All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Ma vie est une anecdote : Quand la séduction ne fait pas son effet

Par Nerds – le dans Santé, Sexe

Les prochaines lignes contiennent des scénarios loufoques qui pourraient faire rire quelques lecteurs. Nous préférons vous en avertir.

Scénario 1: Un cheveu dans la culotte

Cours d’espagnol 13 heures à 16 heures, pavillon Lionel-Groulx, Université de Montréal.

 

Vous savez, les cours universitaires peuvent être très divertissants. Du genre, faire des rencontres intéressantes, acquérir de nouvelles connaissances… Mais peuvent être aussi très enthousiasmants pour analyser le genre humain. Un trop plein d’excitation peut brouiller le cerveau et peut rendre un gars un peu socially awkward. Cerveau brouillé, on joue la carte du manque de tact?

 J’entends déjà mes amis de gars me dire : « Ben quoi? C’est flatteur non? » Ouais, mais des fois, vous êtes vraiment weird quand vous tentez de séduire une fille, et c’est là que ça devient moins flatteur. Je cite mon ami hétéro chez Mado : « Maintenant, je comprends comment vous pouvez vous sentir les filles. Welcome to the club! »

Parfois il ne faut pas grand-chose pour stimuler la libido du sexe opposé. Le cas échéant, un simple cheveu (quoique merveilleux cheveu long châtain) suffit pour mettre un cerveau dans la tourmente et empêche de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler.

Gars : C’est quoi ça?

Moi : Ah, ben, un de mes cheveux!

Gars : Ah! Je l’ai trouvé dans mes culottes!

Moi : (Roule les yeux et regard de travers)

Gars : (Rire de moron) C’est une joke. HUHUHEUHAHAH

Un grand merci à ce garçon doté d’un tact extraordinaire, de m’avoir manifesté son intérêt que je me perde dans ses culottes. Tout ceci accompagné de son odeur de cigarette et de Crispers au vinaigre. Yummy. Le genre d’odeur qui te donne envie de t’y plonger sans modération!

On dit que l’attirance est une question d’odeurs ; mon cheveu devait sentir vraiment très bon. Mais pour lui par contre, c’est une toute autre histoire.

 

Scénario 2: Je vais le dater une deuxième fois pour confirmation.

Il était une fois une amie bien intentionnée qui voulait me présenter un de ses amis de gars. Ma réponse : « Pourquoi pas? On sait jamais où ça peut mener. » Mais, comme dans tout massacre en séduction, il y un « sauf que…»

Première rencontre

Le gars vient me chercher chez moi, parce qu’il habite à côté. Jusque-là tout va bien. Pas tout à fait dans mes goûts, mais ça va. Son frère est avec lui, sauf que le problème, c’est que son frère est plus cute que lui. Shit happens. Le trajet se passe bien. On rit, on parle, pas vraiment de malaises, jusqu’à maintenant. Mais tout se corse.

Après une partie d’un jeu de société interminable, je sens, tout à coup, un regard. T’sais le genre de regard vraiment insistant. Je lève les yeux, le gars me regarde, non me fixe plutôt. Je ris, embarrassée.

– Quoi? Qu’est-ce qu’il y a?

Pas de son, sourire niais.

Malaise!!

Changement de sujet :

– Hey guys, on va manger une crème glacée.

Je suis toujours partante pour manger. Et pour changer de sujet. Juste bouger pour que je cesse de me faire fixer comme si j’avais un bouton sur le nez ou du brocoli entre les dents ou quelque chose de plus horrible. Qui sait, peut-être le gars se sentait-il inspiré par Every breath you take de The Police? I’ll be watching you. Penses-y. Écoute les paroles comme il faut, tu vas comprendre.

Deuxième rencontre

Un souper avec la même amie. Genre, je ne sais pas si ça me tente de le voir toute seule, pis je veux confirmer que ça ne me tente pas de le revoir. Des fois, je ne comprends pas mon propre cerveau.

On va manger des sushis. Sur le chemin, le gars brûle son stop et crie des BRAAAPP BRAAAAP. Non, juste NON, ça se peut pas, je rêve, je suis dans le déni, je ne suis pas vraiment ici, NON. J’ai juste envie de lui crier ferme-là. Comme si ça allait m’exciter : « Ah ouais, tu es tellement hot, tu as brûlé ton stop, I want you now and hère. »

Sauf que ce n’est pas fini. Étant donné qu’il arrive que je sois facile à convaincre quand on me propose une bière, j’accepte tout de même d’aller jouer au pool avec son frère et un de ses amis. Est-ce que mon cerveau est encore dans ma boîte crânienne? J’en doute.

Je trouve ça vraiment plate, je suis nulle au pool, genre il n’y a pas plus nulle que moi. LE sujet de conversation à éviter prend son envol. « Hey, moi je (censuré) mon ex, de même, c’était vraiment wild. » S.O.S, quelqu’un peut me sortir d’ici? On ne parle pas des relations sexuelles qu’on a eues avec ses ex quand on veut potentiellement aller plus loin! Voyons, c’est la base, la norme, la règle non-écrite. Écoute, je trouvais le golf à la télé très intéressant tout d’un coup.

– Bon je suis fatiguée, on s’en va?

– Hey! On va faire une soirée dans mon sous-sol, tu viens?

– Non, non, je vais aller lire dans mon lit.

Ils vécurent chacun de leur côté et n’eurent pas d’enfants.

Scénario 3: Dent en partie cassée et obstination

Il était une fois un party sur la rive-sud de l’Île. Occasion de rencontrer du nouveau monde. Sauf que, je suis celle qui attire le creep du lot. Mon ami se demande toujours comment je fais. Je ne sais pas, c’est peut-être ma face?

Revenons à nos moutons. Je suis en train de boire ma bière, quand le moment fatidique arrive : le goulot accroche un mince fragment d’une de mes dents qui capitule et tombe. Quand même, assez pour que je m’en rende compte. Sur le coup, je me demande : « Ben voyons, est-ce que je viens vraiment de me casser une dent de même? »

Le gars s’approche, un peu trop de moi pour une personne que je n’ai jamais vue de ma vie. Il brandit son index à un demi-centimètre de ma dent. « Ah non, ça ne parait pas. » Ok, merci de l’information, bien contente de ne pas être défigurée. Sauf qu’il reste là, trop longtemps, fixant ma bouche, l’index un peu trop près de mes gencives. T’sais la seule personne que c’est legit qu’elle touche mes gencives avec ses doigts, c’est mon dentiste. Pis à ce que je sache, tu ne t’appelles pas Nicolas Cohade.

Mes amies qui sont toujours d’une grande aide : Ben quoi? Il ne va pas faire quelque chose avec ta bouche!!

Gars : Non, non, moi je suis un bon gars, je ne fais pas ça sans son consentement.

Chose qu’il répète 5 ou 6 fois.

On me confirme qu’on a compris.

Mon amie (mon lift) décide qu’on s’en va. Enfin débarrassée.

Lui : Hey j’aimerais ça qu’on aille au resto!

Moi : Eh bien, ah OK nice. OK, bye.

Lui : Je ne niaise pas. Je veux vraiment te revoir.

Moi : Je ne suis pas intéressée. Désolée.

Lui : Oui, mais…

Moi : Je ne suis pas intéressée. Désolée.

Lui : Oui, mais…

Moi : Je ne suis pas intéressée. Désolée.

Multiplié par 15 tentatives sans plus de succès. Meilleure chance la prochaine fois.

Il me bloque les escaliers qui donnent accès à la sortie. Cette alléchante porte, qui me donne envie de partir dehors, même s’il fait -40. D’attendre au froid que mon amie sorte. De faire des squats pour me réchauffer ou de construire un igloo, n’importe quoi.

Il essaie de m’embrasser. Ok, je n’avais peut-être pas été assez claire?

Lui : C’est quoi ton nom?

Moi : Je m’appelle Claudio.

Lui : Arrête de niaiser.

Moi : Ok, je m’appelle Claudia.

Lui : Arrête de niaiser.

Moi : ARGH. Ok, je m’appelle Marie-Claude.

Lui : Ok, Marie-Claude quoi?

Moi : Je m’en souviens plus. J’ai un blanc.

Une chance que les gars ne sont pas toujours maladroits. Mais ça fait de bonnes histoires à raconter!

Vidéo récente
- Santé

On t'aide à gérer ton anxiété avec 10 trucs faciles

Plus de santé

Comment le manque de sommeil peut affecter ta vie?

Comment le manque de sommeil peut affecter ta vie?

Nerds -
Comment éviter les excès durant le temps des fêtes

Comment éviter les excès durant le temps des fêtes

Kapria-Jad Josaphat -
Je suis tombée en amour avec la méditation

Je suis tombée en amour avec la méditation

Karine Boileau -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.