All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Je ne veux pas du gars qui «se cherche une blonde»

Par Valerie Landry – le dans Bien-être, Sexe
Je ne veux pas du gars qui se cherche absolument une blonde.

Je ne veux pas d’un gars qui veut simplement combler un vide, d’un gars qui veut juste quelqu’un à coller en regardant un film le samedi soir. Je ne veux pas de celui qui se contenterait de n’importe quelle fille avec qui il s’entend minimalement bien. Je ne veux pas être celle qui remplit ses critères, celle qui était juste là au bon moment.

Je veux de celui qui ne pense même pas à ça, celui qui ne regarde pas les filles passer dans la rue. Je veux le genre de gars qui sort avec ses chums pour être entre boys, pas de celui qui fait la tournée des bars à la recherche d’une fille à ramener chez lui. Je veux le genre de gars qui ne sait même pas qu’il est beau. Je veux le gars qui ne cherche rien en particulier, ni one night, ni femme à marier, je veux celui qui prend la vie comme elle vient. Je veux le genre d’amour qui te frappe sans avertir et qui défait tous tes plans, le genre d’amour qu’on ne peut simplement pas laisser passer. Je veux un gars qui ne joue pas la game parce que, de toute façon, il la joue mal.

Je veux que ça clique dès la première rencontre et que ce soit naturel, qu’on ait toujours envie de se parler, de se voir, que plus personne d’autre ne nous intéresse soudainement. Je veux que les papillons me chatouillent le bas du ventre la première fois qu’il m’embrasse. Et la deuxième, et la troisième. Ça devrait être comme ça et pas autrement. On ne devrait pas avoir à se demander : «Est-ce que je le texte? Si je l’invite, penses-tu qu’il va me trouver gossante? Est-ce que c’est trop tôt?» Non. Ça devrait juste vous frapper tellement fort que c’est l’évidence, qu’il ne te fera jamais sentir étouffante, qu’il répondra rapidement pour la simple et bonne raison qu’il avait hâte de te parler et, en plus, qu’il est heureux quand tu l’invites, qu’il ne choke pas, parce que tu étais au top de ses priorités.

Ça n’a pas besoin d’être comme dans les films, sauf que chaque moment passé avec lui devrait te reconfirmer que vous partagez vraiment une complicité, parce que tu aimes mieux être avec lui qu’être avec n’importe qui d’autre. Que ça te fasse quasiment peur et que tu te demandes : «Est-ce que c’est trop beau pour être vrai?», même si dans le fond tu le sais qu’il est sincère et que vous deux, c’est juste inévitable. Je ne veux pas du gars qui se cherche une blonde, je veux l’amour de ma vie.

Et je le sais que ça existe parce que je le vis.

large-2
Source : weheartit.com

Plus de bien-être

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Garder le cap

Garder le cap

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère