All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

À toi qui ne veux plus être Cendrillon

Par Laurie Belletête – le dans Bien-être, Sexe

tumblr_nrz0j4udA01qzp1n5o1_r1_1280

Je t’écris à toi, future célibataire.

Il y a quelques mois, j’étais à ta place. J’allais prendre la même décision que toi, soit de changer mon statut de «en couple» à «célibataire».

Les questionnements se multipliaient, les incertitudes s’amplifiaient et les doutes se basculaient dans ma tête.

Je t’écris pour te préparer, pour te prévenir et pour t’avertir sur l’importance et l’impact que cette décision aura dans ta vie.

Je le sais que tu y penses déjà depuis un long moment. Je le sais aussi que tu es moins heureuse qu’avant. Je le sais qu’en ce moment, il y a plus de journées grises que de journées ensoleillées. Je le sais que c’est rendu de plus en plus dur de lui faire l’amour, car tu as l’impression de le faire avec malhonnêteté. Comme si tu le trompais, mais en fait, ce n’est pas lui que tu trompes, ce sont tes actes qui trompent tes sentiments. Je le sais que parfois, pendant que tu le regardes dormir le soir, tu pleures en silence à ses côtés. Je le sais aussi que depuis quelques temps, tu réponds à ses «je t’aime» plus par réflexe que par amour.

Je le sais ce que tu vis et ce que tu éprouves.

Je le sais que tu y penses depuis quelques temps déjà. Je le sais que tu veux être certaine avant de prendre ta décision pour ne pas le regretter.

Peut-être que tu devrais choisir le célibat. Peut-être que tu devrais choisir de ne plus être Cendrillon. Peut-être que votre amour est arrivé à sa date d’échéance. Peut-être que ce n’est pas lui ton prince charmant. Peut-être que tu pourrais être plus heureuse dans les bras de quelqu’un d’autre. Peut-être que, pour vous deux, la rupture serait le meilleur choix possible pour votre bonheur.

tumblr_nyi42m0a661uzg8vuo1_1280

Mais avant que tu choisisses le chemin qui vous séparera, je veux m’assurer que tu prends cette direction pour les bonnes raisons. Je ne veux pas que tu choisisses cette voie pour goûter aux joies du célibat, de la liberté et de la nouveauté. Je ne veux pas que tu le quittes et que tu l’abandonnes parce que c’est le choix le plus facile. Je ne veux pas que tu sois paresseuse et lâche.

Surtout, je ne veux pas que tu te réveilles dans quelques semaines ou dans quelques mois avec des regrets ou des remords sur des gestes ou des efforts que tu n’as pas posés. Je ne veux pas que le futur espace vide dans ton lit t’empêche de dormir. Je ne veux pas que tu vives dans les souvenirs et dans votre passé. Je ne veux pas que la nostalgie de sa présence te monte à la gorge et coule sur tes joues. Je ne veux pas que plus tard, tu réalises que tu n’as pas essayé assez, que tu n’as pas tout donné pour que votre relation puisse fonctionner. Je ne veux pas qu’aux 12 coups de minuit, à l’arrivée de la nouvelle année, que tu sois attristée qu’il embrasse une autre fille que toi.

L’amour n’est pas un sentiment qui est rose bonbon en permanence. La lettre «A» du mot amour ne peut pas être en caractère 72 à chaque jour. L’amour se travaille et se cultive. L’amour n’est pas toujours beau en tout temps. L’amour peut parfois être confronté à des jours moins heureux et moins amoureux.

Je t’écris à toi, future célibataire, pour que tu ne te retrouves pas dans la même situation que moi, pour que ta décision ne soit pas accompagnée de regrets, d’amertume et de solitude.

Continuez votre lecture

À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

Laurie Belletête -
À toi, l’éternelle romantique

À toi, l’éternelle romantique

Laurie Belletête -
J’ai décidé d’être seule pour apprendre à réapprivoiser l’amour

J’ai décidé d’être seule pour apprendre à réapprivoiser l’amour

Noémie Lessard -
À toi qui ne mérites même pas d’être nommé

À toi qui ne mérites même pas d’être nommé

Sarah-Jane Vocelle -
À toi qui passe la soirée toute seule

À toi qui passe la soirée toute seule

Marilyne Jetté -
Doit-on être propriétaire pour réussir sa vie? #adulting

Doit-on être propriétaire pour réussir sa vie? #adulting

À toi qui veux être à nouveau une adolescente

À toi qui veux être à nouveau une adolescente

Laurie Belletête -
Être coloc avec soi-même

Être coloc avec soi-même

Nerds -
À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

5 trucs pour survivre à ton déménagement

5 trucs pour survivre à ton déménagement

À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

Ethel Gutierrez -
Ces mots qu’on ne dit pas assez souvent

Ces mots qu’on ne dit pas assez souvent

Laurence Nguyen -
Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Frédérike Wagner -
S’obliger une pause d’amour d’un an

S’obliger une pause d’amour d’un an

Noémie Lessard -
À toi qui as frôlé l’amour

À toi qui as frôlé l’amour

Laurie Belletête -