All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Rétrospective de la 3e édition du Festival Artefact

Par Roxane Chouinard – le dans Divertissement

Le St-François

Pour cette 3e édition plus que réussie, l’évènement de musique émergente Artefact a accueilli près de 2000 festivaliers. Puisque la fin de semaine a été satisfaisante pour les organisateurs, une 4e édition se déroulera probablement. Question de vous y voir l’été prochain, voici une brève rétrospective dans laquelle je vous montre (avec plus ou moins de fierté) les photos exclusives que j’ai prises avec mon iphone4 et vous parle des points forts de la fin de semaine!

Coups de cœur de show

Le jeudi soir, Les Sœurs Boulay ont ouvert le festival avec une foule enthousiaste rassemblant jeunes et moins jeunes. Elles ont chanté les chansons de leur album Le poids des confettis. Les deux Gaspésiennes ont accueilli sur scène leurs amies Acadiennes, Les Hey Babies, avec qui elles ont joué Ôtes-moi mon linge. Mémorable moment pour la foule de voir ces reines du folk réunies!

Les soeurs Boulay et les Hey Babies

Le programme du vendredi soir a débuté sur des airs rock-a-billy et rock sixties avec des groupes à découvrir comme Les Deuxluxes, Cherry Chérie et The Muscadettes. Pour terminer, on nous a réservé une formule Hip-hop avec le rappeur Koriass et les énergiques filles de Random Recipe. De quoi diversifier un peu la musique au plaisir du public, puisque le indie-rock et le folk occupent une grosse portion de la programmation. Parmi les nombreux groupes qui ont joué en avant partie de Louis-Jean Cormier, mon coup de cœur est la formation Le trouble : un chanteur australien qui nous livre un indie-rock décapant comme une vraie bête de scène, très expressif et tout en gestualité!

Le Trouble

La foule était à son comble bien sûr pour l’attendu Louis-Jean Cormier, qui a offert un setting de chansons semblable si je ne dois dire exact à celui que j’ai pu entendre aux Francos. Mais bon! Le show était très bon tout de même excellent et l’ex-Karkwa prend un malin plaisir à jouer avec et pour ses auditeurs.

Cormier en solo

Points en extra pour le site de l’évènement

Les années précédentes, puisque le festival faisait ses débuts, le site était situé dans le parking de l’hôtel de ville. Mouinnn! Mais cette année, le choix du parc Delpha Sauvé avec sa belle vue sur le lac St-François donnait plus de charme au festival et montrait davantage la beauté de la ville de Salaberry-de-Valleyfield. On a même pensé à préparer un menu typiquement campivalencien en servant des sandwichs aux grillades de lard, qui ont fait tout un succès! L’ambiance était aussi plus familiale et l’on pouvait voir de nombreux enfants jouer dans les jeux gonflables ou au bon vieux jeu de poches.

Jeu de poches

Je dois aussi vous faire part d’une belle découverte que j’ai fait dans l’allée des exposants : les bijoux PopUpsicle, par l’artiste Julie Verfaillie. Leur look vintage vous fera succomber!

Le stand de PopUpsicle

Pour yeuter ou pour acheter, voici le lien: http://www.julieverfaillie.com/#!popupcycle/c1iv9

Vidéo récente
- Divertissement

5 activités gratuites et le fun à faire en septembre

Plus de divertissement

5 chansons à écouter en boucle quand tout va mal

5 chansons à écouter en boucle quand tout va mal

Marie-Pier Hamon -
Les 5 pires séries Netflix Original que tu ne veux pas regarder

Les 5 pires séries Netflix Original que tu ne veux pas regarder

Alexandra Nadeau-Gagnon -
5 idées de sorties à Montréal pour les amateurs de sport

5 idées de sorties à Montréal pour les amateurs de sport

Marie-Pier Hamon -

Populaires

Je ne crois pas à The One

Je ne crois pas à The One

Andréanne Beaupré -
Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -