All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Pitch Perfect 2 obtient la note de passage

Par Nerds – le dans Divertissement

Pitch Perfect 2 obtient la note de passage

Le premier volet de Pitch Perfect, réalisé par Jason Moore, a réussi à nous surprendre et à nous charmer par la qualité impressionnante de ses numéros musicaux et son humour absurde, décadent, grossier, cinglant et si rafraîchissant. La suite que nous présente la réalisatrice Elizabeth Banks ne réussit toutefois pas à nous faire vivre la même expérience, malgré le plaisir renouvelé des performances musicales de haut niveau.

1416508461_pitch-perfect-2-zoom_opt

La faille de ce deuxième volet vient de la faiblesse du scénario. On retrouve avec plaisir tous les personnages de l’opus précédent, 3 ans plus tard, à leur dernière année d’études universitaires. Les Bellas sont consacrées championnes depuis trois ans et sont invitées à se produire lors d’une soirée célébrant l’anniversaire du président Obama. Voilà que Fat Amy, vêtue d’un habit en lycra qui se déchire, inhibe ses parties génitales devant toute la salle. C’est ainsi que la réputation des Bellas est détruite et que le recteur leur enlève tous leurs privilèges. Le seul moyen de redorer leurs toisons est en remportant le championnat mondial a cappella à Copenhague à la fin de l’année. Les situations menant le groupe de jeunes femmes, et leur nouvelle recrue, héritière des Bellas, sont si peu probables qu’on croirait que les scénaristes ne savaient pas quoi faire de ce film afin de permettre d’y insérer des moments musicaux de qualité, seule et unique point positif de ce film.

Pitch Perfect 2

Il y a trop de thèmes abordés dans ce film, n’effleurant qu’en surface chacun d’eux. Becca se retrouve stagiaire dans une compagnie de production musicale, le refus du véritable amour de Fat Amy, l’esprit d’équipe qui semble être un peu perdu au sein du groupe de chanteuses et l’humiliation des Bellas face à un groupe de chanteurs allemands, l’arrivé de la nouvelle recrue bourrée de talent… ce ne sont que quelques exemples de sujets qui auraient mérité d’être plus approfondis et triés. Malgré qu’on retrouve le même style d’humour que lors du premier opus, les dialogues auraient nécessité un travail de finition afin de rendre cet aspect humoristique plus percutant.

Finalement, malgré qu’on retrouve avec bonheur les personnages et l’humour qui avaient assuré un succès avec la proposition de Moore, Banks ne fait que nous servir du réchauffé sans originalité. On réussit tout de même à savourer les fous rires que le film provoque et à admirer les numéros musicaux, mais sans plus. Ce film ne mérite malheureusement pas une cote plus haute que 3 sur 5, une simple note de passage.

Par Nicolas Bourgeois
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

6 films pour procrastiner pendant la mi-session!

6 films pour procrastiner pendant la mi-session!

Marie-Audrey Perron -
Playlist plaisirs d’été: 5 shows à ne pas manquer en juillet!

Playlist plaisirs d’été: 5 shows à ne pas manquer en juillet!

Nerds -
Se dévêtir pour la cause

Se dévêtir pour la cause

5 séries pour décompresser après la fin de session

5 séries pour décompresser après la fin de session

Chappie : un remaniement de vieux clichés

Chappie : un remaniement de vieux clichés

Nerds -
Kate Winslet et le refus de la perfection artificielle

Kate Winslet et le refus de la perfection artificielle

Marie-Audrey Perron -
Avengers 2 : L’ère du remâché

Avengers 2 : L’ère du remâché

Nerds -
Cendrillon frôle la perfection

Cendrillon frôle la perfection

Nerds -
5 artistes méconnus qui seront à Osheaga cet été

5 artistes méconnus qui seront à Osheaga cet été

20 « feel-good movies » pour la Saint-Valentin

20 « feel-good movies » pour la Saint-Valentin

La famille Bélier : un véritable « feel-good movie »

La famille Bélier : un véritable « feel-good movie »

Nerds -
Katherine Levac et David Beaucage: bien plus qu’un beau programme!

Katherine Levac et David Beaucage: bien plus qu’un beau programme!

Nerds -
Zoofest: Blackman and friends et le House band jazz comedy night

Zoofest: Blackman and friends et le House band jazz comedy night

#2poutinesdansleseuropes : voyager pour mieux apprécier

#2poutinesdansleseuropes : voyager pour mieux apprécier

Nerds -
Apprivoiser la vieillesse avec un brin de sagesse

Apprivoiser la vieillesse avec un brin de sagesse

Kim Bélisle -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.