All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Sortie de Mommy de Xavier Dolan : ta patience récompensée !

Par Simone Beatrice Gravel – le dans Divertissement

Sortie de Mommy de Xavier Dolan : ta patience récompensée !

En cette ère d’internet où les grincheux se multiplient, il faut reprendre les classiques avertissements d’usage, autrement ils sont tous aux aguets de faux pas, prêts à débattre à grands coups de jugements.

Alors voilà : les opinions de ce texte ne sont pas celles d’un expert, d’un cinéaste, d’un réalisateur, d’un photographe, d’un acrobate, d’un télépathe, mais les miennes.

mommy1
© Shayne Laverdiere

Alors l’autre jour je suis allée voir Mommy de Xavier Dolan.

Question de mieux les renseigner, je vais faire un petit résumer pour les retardataires.

Ainsi, c’est l’histoire d’une veuve monoparentale (Anne Dorval) qui doit maintenant avoir la charge/garde de son fils Steve (Antoine-Olivier Pilon), un adolescent explosif et violent atteint de TDAH. Viennent ensuite une intrigue, des accros, des difficultés, et la rencontre de la mystérieuse voisine, Kyla (Suzanne Clément) qui leur viendra en aide.

Même si le film est très différent de J’ai tué ma mère, Xavier Dolan réexpédie les spectateurs vers un sujet qu’il semble chérir; les relations mère-fils. Tout comme ses muses, Anne Dorval et Suzanne Clément, Antoine-Olivier Pilon a déjà collaboré avec le jeune réalisateur (dans Laurence Anyway et dans le clip polémique d’Indochine « college boy »).

Par ailleurs, Xavier Dolan t’offre, encore une fois, un film impressionnant. Les images, la trame sonore, le récit… y’a que ça; du réalisme. Transcrire une réalité, une conception artistique où le réalisateur ne cherche pas à enjoliver le monde et ses personnages, mais juste à les représenter tels qu’ils sont.

Tu contemples l’écran qui s’agrandit et s’amincit au rythme de l’histoire (ration 1:1), pour cadrer simplement les éléments fondamentaux; les impulsions, les troubles momentanés, les rires, la peur, la surprise, les confusions et certains malaises.

Les scènes et les dialogues sont souvent brutaux, mais aussi beaux, amusants même et remarquablement interprétés par les trois protagonistes.

Un film qui te gobe, t’absorbe au point d’en oublier tous tes fails de la dernière semaine.

Tu deviens la mère. Une femme robuste, courageuse, d’apparence pourtant risible, avec peu de diplômes, mais pleine de bonté.

Tu es la voisine. Douce, renfermée, entourée de secrets, mais essentielle au duo mère-fils.

Tu prends pleinement conscience du fils…

Tu es une émotion qui te reste prise dans ma gorge.

Parce que ce n’est pas une situation banale et évidente.

C’est intense.

Même que …

Non.

Dans le confort de ton salon avec ta boite d’Häagen-Dazs en regardant 30 vies, c’est acceptable.

Mais tu n’aimes pas que l’on fasse affluer des larmes qui s’accrochent à tes cils au cinéma.

Mais là…

Après avoir essuyé une forte trempette, tu sors de là avec des trémolos.

Mais t’as aimé ça.

Parce que tu vas rarement au cinéma, sauf pour quelquefois te délecter de blockbusters (Hunger Games, X-Men, Transformers), et que ça t’a fait du bien d’aller voir un bon film québécois.

Bon t’es décidé ?

C’est ENFIN aujourd’hui que Mommy prend l’affiche !

mommy
© Shayne Laverdiere

Mommy a remporté le prix du jury au festival de Canne.

Continuez votre lecture

Les prédictions des Nerds pour les Jutra!

Les prédictions des Nerds pour les Jutra!

Nerds -
Elephant Song, un jeu de pouvoir captivant

Elephant Song, un jeu de pouvoir captivant

Nerds -
Le Festival de Cannes, c’est demain!

Le Festival de Cannes, c’est demain!

Céline Dion est cool, ok ?

Céline Dion est cool, ok ?

Félix Bernier -
Nos films d’horreur préférés que tu veux voir à l’Halloween

Nos films d’horreur préférés que tu veux voir à l’Halloween

Marine Villomé -
À chacun sa culture

À chacun sa culture

Marathon cinématographique de novembre

Marathon cinématographique de novembre

Nerds -
Ces femmes plus grandes que nature

Ces femmes plus grandes que nature

Melissa Bouchard -
Jean-Marc Vallée : démolir pour se reconstruire

Jean-Marc Vallée : démolir pour se reconstruire

Patrick Lamarche -
Le cinéma québécois a-t-il su se renouveler?

Le cinéma québécois a-t-il su se renouveler?

Audrey X -
Midnight Special : un ovni à voir

Midnight Special : un ovni à voir

Insaisissable 2, un film à voir!

Insaisissable 2, un film à voir!

Kevin Sauvé -
La famille Bélier : un véritable « feel-good movie »

La famille Bélier : un véritable « feel-good movie »

Nerds -
Insidious 3: un prequel à saveur de spin-off

Insidious 3: un prequel à saveur de spin-off

Nerds -
L’art de la politique aka le combat de boxe du XXIe siècle

L’art de la politique aka le combat de boxe du XXIe siècle

Nerds -