All time BetterBe Branchez-vous Carrières

#sorrynotsorry: les gens poches sont beaux

Par Alexandra Nadeau-Gagnon – le dans Chroniques
«L’important, ce n’est pas de gagner, c’est de participer». «C’est l’intention qui compte». Vraiment? Parce que j’ai l’impression que tu le dis plus par principe que comme quelque chose que tu penses réellement. Aujourd’hui, ce n’est plus l’effort qui compte, c’est le résultat, non?

#sorrynotsorry: les gens poches sont beaux

Maintenant, même si tu fais des efforts, que tu fais de ton mieux, que tu fais tout ce que tu peux, ce n’est jamais assez aux yeux des autres. Si t’es pas aussi bon qu’eux, tes efforts ne servent à rien. T’es poche et c’est tout.

Et si on voyait ça sous un autre angle? Un angle beaucoup plus positif, moins réducteur? Oui, peut-être que t’es poche, mais ne sommes-nous pas tous plus poches que quelqu’un d’autre? Chacun a ses forces et ses faiblesses et même les meilleurs sont poches dans quelque chose.

Moi, je trouve ça vraiment beau quelqu’un qui essaie et qui fait de son mieux, même si le résultat n’est pas génial. Même si ça pourrait être mieux. Parce que le dénigrement, c’est pas beau. La persévérance, elle, par contre, elle est magnifique!

Si tu aimes dessiner, mais que tu n’es pas capable de faire mieux que des bonhommes allumettes, ben fais juste des bonhommes allumettes et essaie de faire les plus beaux que t’as jamais faits! Si tu as toujours rêvé de jouer du violon, fais-le, même si t’écorches les oreilles de tout le monde. Si tu as toujours eu envie de faire de la planche à neige, lâche-toi lousse! Mais mets donc un casque, au cas.

J’ai réalisé ça un soir en revenant de travailler. Ça m’a frappée, comme une illumination…

Je marchais pour revenir à la maison quand j’ai vu une dame un peu plus loin devant moi qui faisait son jogging. Je n’ai jamais pu la voir de face, mais je dirais qu’elle avait peut-être une quarantaine d’années et elle était plutôt ronde.

Donc elle était là, un peu plus loin devant moi et je me suis rendue compte que la distance entre nous diminuait peu à peu, plus on avançait. Elle joggait et je marchais. Oui, j’ai tendance à marcher plutôt rapidement, mais en temps normal je ne devrais pas avancer plus vite qu’une personne qui fait son jogging. Pourtant, c’était le cas. Elle semblait avoir beaucoup de mal, mais elle ne lâchait pas. Elle s’est arrêtée quelques secondes, une seule fois, pour prendre une gorgée d’eau de sa bouteille, puis elle a repris son jogging.

Je la regardais et je la trouvais belle. On va se le dire, oui, elle était poche, pas en forme du tout, mais elle était si belle! Parce qu’elle se forçait, parce qu’elle donnait tout ce qu’elle avait pour arriver à atteindre son but. Elle aurait pu se dire: «Je ne suis pas en forme, je vais être poche, je vais rester chez nous et regarder la télé». Mais non! Elle a su se motiver suffisamment pour se lever, s’habiller, sortir et bouger. Même si elle joggait plus lentement que je marchais.

J’avais envie de la rejoindre et de l’encourager, de lui dire à quel point j’étais fière d’elle, mais je me suis retenue. Ça aurait pu paraître étrange, peut-être rude même, après tout je ne la connais pas. Mais elle était belle cette dame, elle était inspirante et je suis plus qu’heureuse de lui dédier ma chronique. Parce que des fois, même pour les gens pas poches c’est bon de se faire rappeler que le plus important, ce n’est pas toujours la réussite en soi. Et pour les gens poches, c’est toujours bon de savoir qu’on est pas seuls et qu’il existera toujours quelqu’un pour nous inspirer. #sorrynotsorry

Continuez votre lecture

#sorrynotsorry: je me trouve drôle

#sorrynotsorry: je me trouve drôle

#sorrynotsorry: J’ai peur de tout

#sorrynotsorry: J’ai peur de tout

8 préjugés que nous, les millenials, sommes tannés d’entendre

8 préjugés que nous, les millenials, sommes tannés d’entendre

Marine Villomé -
#sorrynotsorry: Je te juge

#sorrynotsorry: Je te juge

#sorrynotsorry: Je veux tout réussir du premier coup

#sorrynotsorry: Je veux tout réussir du premier coup

#sorrynotsorry: Je suis rancunière

#sorrynotsorry: Je suis rancunière

Oser flirter

Oser flirter

Valerie Landry -
#sorrynotsorry: Je suis weird

#sorrynotsorry: Je suis weird

10 peurs irrationnelles qu’on a tous déjà eues

10 peurs irrationnelles qu’on a tous déjà eues

Valerie Landry -
#sorrynotsorry: Je ne réfléchis pas toujours

#sorrynotsorry: Je ne réfléchis pas toujours

L’amitié gars-fille ou un monde de malaises

L’amitié gars-fille ou un monde de malaises

Félix Bernier -
#sorrynotsorry: Je suis orgueilleuse

#sorrynotsorry: Je suis orgueilleuse

#sorrynotsorry: Ma face parle à ma place

#sorrynotsorry: Ma face parle à ma place

#sorrynotsorry: Je te stalk sur Facebook

#sorrynotsorry: Je te stalk sur Facebook

#sorrynotsorry: C’est mon opinion

#sorrynotsorry: C’est mon opinion

Alexandra Nadeau-Gagnon

Auteure, rédactrice et réviseure. Alexandra aime lire, aller au ciné, boire du thé et flatter ses chats.