All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

6 trucs pour savoir quoi porter en randonnée

Par Julie Morisset – le dans Bien-être
La nature lance son appel et invite les passionnés d'air frais à sortir faire une visite pendant que le printemps est bien installé. Bien sûr, la décision d’enfiler nos souliers pour gravir un sommet est simple, mais la randonnée, c’est bien plus qu’attacher ses lacets, ça demande de la préparation. Il faut savoir quoi porter, quoi apporter, où aller et surtout comment bien préparer votre corps à cette épreuve physique. Commençons par s'habiller!

Chaussures

Pendant la randonnée, nos pieds sont mis en valeur, il faut donc avoir de bonnes chaussures. En fait, vos souliers feront toute la différence entre une journée de plaisir et un moment de torture. Donc, il est important de choisir la bonne pointure pour éviter les ampoules et un bon modèle pour être confortable et stable. Par rapport au modèle, optez pour de petites bottes imperméables qui monteront au-dessus de vos chevilles afin de vous stabiliser et de vous éviter des entorses. N’oubliez jamais que plus votre pied est stable, moins vous dépensez d’énergie. Pour ce qui est de la pointure, chaque modèle a ses particularités, il est donc important d’essayer tout ce que vous prévoyez acheter. Demandez l’aide d’un conseiller en magasin au besoin, mais n’oubliez pas qu’il n’est pas à votre place, vous êtes le maître de votre propre confort.

Deuxième point important: la semelle et les crampons. Plus vous partez longtemps, plus la semelle de vos chaussures doit être rigide. Encore une fois, le fait de choisir ce type de semelle vous évitera des blessures en gardant votre pied à plat au sol et vous permettra de ne pas vous blesser avec des roches ou d’autres objets pointus. Si vous désirez ajouter un peu de rigidité, vous pouvez vous procurer des cambrions (semelles additionnelles) dans tous les bons magasins de sport.

Par rapport aux crampons, choisissez ceux avec des espacements ni trop petits ni trop grands; ainsi, vous permettrez à la boue et aux résidus de s’éliminer par eux-mêmes efficacement et, donc, d’éviter de transporter une partie de la montagne avec vous.

Pour la sélection de votre chaussure en magasin, vous devez penser au confort avant de penser au look. N’oubliez pas que ce sont nos pieds qui choisissent nos souliers et non nos yeux. Si vous êtes perdus parmi tous les modèles, n’hésitez pas à demander l’avis d’un des conseillers disponibles en magasin. Si vous êtes incertains en essayant une paire, ne la prenez pas, car si vous n’êtes pas confortables en magasin, vous ne le serez pas rendus en montagne.

Vêtements

En plus des souliers, vous devez penser à vos bas. Un bas de qualité vous permettra de contrôler l’humidité à l’intérieur de votre botte et vous évitera de vilaines ampoules en réduisant le frottement de votre botte contre votre peau. En été, optez pour des bas en polyester ou en nylon pour contribuer à l’évaporation de l’humidité. En hiver, vous devez absolument avoir de la laine afin d’emmagasiner une certaine chaleur. Sans laine, votre pied n’arrivera pas à se réchauffer et à éliminer l’humidité, vous vous retrouverez alors avec un pied froid et humide. Quoi de plus désagréable?

Maintenant que le bas de votre corps est bien équipé, occupons-nous de votre haut du corps. Il existe des techniques précises pour utiliser un minimum de vêtements afin d’avoir un maximum d’efficacité: cette technique se nomme le système de la pelure d’oignon (ou trois couches). Bien évidemment, ce système s’applique davantage aux saisons froides; il prévient les engelures et la perte de chaleur et il s’adapte très bien selon votre besoin. Trois manteaux en été, c’est un peu exagéré! 

La première couche est celle de base, elle est en contact direct avec votre peau et doit servir à éliminer votre transpiration sans donner une sensation de froid à votre peau. Pour cette couche, le coton est déconseillé, car il sèche très lentement et vous laissera un sentiment d’humidité sur la peau. Optez plutôt pour la laine mérinos qui est un produit fortement conseillé en magasin. Conseil supplémentaire: évitez d’avoir un vêtement avec trop de coutures, car elles frotteront sur votre peau et pourraient vous irriter.

La deuxième couche est celle responsable de l’isolation. C’est cette couche qui retiendra la chaleur de votre corps en transférant l’humidité de votre corps à la couche externe de vêtement. Un produit qui sèche rapidement et qui garde au chaud est alors nécessaire pour être efficace. Vous avez deux choix pour cette couche: le duvet qui est plus chaud, mais sèche moins rapidement, OU la fibre synthétique qui sèche rapidement et est un bon isolant. À vous de voir quelle température il fera lors de votre randonnée. En hiver, optez pour du duvet.

Finalement, la troisième couche, la couche extérieure, a pour but de vous protéger de la pluie et du vent. De plus, elle vous protégera des blessures causées par la nature: coupures, éraflures, etc. Cette couche doit être imperméable et en mesure d’éliminer votre transpiration. C’est la gardienne de la trempette en vous sauvant de la température extérieure et intérieure; elle n’est pas à négliger.

Bonne randonnée! En espérant que Dame Nature ne teste pas vos connaissances!

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -