au déjeuner l’a mentionné, l’important, c’est ce que ton cercle d’amis proche sait sur toi véritablement. Et en plus, tes données, elles, sont compilés anonymement sous forme de profil, dont c’est comme si tu passais inaperçu. Vous savez quoi? Il n’a pas entièrement tort non plus!

Continuez votre lecture

Vos événements en temps réel: Snapchat ou…Facebook?!

Vos événements en temps réel: Snapchat ou…Facebook?!

-
L’ère du streaming musical

L’ère du streaming musical

Nerds -
Comment voter avant 18 ans?

Comment voter avant 18 ans?

Kim de Falc -
Meerkat: LA prochaine application sur votre téléphone

Meerkat: LA prochaine application sur votre téléphone

-
5 Google Chrome Extensions à avoir!

5 Google Chrome Extensions à avoir!

Sarah Morissette -
Instagram dit adieu au fil d’actualité chronologique

Instagram dit adieu au fil d’actualité chronologique

-
Le mythe Facebook en 2016

Le mythe Facebook en 2016

May L Wells -
#sorrynotsorry: Je te stalk sur Facebook

#sorrynotsorry: Je te stalk sur Facebook

La quête éternelle des likes

La quête éternelle des likes

Kim Bélisle -
Le côté sombre de la curiosité: le FOMO

Le côté sombre de la curiosité: le FOMO

6 pour et contre de se mettre en couple sur Facebook!

6 pour et contre de se mettre en couple sur Facebook!

Valerie Landry -
J’aime mon quartier: les tops de Villeray!

J’aime mon quartier: les tops de Villeray!

Nerds -
Yo, désormais bien plus qu’un simple «yo»

Yo, désormais bien plus qu’un simple «yo»

-
Facebook Articles: une nouveauté qui ne passe pas inaperçue

Facebook Articles: une nouveauté qui ne passe pas inaperçue

-
Partager ses idées entrepreneuriales est judicieux

Partager ses idées entrepreneuriales est judicieux

-