All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Aimer jusqu’à s’oublier…

Par Marilyne Jetté – le dans Sexe
Elle est assise là, en face de moi… Son regard est embué. Elle s’excuse. Elle dit qu’elle ne veut pas être émotive, mais elle ne peut s’en empêcher. Il y a un trop-plein d’émotions, de pression, de stress et de fatigue qui l’oppresse, ça déborde, elle n’en peut plus.

Aimer jusqu’à s’oublier…

Mes yeux aussi deviennent humides tout d’un coup… J’ai l’habitude de la voir toujours si sûre d’elle, si fonceuse… Pourtant je la trouve belle avec ses yeux bouffis et sa petite lèvre tremblotante, mais surtout, je la trouve plus forte que jamais parce qu’elle ose laisser tomber son armure. Elle se montre vulnérable et se livre en toute honnêteté et ça, ça demande beaucoup de courage.

Je lui passe la main dans les cheveux et elle enchaîne en me disant qu’elle a peine à se reconnaître ces temps-ci. Elle est en train de devenir une pâle version d’elle-même; elle angoisse de ne plus savoir ce qu’elle aime réellement ou ce qu’elle a envie de faire.

Elle a l’impression d’être tellement prise dans son rôle; celui de la fille qu’elle croit qu’il désire. Celle qui s’intéresse aux mêmes choses que lui, celle qui ne dérange pas trop, qui lui simplifie la vie et qui se contente de ses petites miettes d’attention; comme si elle devait toujours marcher sur la pointe des pieds pour ne pas qu’il se réveille et qu’il se rende compte qu’en fait, ce n’est peut-être pas avec elle qu’il devrait être.

largeweheartit

Comme le chante si bien Charles Dubé:

«C’est pas toujours facile d’aimer ceux qu’on aime;
C’est pas toujours facile de croire quand tu ne vois rien;
C’est pas toujours facile de croire que d’être fort c’est aussi d’avoir de la peine.»

Je sais qu’elle s’est investie énormément dans cette relation et que l’idée de partir lui semble encore plus folle que celle de rester, car elle a tellement tout donné ce qu’elle avait; elle a fait des efforts et des sacrifices incommensurables pour que ça fonctionne. Elle n’a pas envie d’avoir fait tout ça pour rien, je comprends.

Mais l’amour, c’est ça, c’est choisir le risque qu’on veut prendre.

Celui qu’il parte parce qu’on aura été soi-même.
Celui qu’il reste pour une fille qu’on essaie d’être, mais qu’on ne sera jamais.
Ou celui qu’il reste pour celle qu’on est vraiment.

Pour l’instant, j’ai juste envie de la prendre dans mes bras, de l’envelopper dans une couverture toute douce, de la bercer et de lui dire que c’est correct de ne pas savoir exactement ce qu’elle veut et ce que qu’elle va faire pour la suite.

Parfois il faut se perdre pour ensuite mieux se retrouver. Pour le moment, je lui souhaite seulement de prendre du temps pour elle, question de reprendre le goût d’elle-même et de ses propres désirs.

On dit que le cœur a ses raisons; j’espère tout de même qu’il n’aura pas raison sur elle, ses envies, ses rêves et ses idéaux qui font d’elle une jeune femme unique et exceptionnelle.

Continuez votre lecture

Penses-tu qu’on peut s’aimer plus tard ?

Penses-tu qu’on peut s’aimer plus tard ?

Mélissa Lavoie -
Amitiés malsaines

Amitiés malsaines

Valerie Landry -
À toi, le bébé qui pousse dans le bedon de mon amie

À toi, le bébé qui pousse dans le bedon de mon amie

Joanie Hébert -
Arrêter de s’oublier

Arrêter de s’oublier

Camille St-Germain -
À quoi s’attendre pour la prochaine saison de GOT?

À quoi s’attendre pour la prochaine saison de GOT?

Madison Desmarais -
S’oublier quitte à ne pas exister

S’oublier quitte à ne pas exister

Sarah Lussier -
« Salope. »

« Salope. »

Nerds -
10 personnes que tu risques de croiser dans le milieu de la mode

10 personnes que tu risques de croiser dans le milieu de la mode

La femme parfaite est célibataire

La femme parfaite est célibataire

Nerds -
À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

Cette année, je veux souffrir!

Cette année, je veux souffrir!

Nerds -
Devenir beau avec le temps

Devenir beau avec le temps

Sophie Prévost -
Le bénévolat, des résultats tangibles: l’histoire d’Audrée – Série «Prix pour l’entraide»

Le bénévolat, des résultats tangibles: l’histoire d’Audrée – Série «Prix pour l’entraide»

Andreane Viau -
Menteurs (1ère partie)

Menteurs (1ère partie)

Nerds -
Les doubles standards: on s’envie, mais on se ressemble

Les doubles standards: on s’envie, mais on se ressemble

Emil Morin -