All time BetterBe Branchez-vous Carrières

À toi qui as peur de s’engager

Par Laurie Belletête – le dans Bien-être, Sexe
Aujourd’hui, j’ai décidé de t’écrire. J’ai décidé de t’écrire pour la simple et bonne raison que je crois que tu te trompes. Tu te trompes dans ta perception de ce que c’est l’amour et il fallait que je te le dise. Il fallait que je te le dise parce que je veux que la prochaine fille que tu vas rencontrer, je veux qu’elle aille sa chance avec toi. Je veux que tu lui laisses au moins une chance.

À toi qui as peur de s’engager

Je veux que tu comprennes que s’attacher à quelqu’un, ce n’est pas un signe de faiblesse. Je veux que tu comprennes que c’est tout à fait le contraire, que s’attacher à quelqu’un demande du courage. Il faut du courage pour s’attacher à quelqu’un parce qu’on lui donne du pouvoir, on lui donne un pouvoir sur notre bonheur, on lui donne un pouvoir qui demande de prendre des risques. Des risques qui ne sont pas calculés et qui n’offrent pas de probabilité de chances de gagner comme à la loterie. En s’attachant à quelqu’un, on fait le choix de devenir vulnérable.

Je le sais que tu aimes exercer un certain contrôle sur toutes les sphères de ta vie. Ce n’est pas si mal en-soi, mais ça le devient quand ton besoin de contrôler t’empêche d’éprouver des sentiments pour quiconque. Ton contrôle devient une carapace et ta carapace se transforme en armure, qui elle devient de plus en plus épaisse et résistante avec le temps. Si tu veux aller à la guerre, une armure, à mon avis, c’est le meilleur choix possible. Mais si tu veux faire l’amour, je n’ai pas besoin de te faire un dessin pour que tu comprennes que tu es trop habillé pour l’occasion.

L’amour ne t’empêchera pas de jouer au Nintendo 64 quand ça te plaira. L’amour ne t’empêchera pas de rester seul quand tu en auras envie. L’amour ne t’empêchera pas d’aller prendre une bière avec tes amis quand tu le souhaiteras. L’amour ne t’empêchera pas de réaliser tes rêves. L’amour ne t’empêchera pas d’être libre.

Je le sais, je le sais que tu as peur que l’amour te change et l’amour te changera, justement. Je te mentirais en te disant le contraire. Ta vie sera perturbée par l’amour, car l’amour changera ta vie. L’amour te permettra de combattre les mauvaises journées, à deux. Il te permettra de doubler ta confiance en toi. L’amour te permettra d’apprendre à t’aimer deux fois plus. Il te permettra d’être rassuré lorsque tu en auras besoin. L’amour te permettra de recevoir des petites attentions, sans demande de remboursement. L’amour te permettra d’aimer la vie davantage.

144a3741482e652920ec7b19a8abbbe1
Source: thefreedomexperiment.com

Je crois que tu te trompes dans ta perception de ce que c’est l’amour. Je crois que tu te trompes, car je pensais exactement comme toi il n’y a pas si longtemps. J’avais peur de l’amour, j’avais tellement peur que j’étais terrifiée. J’étais terrifiée à l’idée que mon bonheur puisse dépendre de quelqu’un. J’étais terrorisée à l’idée d’accorder plus d’importance à une personne qu’elle ne m’en accorderait.

La vérité dans tout ça, c’est que j’ai encore peur. J’ai encore peur que quelqu’un me brise le cœur, tout comme toi. Je suis encore terrifiée à l’idée d’aimer d’un amour non réciproque. Mes craintes associées à l’amour sont toujours présentes. Mais, j’ai décidé de les affronter et de me battre. J’ai décidé de mélanger mon courage et ma vulnérabilité, pour éprouver des émotions et des sentiments. J’ai décidé que je préférais faire l’amour au lieu de porter mon armure. J’ai décidé que je préférais affronter la réalité, au lieu de me cacher afin de me protéger. J’ai décidé que l’amour n’avait pas de manuel d’instructions. J’ai décidé que l’amour pouvait avoir un million de définitions.

Peut-être que notre histoire, c’était seulement de l’amitié. Peut-être que notre histoire aura servi à écrire ce texte-là et à aider d’autres gens qui pensent comme toi. Peut-être que notre histoire nous aura permis de rire comme on a pu le faire.

Mais peut-être que tu te trompes.

Peut-être que tu choisis de te tromper comme moyen de défense. Peut-être que si tu avais vu de quoi on avait l’air quand on était ensemble, peut-être que tu comprendrais que ta peur n’est pas justifiée. 

Peut-être que tu t’es trompé quand tu as décidé de ne pas me laisser ma chance.

Mais peut-être que je me suis trompée en décidant de t’en laisser une.

Continuez votre lecture

À toi qui veux être à nouveau une adolescente

À toi qui veux être à nouveau une adolescente

Laurie Belletête -
À toi, l’éternelle romantique

À toi, l’éternelle romantique

Laurie Belletête -
À toi, la célibataire au coeur de pierre

À toi, la célibataire au coeur de pierre

Laurie Belletête -
Au pire, y’a sûrement du bonheur qui traîne dans une boîte d’objets perdus

Au pire, y’a sûrement du bonheur qui traîne dans une boîte d’objets perdus

Nerds -
À toi, le personnage principal de mon histoire d’amour

À toi, le personnage principal de mon histoire d’amour

Être bien dans tes bobettes

Être bien dans tes bobettes

Nerds -
À toi qui ne veux plus être Cendrillon

À toi qui ne veux plus être Cendrillon

Laurie Belletête -
À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

Laurie Belletête -
Toi qui n’es jamais assez

Toi qui n’es jamais assez

Éliza Lafond -
Ce soir l’amour est dans tes yeux

Ce soir l’amour est dans tes yeux

Mélissa Lavoie -
Aimer en 2014 ou les « on verra si on s’aime »

Aimer en 2014 ou les « on verra si on s’aime »

Nerds -
À toi qui ne mérites même pas d’être nommé

À toi qui ne mérites même pas d’être nommé

Sarah-Jane Vocelle -
À toi qui as frôlé l’amour

À toi qui as frôlé l’amour

Laurie Belletête -
Choisir d’être horticultrice en amour

Choisir d’être horticultrice en amour

À toi qui hésites à devenir maman

À toi qui hésites à devenir maman