All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Ton arc-en-ciel littéraire pour célébrer la fierté gaie!

Par Marie-Audrey Perron – le dans Club de lecture, Divertissement

«Hey! Des livres mettant en vedette des gens de la communauté LGBTQ? Pourquoi je devrais lire ça, dis-moi?»

Crédit:  Rh Reality Check

Parce que le 15 juillet, les homosexuels pourront officiellement se marier à Porto Rico. Parce que le Mozambique a décriminalisé l’homosexualité. Parce que les Américains ont (enfin) permis le mariage entre personnes de même sexe. Parce que ces évènements sont la preuve de l’avancement des sociétés et d’un futur plus justes pour tous les jeunes à la sexualité non hétérosexuelle. Parce qu’il faut célébrer ça. Parce que la lutte de la communauté LGBTQ n’est pas terminée pour autant.

Parce qu’il est prouvé que la représentation est importante. Parce qu’ils ont besoin de héros qui leur ressemblent, d’une représentation qui les fait se sentir bien et normaux dans une société qui les marginalise encore trop souvent. Parce que Caytlin Jenner existe. Parce que Leelah Alcorn n’est plus là.

Parce qu’ils ont besoin de voir qu’ils ne sont pas les seuls à se questionner, à douter, à pleurer ou à être heureux. Parce qu’ils représentent une grande partie de la population, mais sont rarement mis en lumière. Parce que les hétérosexuels ont besoin de comprendre un minimum ce qu’ils peuvent vivre. Parce qu’ils pourront mieux les soutenir.

Parce qu’il n’y a aucune différence entre un adolescent, un adulte, homosexuel, bisexuel, hétérosexuel ou transgenre. Parce qu’ils vivent des histoires émouvantes qui méritent d’être lues et connues.

Pour toutes ces raisons, Les Nerds ont décidé d’offrir une liste des romans mettant en vedette des héros LGBTQ!

L’arc-en-ciel littéraire de la semaine!

Zone Rouge.

Crédit: The Book Edition
Crédit: The Book Edition

Twilight de Lily S. Mist

Zone Rouge, parce que Zach, le personnage principal du roman, ne l’a pas eu facile. Dépressif, jeté à la rue par son père, le jeune homme se retrouve dans une situation plus que précaire lorsque son meilleur ami chez qui il comptait se réfugier ne se trouve pas là où il devrait l’être. Bref, vous n’allez pas rire! Ceci dit, la construction des personnages est crédible, l’attraction entre Vincent et Zach n’est pas immédiate, plutôt travaillée, et on retrouve plus que notre part d’états d’âme dans le livre. Attention, c’est un yaoi – quelques scènes explicites.

Orange crépuscule: au moment où tout peut changer. 

Crédit: Booknode
Crédit: Booknode

Will et Will de John Green et David Levithan

Un livre intéressant: écrit par deux auteurs (on connaît John Green pour l’excellent Nos étoiles contraires) et premier roman à saveur homosexuelle a atteindre la liste des meilleurs vendeurs. Intéressant, parce qu’il ne présente pas nécessairement les stéréotypes des homosexuels très efféminés.

Will 2, gay, est en colère, il blasphème, il ne tolère pas les gens. Tiny Cooper, homosexuel lui aussi, joue au football. C’est rafraichissant de voir des individus s’éloigner des types féminins chez les personnages masculins homosexuels. Une belle histoire d’amitié également! Le livre se divise entre les points de vue des deux Will.

 Jaune, parce que l’amour rayonne aussi fort que le soleil.

Crédit: C’est comme ça

La face cachée de Luna de Julie Ann Peters

Celui-ci traite de transsexualité, mais surtout d’amour entre frères et sœurs! La narratrice est Reagan, une jeune femme qui a pour frère ainé Liam, une fille dans le corps d’un garçon. Elle le soutient du mieux qu’elle le peut, se privant parfois pour le protéger. Seulement, lorsque ses parents se rendent compte de la transition de Liam, ils ne le prennent peut-être pas aussi bien que Reagan. Touchant et passionnant, du fait qu’on explore l’histoire du point de vue de la famille du jeune transsexuel.

Le Vert, c’est l’espoir!

Crédit: Booknode

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de Benjamin Alire Saenz

Ari est en colère. Son frère est en prison, il ne sait pas pourquoi, et, après tout, il a 15 ans. L’âge parfait pour affronter l’univers. Dante se découvre, s’accepte, se métamorphose. Une histoire touchante d’amitié, d’amour, de confiance et de tolérance. Le roman explore également les problèmes physiques.

Pour une fois, des parents qui acceptent de parler des sentiments des adolescents. L’homophobie est bel et bien présente dans le roman, mais les personnages évoluent à partir de celle-ci.

Bleu, comme l’océan de tes yeux.

Crédit: Bédéthèque

Le Bleu est une couleur chaude de Julie Maroh

Un roman graphique français qui traite avec sensibilité de l’envie de devenir normal. Clémentine a toujours cru qu’elle était hétérosexuelle, alors lorsqu’elle rencontre une femme aux cheveux bleus, sa réaction est immédiate: elle se met en couple avec un homme. Sauf qu’au fil du temps, cela ne lui suffit plus. C’est alors que le bleu entre dans sa vie: Emma, jeune femme qui lui fait tourner la tête, et qui fera rager les parents de Clémentine.

L’histoire relate tout, de leur rencontre à la mort d’une des deux protagonistes. Un touchant récit, qui évoque à merveille le désir d’être reconnues comme normales, tout en voulant parfois s’effacer. Les personnages sont intéressants parce qu’ils sont différents. L’une est militante, l’autre veut rester dans l’ombre. L’une est acceptée , pas l’autre. À lire!

Indigo – à tâtons dans le néant.

Crédit:  Amazon

How to say goodbye in robot de Natalie Standiford

Un livre anglophone, qui ne parle pas réellement de sexualité, mais qui présente un personnage, Jonah, qui semble être asexuel (ou du moins aromantique). Peu intéressé par les femmes ou les hommes, Jonah n’a pas d’intérêt envers les autres en général. Ceci dit, le malheur n’a pas manqué dans sa vie , et son amitié avec Bea est un soulagement visible pour le jeune homme.

Un roman qui peut montrer, peut-être, ce qu’est l’asexualité. Malheureusement, peu de livres sur le sujet sont disponibles, et aucun ne traite explicitement de l’asexualité. Le futur sera peut-être meilleur!

Violet – je suis un mélange de bleu et de rouge, de calme et de passion.

Crédit : Small things

À moi seul bien des personnages de John Irving

Attention: le livre est assez cru. Bisexuel, Bill nous narre sa vie , de l’âge le plus tendre à l’âge adulte. Ouvert à toutes les expériences, l’homme a vécu en aimant beaucoup, mais souvent de mauvaises personnes. Sa quête pour devenir quelqu’un de bien est émouvante, et ses histoires rocambolesques – inspirées ça et là de la vie de l’auteur – présentent un portrait à la fois navrant et poignant de la vie d’un bisexuel aux États-Unis.

Accompagne ta lecture d’une écoute de Girls like Girls d’Hayley Kiyoko ou de Girls/Girls/Boys de Panic! At The Disco. Sois fier de ce que tu es et n’oublie pas – tu n’es pas seul!

Plus de club de lecture

Démocratiser la poésie

Démocratiser la poésie

Josiane Ménard -
Ta dose de chick lit pour l’été

Ta dose de chick lit pour l’été

Le Fil rouge : Coffret thématique Gilmore Girls + CONCOURS

Le Fil rouge : Coffret thématique Gilmore Girls + CONCOURS

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Nerds -