All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

#sorrynotsorry: Je te stalk sur Facebook

Par Alexandra Nadeau-Gagnon – le dans Chroniques
Les réseaux sociaux. Il me semble que c'est rendu impossible de ne pas en parler. Ils sont partout. Je sais pas pour toi, mais moi, une des premières choses que je fais le matin entre mon pipi et la préparation de mon chocolat chaud, c'est aller voir mes nouvelles actualités Facebook. Les réseaux sociaux sont omniprésents et tu te dévoiles quand même pas mal sur ces petites bêtes-là. Fait que ta vie, ben je l'ai toujours un peu au bout de mes doigts.

Mettons que je te rencontre pour la première fois, qu’on jase un peu ou beaucoup, peu importe. T’as croisé ma route, je vais assurément chercher à en savoir plus sur toi. Je vais d’abord aller voir tes albums, passer à travers tes selfies et tes photos de chats. Après, je vais aller lire les quelques publications plates auxquelles j’ai accès vu qu’on n’est pas amis. C’est fatigant le monde qui ne me laisse pas les stalker comme je le voudrais. Anyway, je vais terminer mon enquête en allant consulter ta liste d’amis. Comme le monde est p’tit, on va sûrement en avoir un ou deux en commun pis j’vais me mettre à essayer de trouver d’où vous vous connaissez.

J’ai ben peur de déranger dans la vie, fait que je risque de juste continuer à te stalker incognito en croisant les doigts pour que tu me fasses une demande d’amis. Comme ça, je vais pouvoir me balader sur ta page à mon aise.

Des fois y’a une petite vague de nostalgie qui s’empare de moi et qui me pousse à aller «zieuter» le compte d’anciennes connaissances du primaire, du secondaire, du Cégep ou de l’université. Je ne suis évidemment pas amie avec tous les gens que j’ai connus, mais je suis toujours curieuse de savoir ce qu’ils sont devenus. Avec qui cette personne est en couple maintenant? À combien d’enfants est-elle rendue? Comment gagne-t-elle sa vie? Est-ce que j’ai mieux réussi que la fille que j’idolâtrais? Je finis toujours par être étonnée de voir qu’un couple chouchou n’est plus ou qu’une telle en est à son troisième bébé. Les enfants se multiplient depuis un moment, c’est même pas croyable. La cigogne ne chôme pas!

J’te mentirai pas, quand je me mets à stalker les comptes Facebook de mes anciennes connaissances,  je me compare pis j’aime bien réaliser que selon mes propres critères, j’ai mieux réussi que la fille ultra populaire que j’aimais pas. Ben oui, je te juge par rapport à ce que je vois sur ta page. Je sais, je suis vraiment une mauvaise personne.

Ce qui est décevant dans le stalkage Facebook, c’est quand tu ne trouves pas la personne que tu cherches. Sérieux, qui n’a pas Facebook de nos jours? Sur quelle planète ils vivent ces gens-là? Comment je fais pour les stalker, moi? Ma première réaction quand je ne les trouve pas c’est de me dire qu’ils sont peut-être morts pis je trouve ça un peu triste. J’exagère? Moi? JAMAIS!

Ben oui, y’a des bonnes chances que je te stalk sur Facebook un jour. Ta vie est là à attendre que j’aille l’éplucher, pourquoi je m’en priverais?

Vidéo récente
- Chroniques

Toi qui prends le métro chaque jour, j'ai des choses à te dire (suite)

Plus de chroniques

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -
#sorrynotsorry: je suis souvent dans la lune

#sorrynotsorry: je suis souvent dans la lune

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

Je ne crois pas à The One

Je ne crois pas à The One

Andréanne Beaupré -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Foncer dans la vie, maintenant ou jamais

Foncer dans la vie, maintenant ou jamais

Noémie Ferland -

Alexandra Nadeau-Gagnon

Rédactrice en chef de Nerds, aussi auteure, rédactrice et réviseure dans la vie. Alexandra aime lire, aller au ciné, boire du thé et flatter ses chats.