All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Philippe Laprise: Plus sexy que jamais

Par Nerds – le dans Divertissement
Affiche Philippe Laprise

Philippe Laprise: Plus sexy que jamais

C’est le 11 février dernier que Philippe Laprise montait sur les planches du Théâtre Maisonneuve afin de présenter son second spectacle solo en carrière, s’assumant pleinement comme étant Plus sexy que jamais.

Et c’est effectivement très sexy. Pas la définition de sexy qu’il incarne dès son entrée sur scène, au rythme de la chanson I’m sexy and I know it, sur laquelle il exécute une chorégraphie apprise d’un danseur du 281, le tout vêtu d’un habit de pompier digne d’une vedette de calendrier. C’est sexy dans le sens qu’il casse la chaise sur laquelle il danse. Drette là, il nous donne la définition limpide du sexy auquel nous aurons droit pour le reste de la soirée. Et ça – l’autodérision, l’estime de soi, l’acceptation de ses faiblesses, l’unique énergie que Laprise déploie pour pousser ses rocambolesques et cocasses conneries aux extrêmes – c’est ce qui est plus sexy que jamais. Même plus que Fifty Shades of Grey, je vous jure.

L’humoriste qui nous avait présenté Je peux mourir demain en 2010 est de retour, beaucoup plus à l’aise, ne négligeant point – heureusement – ses performances physiques auxquelles il nous a habitués. Il aime la scène d’amour et on aime le voir sur la scène. Très rythmé et sans aucun temps mort, ce spectacle co-écrit avec Sébastien Ouellet et Pascal Mailloux, qui a été mis en scène par Mylène Richard, son amoureuse, et Nicolas Boucher, est une opération séduction très réussie, et ce, malgré l’absence de fil conducteur ainsi que le manque d’originalité dans le choix des sujets abordés. Effectivement, ses talents d’imitateur et de conteur réussissent à mettre en lumière l’angle différent – la touche Philippe Laprise – qui compense le déjà-vu de bon nombre de numéros. La vedette de Vrak La Vie sait rallier tant les adultes que leurs enfants. Et un humour pour tous aussi efficace, c’est rare!

Réinventer les classiques

«J’ai décidé de faire un régime. En fait, non. Quelqu’un dans mon couple a décidé que j’allais faire un régime!» Ce gag explique non seulement comment il a entamé le processus pour se sentir sexy, mais souligne aussi la place bien importante que sa conjointe, ainsi que toute sa petite famille, a dans son spectacle.

L’épopée de la perte de ses 40 livres est racontée avec générosité, c’est-à-dire qu’il se livre, admettant sans filtre ses moments de faiblesses les plus intimes, entre autres lorsqu’il décide de succomber sensuellement à ses envies d’un cheeseburger double!

S’ensuivent plusieurs anecdotes de sorties familiales en camping, dans lesquelles tous ayant déjà passé une nuit dans une tente se reconnaîtront. De son hilarant mime montrant sa technique personnelle pour entrer dans un sleeping bag – lui faisant plutôt un pantalon à la Obélix – en passant  par la stratégie à adopter pour ne pas réveiller le peuple complet dormant aux alentours lorsqu’une envie de faire pipi nous pogne à 2h du matin, sans oublier la crise d’asthme de la voisine de terrain: l’éventail de l’expérience en nature y est dépeinte, d’un point de vue de papa-qui-est-à-boute-que-ses-enfants-lui-volent-ses saucisses-grillées-su’l-feu!

Puisqu’il est un fan assumé de Jean-Marc Parent, on retrouve beaucoup de son idole dans le style de Philippe Laprise. Son indéniable talent de conteur semblable à celui de Parent se révèle surtout lors du numéro portant sur la vasectomie. Sa blonde aurait eu l’idée de lui offrir cette opération un Noël où elle ne voulait pas qu’ils se fassent de cadeaux: «Ne la croyez jamais s’elle dit ne pas vouloir de cadeaux!», nous conseille-t-il par la même occasion.

TDA avec option hyperactivité

En seconde partie de spectacle, Philippe Laprise raconte avec beaucoup de doigté et d’originalité comment il a appris qu’il souffrait du TDAH (trouble de déficit d’attention avec hyperactivité), en même temps que l’exact même diagnostic tombait pour son fils. Cela aurait pu être lourd et larmoyant. Mais c’était plutôt punché et très drôle. Décidément le meilleur numéro de la soirée!

Philippe Laprise y vulgarise parfaitement sa situation – vécue par bon nombre de personnes et incomprise par toutes les autres – en décrivant la petite voix dans sa tête l’empêchant de focusser son attention, lui faisant plutôt faire des actions un peu (beaucoup) folles.

Il aborde le sujet avec fraicheur et audace, tant à travers le texte que son énergique performance. Il se révèle touchant, en fin de numéro, quand il avoue que découvrir qu’il vivait avec un TDAH lui a permis de se pardonner toutes ses défaites passées, alors qu’il essayait en vain de fitter parmi tous les carrés autour de lui malgré sa forme de rond. C’est d’ailleurs ici que les décors, déjà à la base très beaux, prennent tout leurs sens dans la mise en scène: en effet, l’humoriste s’exécute entouré de carrés lumineux empilés les uns sur les autres.

Mais y’a pas besoin d’essayer de fitter Philippe Laprise. Parce qu’il ne fitte nulle part et c’est parfait ainsi!

 

Parce qu’il est sexy

La définition du mot sexy qu’il réécrit m’a parfaitement comblée.

C’est l’auto-dérision. C’est y aller sans demi-mesure, c’est tout donner, à l’image de la petite voix dans sa tête, t’sais. Ce sont les gaffes, les fois où on a l’air ridicules, nos petites failles. C’est une vision par rapport au «moins beau» qui reste positive quand même.

S’assumer. C’est ça être sexy, au fond.

C’est être un bon papa, un bon chum, un bon vivant, pis c’est surtout être un bon humoriste.

Fa’que oui, Philippe Laprise est certainement plus sexy que jamais.

P.-S.: L’humoriste est en tournée au travers de la province. Pour davantage d’information concernant les dates et les billets, visitez son site web sans tarder.

Par Karine CA
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

Rire pour une bonne cause au Gala Humour Aveugle

Rire pour une bonne cause au Gala Humour Aveugle

Comment être pas sexy à l’Halloween

Comment être pas sexy à l’Halloween

Kim de Falc -
Une dose d’humour pour chaque jour de la semaine

Une dose d’humour pour chaque jour de la semaine

Félix Bernier -
Le tapis rouge du Gala des Oliviers 2014

Le tapis rouge du Gala des Oliviers 2014

Nerds -
Ce que tes jeans disent sur toi

Ce que tes jeans disent sur toi

Nerds -
Spécial Halloween : être ou ne pas être sexy

Spécial Halloween : être ou ne pas être sexy

Nerds -
Sports et divertissements, Jean-Philippe Baril Guérard

Sports et divertissements, Jean-Philippe Baril Guérard

Nerds -
Improvisation de haut calibre à Laval, enfin!

Improvisation de haut calibre à Laval, enfin!

Nerds -
5 spectacles à ne pas manquer au Zoofest

5 spectacles à ne pas manquer au Zoofest

Zoofest: Fred Dubé présente un Radical Pouding à point

Zoofest: Fred Dubé présente un Radical Pouding à point

Nerds -
Spécial FME : Sur le beat de… Philippe Brach

Spécial FME : Sur le beat de… Philippe Brach

Nerds -
Ma deuxième tentative au ZooFest, je ris encore

Ma deuxième tentative au ZooFest, je ris encore

Ève Landry -
Montréal, plus fashion que jamais!

Montréal, plus fashion que jamais!

Marie-Joëlle Pratte -
La robe nuisette, un peu sexy, et puis après ?

La robe nuisette, un peu sexy, et puis après ?

Nerds -
6 costumes qu’on ne veut pas voir cette année

6 costumes qu’on ne veut pas voir cette année

Marine Villomé -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.