All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Chappie : un remaniement de vieux clichés

Par Nerds – le dans Divertissement
L’histoire de Chappie en est une de vieux clichés recyclés pour n’en faire qu’une fausse bonne idée de film. Remaniant une morale surfaite sur les thèmes d'une bataille d’ego entre un ingénieur scientifique et un ancien soldat travaillant à la solde d’une grande entreprise d’armement et de la criminalité incontrôlable par l’homme devant se rabattre sur une armée robotisée menant à la découverte de l’intelligence artificielle.

Chappie : un remaniement de vieux clichés

http://www.imdb.com/title/tt1823672/?ref_=rvi_tt
http://www.imdb.com/title/tt1823672/?ref_=rvi_tt

Deon Wilson (Dev Patel) est le créateur des robots policiers autonomes et impossibles à corrompre. Au fil des années, ces robots ont permis de faire reculer la criminalité dans les grandes villes. Malgré ce succès scientifique et commercial rendant la présidente, Michelle Bradley (Sigourney Weaver), très heureuse, le scientifique n’est point satisfait et continue ses recherches dans l’espoir de découvrir la «véritable» intelligence artificielle: la conscience, pour ainsi permettre aux robots de réfléchir, de penser et d’évoluer par eux-mêmes comme de véritables enfants humains.

Lorsqu’il découvre enfin le schéma informatique de ladite conscience, le scientifique l’intègre dans un robot mis hors tension et à la ferraille. Un groupe de criminels s’en empare et tente de l’éduquer pour en faire l’un des leurs. C’est ainsi que voit le jour le premier robot «intelligent», Chappie.

De son côté, l’ancien soldat, Vincent Moore (Hugh Jackman), se voit couper toutes ses subventions par la présidente pour son propre projet de robot guerrier appelé «la Bête». Un immense robot de guerre contrôlé par un casque transmettant les influx cérébraux de l’humain pouvant ainsi le piloter et le manier à distance. Moore pense que le fait d’enlever la variable humaine au pouvoir policier rend le tout dangereux et il fait tout en son pouvoir pour convaincre la présidente de la compagnie, ainsi que les forces policières, de changer les plans et de désactiver l’invention de Wilson.

Lorsque la population se rend compte qu’un des robots policiers se retourne contre le pouvoir en place et aide une bande de criminels, on ordonne l’activation de la Bête. Ainsi commence le combat entre les deux inventions robotisées et la vendetta entre les deux hommes aux ambitions contraires.

Pas à la hauteur

Pourtant, le duo d’amoureux, Neill Blomkamp et Terri Tatchell, avait réussi à surprendre l’auditoire et à encenser la critique en 2009 avec le film District 9. Ensuite, en 2013, Blomkamp récidive, en solitaire cette fois, avec Elysium, un autre succès critique et populaire. Malheureusement, le retour sur le grand écran du couple de scénaristes nous force d’admettre que, cette fois-ci, leur opus cinématographique n’est point à la hauteur. On recherche, tout au long du film, l’originalité à laquelle ils nous avaient habitués lors des deux précédentes œuvres.

Le point fort

Il existe tout de même un point fort à souligner: l’imagerie vidéo du film. La facture visuelle reflète bien l’intention de l’auteur et réalisateur de cet opus et nous plonge dans l’univers futuriste décadent et noir qu’il faut pour ce genre d’histoire. Les mouvements des robots sont parfaitement réussis, surtout lorsque Chappie tente de marcher tel un gangster de rue pour avoir l’air cool. Pourtant, en voyant évoluer Chappie, on ne peut ignorer la ressemblance avec Johnny 5 de la série de films débutant en 1986 Cœur circuit (Short Circuit en v.o.). On dirait une imitation au goût du jour de la même idée de personnage. Finalement, en plus de nous offrir, un film de science-fiction rose bonbon sans saveur nouvelle, la finale, sous le thème de l’immortalité psychique, rend le film pathétiquement décevant.

Pour l’ensemble de l’œuvre et la déception que procure ce film, les Nerds offrent une note désastreuse d’une lunette et demie.

Cote Nerds: 1.5 lunettes sur 5

etoile nerdsdemi etoile 3

Par Nicolas Bourgeois
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

Ex Machina : De la science-fiction psychologique

Ex Machina : De la science-fiction psychologique

Nerds -
Espionne: des fous rires gras

Espionne: des fous rires gras

Nerds -
Interstellaire : à voir et à revoir!

Interstellaire : à voir et à revoir!

Nerds -
Jean-Marc Vallée : démolir pour se reconstruire

Jean-Marc Vallée : démolir pour se reconstruire

Patrick Lamarche -
Les Maîtres du suspense créent l’ambivalence

Les Maîtres du suspense créent l’ambivalence

Nerds -
Un premier teaser pour Hunger Games: Mockingjay

Un premier teaser pour Hunger Games: Mockingjay

Nerds -
Les Nouveaux héros, le pari réussi de Disney?

Les Nouveaux héros, le pari réussi de Disney?

Nerds -
Se dévêtir pour la cause

Se dévêtir pour la cause

Pitch Perfect 2 obtient la note de passage

Pitch Perfect 2 obtient la note de passage

Nerds -
Marathon cinématographique de novembre

Marathon cinématographique de novembre

Nerds -
Jurassic World: un remake financier

Jurassic World: un remake financier

Nerds -
Midnight Special : un ovni à voir

Midnight Special : un ovni à voir

Madama Butterfly, un opéra à ne pas manquer!

Madama Butterfly, un opéra à ne pas manquer!

Simone Beatrice Gravel -
Patrick Watson: écoute du nouvel album et un vidéoclip en primeur!

Patrick Watson: écoute du nouvel album et un vidéoclip en primeur!

Top 10 des séries incontournables de la rentrée 2016 !

Top 10 des séries incontournables de la rentrée 2016 !

Esther Armaignac -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.