All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

#sorrynotsorry: Des fois, je mens

Par Alexandra Nadeau-Gagnon – le dans Chroniques
C’est correct de mentir, tout le monde le fait. C'est simple, facile et efficace. Pourquoi se casser la tête quand on peut juste inventer un petit mensonge ou modifier la vérité pour se sortir d'une situation plus facilement? Ou même juste parce que des fois, le mensonge est plus intéressant que la vérité pis se sentir intéressant, c'est l'fun.

C’est correct de mentir, faut juste pas le dire, tsé, parce que ça paraît pas bien!

Durant mon adolescence, je mentais. Beaucoup et pendant longtemps. J’ai surtout caché des informations, au départ, puis au bout de 4 ans, j’ai menti à mes amies et aussi à moi-même. Oui, ça se peut, se mentir à soi-même.

T’es jeune, naïve et t’as un méga crush sur ton ancien prof d’anglais. Tu vas pas aller raconter ça à n’importe qui! Ça a duré 4 ans, cette histoire. Yep. 4 ans. J’ai fini par raconter mon secret à quelques amies, à la fin, quand le sentiment s’était atténué. Je disais que je l’aimais encore, même si c’était pu vraiment le cas, parce que je trouvais que ça me rendait intéressante, cette histoire. Fait que je l’entretenais, pis à force de raconter à mes amies comment je l’aimais encore tellement, je me croyais. C’est quand même fou comme on peut flouer notre propre cerveau!

On ment quand on est enfant ou adolescent, quand on est jeune et naïf, mais on ment aussi une fois devenu un adulte mature et épanoui.

Mentir pour éviter de se faire réprimander. C’est ben beau être responsable et assumer ses actes, mais il y a des niaiseries pour lesquelles j’ai pas envie de me faire chier. Et on va se le dire, des fois, je fail de manière monumentale; je le sais, c’est correct, j’ai pas envie que quelqu’un d’autre me fasse sentir encore plus cheap.

Je suis plutôt réservée comme personne, voire parfois asociale. Ça m’arrive donc régulièrement d’être prise dans une situation ou une conversation awkward dont je veux me sortir, sauf que j’en suis incapable en suivant les règles de l’étiquette. Ça se dit mal: « Ouin, ben je suis tannée de te parler, fait que je vais m’en aller ». J’pense pas. C’est pas mal plus simple (et sain pour la relation entre les deux personnes) d’inventer une raison genre « Eille, c’est pas que je veux couper ça court, mais je suis débordé dans mes études, faut vraiment que j’y aille! », même si en fait, je m’en vais binge watcher une nouvelle série sur Netflix.

C’est comme quand on nous demande si ça va. CHAQUE FOIS qu’on te demande si ça va, ton « oui » est sincère? Franchement! On répond « oui » juste par principe, parce que c’est ça qu’il faut répondre. Personne s’attend à ce qu’on admette que ça va pas et qu’on énumère les raisons de notre malheur. De toute façon, tout le monde s’en fout que le beau-frère de ta meilleure amie se meurt du cancer ou que les parents de l’ami d’un ami divorcent. On vit dans un monde individualiste, je te rappelle. Pis tout le monde meurt du cancer ou se divorcent de nos jours, anyway, fait que no big news.

Fait que oui, des fois, je mens. Ce que je dis, c’est pas toujours vrai, pis ce que j’écris non plus, d’ailleurs.

Je mens, comme tout le monde.

Vidéo récente
- Chroniques

Toi qui prends le métro chaque jour, j'ai des choses à te dire (suite)

Plus de chroniques

J’ai osé retourner aux études pour poursuivre une passion artistique

J’ai osé retourner aux études pour poursuivre une passion artistique

Marilou LeBel Dupuis -
À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ces gens parsemés à la bonne place dans ta vie

Ces gens parsemés à la bonne place dans ta vie

Mélissa Lavoie -

Alexandra Nadeau-Gagnon

Rédactrice en chef de Nerds, aussi auteure, rédactrice et réviseure dans la vie. Alexandra aime lire, aller au ciné, boire du thé et flatter ses chats.