All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Libère-toi une journée et va essayer un Escape game!

Par Alexandra Nadeau-Gagnon – le dans Divertissement
C’est l’été! Y fait beau, y fait chaud, c’est le temps des terrasses, des pique-niques, des plages, des sorties en plein air pis toute le kit! C’est pas les activités qui manquent... MAIS. Là, je vais faire ma gâcheuse de party. C’est l’été, mais y fait pas TOUT LE TEMPS beau. L’été, ça vient pas automatiquement avec un gros soleil et un bon 25°C. Ben non, sorry. Fait qu’on fait quoi quand y fait plate dehors?

C’est sûr, y’a le déjà classique Netflix and chill (ce que tu fais pendant, ça c’est de tes affaires!), le magasinage ou encore le cinéma. Mais moi, je me sens toujours un peu mal après une journée complète passée en pyjama à manger des toasts au beurre de peanut parce que je suis trop lazy pour préparer quoi que ce soit de plus élaboré. Faut pas se méprendre non plus, j’aime ben ça magasiner et aller au cinéma, mais c’est le fun de faire changement des fois et de faire quelque chose de spécial.

Bonne nouvelle, cette activité spéciale, je l’ai trouvée pour vous!

Pas besoin de me remercier.

Les Escape Games (ou jeux d’évasion), vous avez entendu parler? Si oui, vous devez déjà vous imaginer que c’est vraiment le fun et, pour en avoir fait l’expérience deux fois jusqu’à présent, je vous confirme que c’est TRIPPANT! Pour ceux qui ne savent pas encore c’est quoi, vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir.

Est-ce que je dois vous mentionner que vous devez ABSOLUMENT aller vous réserver votre future visite dans un Escape Game après la lecture de cet article? À moins qu’avoir du fun ça vous tente pas, c’est vrai que c’est un peu overrated comme concept…

On retrouve plusieurs salles d’évasion un peu partout au Québec, mais la toute première au monde, The Real Escape Game, a été créée à Kyoto, en 2008. Les jeux d’évasion grandeur nature sont inspirés de jeux électroniques d’évasion, qui ont fait leur apparition au début des années 2000, au Japon. Depuis quelques années, les Escape Games deviennent de plus en plus populaires et on en retrouve partout dans le monde.

D’abord, avec vos amis, vous choisissez l’escape room en fonction du thème que vous préférez (chaque Escape Game possède ses propres salles d’évasion uniques, même si les thèmes reviennent, comme la prison ou le laboratoire, par exemple, mais de nouvelles salles sont créées régulièrement en remplacement d’anciennes, question de satisfaire la clientèle). Une fois là-bas, le but est assez simple : vous devez réussir à vous échapper de la pièce à l’intérieur du temps accordé (généralement environ une heure). Facile, right? NON, pas du tout! C’est le genre d’activité amusante où il faut quand même se creuser la cervelle, parce que c’est vraiment pas si simple!

L’affaire, c’est que vous êtes pris dans une pièce et vous devez résoudre toutes les énigmes et trouver tous les indices possibles, par vous-mêmes, si vous voulez sortir. Votre cellulaire ne vous sera d’aucune utilité (même qu’il est parfois interdit de l’avoir sur vous au moment d’entrer dans votre salle, question de ne pas vous faciliter la tâche avec la lampe de poche intégrée quand vous êtes plongés dans l’obscurité, you know, ce serait trop facile).

Comme je l’ai déjà mentionné, j’ai tenté l’expérience des Escape Games deux fois jusqu’à maintenant, à deux endroits différents. Les deux fois, on a choisi un thème qui nous plaçait dans une prison, mais, malgré tout, les salles étaient très différentes, le concept et les énigmes aussi.

La première fois, nous sommes allés chez A/Maze et on ne savait pas trop à quoi s’attendre de l’activité. Perso, je suis restée un peu l’air bête quand un gars nous a… nah, je peux pas vous raconter ça, faudrait pas gâcher de punch! On a mis du temps à débloquer, au début, on était pas encore assez à l’aise avec le style d’activité, mais plus le temps passait, plus on embarquait dans l’histoire totalement crédible qui nous était proposée, on se sentait comme des vrais détectives à chercher des indices et les relier entre eux, on était une team de feu! Mais, malheureusement, on n’a pas réussi à s’échapper dans les 45 minutes accordées, donc on a subi la peine de mort!

La deuxième fois, on est allé chez Trapped. Bien sûr, comme le thème était le même que chez A/Maze, l’introduction était similaire, mais tout le reste était vraiment plus complexe, il y avait beaucoup plus d’obstacles à notre quête d’indices. De toute façon, comme on était déjà devenus des pros (et qu’on était 5 personnes au lieu de 3), on a réussi à s’échapper cette fois-là. À genre 10 secondes de la fin du temps alloué, gros suspense!

Il y a plusieurs endroits à Montréal où vous pouvez vous lancer dans l’aventure, mais il y en a aussi dans plusieurs autres villes du Québec, alors si vous n’êtes pas de la grande région métropolitaine, vous n’avez aucune raison de rater l’expérience!

Alors, tu fais quoi tantôt?

Vidéo récente
- Divertissement

10 films d'ado culte à écouter encore et encore !

Plus de divertissement

5 randonnées accessibles en transport en commun à Montréal

5 randonnées accessibles en transport en commun à Montréal

5 endroits queers où faire de belles rencontres à Montréal

5 endroits queers où faire de belles rencontres à Montréal

Netflix Canada: nouveautés disponibles en septembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en septembre 2019

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -

Alexandra Nadeau-Gagnon

Rédactrice en chef de Nerds, aussi auteure, rédactrice et réviseure dans la vie. Alexandra aime lire, aller au ciné, boire du thé et flatter ses chats.