All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Jurassic World: un remake financier

Par Nerds – le dans Divertissement

Suivant la mode des dernières années, misant sur la nostalgie du public pour les films à succès des années 80-90, Hollywood nous propose l’un de ses plus grands espoirs estival: le blockbuster Jurassic World. Dans ce nouveau chapitre, on se retrouve 22 ans après les événements de la première trilogie.

Jurassic_World_poster

SYNOPSIS

Sans aucune explication sur la manière dont ils sont finalement parvenus à sécuriser les lieux ni sur le comment ils ont pu éviter la reproduction naturelle (un manque flagrant au scénario), le parc thématique préhistorique bat son plein depuis plusieurs années.

Malgré son succès, le parc est victime d’une baisse d’achalandage, car le public est désormais moins impressionné par les espèces proposées, l’effet de nouveauté s’étant dissipé. Afin de palier à cette situation, la directrice du parc, incarné par Bryce Dallas Howard, une femme froide ne pensant qu’en termes de profit et de rentabilité, en collaboration avec son équipe de scientifiques et de ses investisseurs financiers, créent, par une manipulation génétique farouchement gardée secrète, une nouvelle espèce de dinosaure, l’Indominus Rex, plus grand et plus puissant que le T-Rex, afin de proposer une nouvelle attraction et raviver ainsi l’intérêt du public.

Parallèlement, une équipe de soldat tente d’entraîner des vélociraptors afin que ceux-ci deviennent une nouvelle arme de destruction massive et dominent les combats lors des guerres auxquelles les États-Unis participent.

LES POINTS FORTS

L’imagerie et la photographie du film sont merveilleusement bien réalisées. La technologie avancée de notre décennie permet d’aller encore plus loin dans les effets spéciaux. Les images d’une nature à couper le souffle et le mouvement des dinosaures et l’interaction entre ces derniers et les humains combleront certainement tous les cinéphiles. De plus, le réalisateur tente de rendre hommage aux films cultes des années 90 en reproduisant plusieurs plans de caméras ayant fait le succès de cette saga.

La réalisation du film permet autant au néophyte de suivre l’histoire, qu’aux nostalgiques des premiers films de l’apprécier. Les clins d’œil au parc Jurassique ne sont que subtilement intégrés à l’histoire afin de faire sourire les plus vieux et de ne pas confondre les plus jeunes.

Malgré que l’émerveillement de voir des dinosaures à l’écran n’est pas aussi spectaculaire qu’en 1993, le réalisme du visionnement nous donne le goût de vivre cette expérience et de nous promener dans ce parc thématique avant que le danger ne survienne.  Le divertissement est somme toute agréable, ralliant l’angoisse, l’humour et le plaisir.

La trame sonore, bien qu’inspiré de la musique de William, réussi à se réinventer. Un bel amalgame de nostalgie et de nouveauté.

Le film, malgré quelques petites longueurs, nous garde tout de même en haleine.

Finalement l’intelligence acquise par l’Indominus Rex nous démontre que les animaux ont eux aussi un certain QI malgré qu’ils soient d’un temps ancien: ce que même la science actuelle n’admet pas encore totalement.

jurassic1

LES POINTS FAIBLES

Le scénario est extrêmement faible. Alors que nous suivions la réalisation du rêve d’un vieux scientifique fou dans les opus précédant, ici nous ne suivons que le désir financier d’une entreprise n’ayant aucun respect pour les bêtes qu’elle ramène à la vie par ses manipulations génétiques. Le côté humain et rêveur fanatique de John Hammond nous manque cruellement.

L’armée voulant faire des dinosaures des armes de guerre!?!?!? Cette partie de l’histoire est plus que décevante et certainement le plus grand manque d’originalité de ce nouvel opus. Il aurait été judicieux de trouver un angle différent pour meubler les trous de l’histoire plutôt que de se servir d’un cliché trop souvent remanié et qui devient lassant. Il aurait été plus intéressant d’approfondir la personnalité et la profondeur des personnages qui sont, ma foi, beaucoup trop superficiels et stéréotypés.

Le manque de profondeur des personnages. Tout est superficiel dans cette nouvelle mouture. Chaque personnage ne cadre que dans son stéréotype et n’a aucune subtilité. Claire, la directrice froide et ne pensant qu’à l’argent qui face aux événements se reprend et devient tout d’un coup une femme remplie d’émotions. Le héros, Owen Grady incarné par Christ Pratt, aux gros bras, amis des animaux et sauveur du trio familial.

Les deux jeunes garçons, Zach Mitchell, incarné par Nick Robinson, un ado qui ne pense qu’aux filles et son frère Gray Mitchel, incarné par Ty Simpkins, un gamin impressionné par les dinosaures et triste du divorce de ses parents.

Finalement, le chef de l’armée, incarné par Vincent D’Onofrio, qui ne pense qu’à sa machine de guerre préhistorique se foutant des conséquences et des avertissements du héros de l’histoire et éleveur de vélociraptors. Les personnages ne sont nullement attachants. Au point ou l’on se fou complètement de les voir survivre ou mourir.

Sans être à la hauteur de ses prédécesseurs (une évidence en soi) ce film d’action sans profondeur scénaristique réussira tout de même à combler les plus nostalgiques et à conquérir un nouveau public néophyte en la matière par son action et les paysages/images à couper le souffle, mais ne pourra malheureusement pas être catégorisé dans le palmarès des plus grands succès cinématographique, malgré un succès financier assuré. Pour cette raison, les nerds offrent une maigre cote de 2.5 lunettes sur 5.

Par Nicolas Bourgeois
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

Les nouveautés à ne pas rater sur Netflix cet Août !

Plus de divertissement

Ma première fois à ÎLESONIQ de soir

Ma première fois à ÎLESONIQ de soir

Marie-Pier Hamon -
Ma première fois à ÎLESONIQ de jour

Ma première fois à ÎLESONIQ de jour

4 parcs aquatiques près de Montréal où aller te rafraîchir

4 parcs aquatiques près de Montréal où aller te rafraîchir

Marie-Pier Hamon -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.